L'affaire Maurizius (traduction conjointe Jean Guiloineau ; postface Henry Miller)

Traduit de l'ALLEMAND par JEAN-GABRIEL GUIDEAU

À propos

Leonard Maurizius, dont la femme a été retrouvée assassinée, est arrêté, jugé et condamné à perpétuité. Dix-huit ans plus tard, l'innocence de Maurizius éclate... Jakob Wassermann, auteur allemand le plus traduit au monde dans l'entre-deux-guerres, livre le récit d'une célèbre erreur judiciaire aux allures de tragédie grecque.
Berlin, 1923. Otto Leonard Maurizius, homme de lettres élégant et frivole, a été condamné à la détention à vie pour le meurtre de sa femme et croupit en prison depuis dix-huit ans. Le jugement a été prononcé sur réquisitoire du procureur Andergast, au terme d'un procès tumultueux.
Or, pour Etzel, seize ans, fils de ce dernier, la culpabilité de Maurizius est loin d'être établie et reposait sur un faux témoignage. Féru de justice et d'absolu, tournant le dos à sa famille et à ses valeurs, Etzel traque le parjure - un militant nationaliste - qui se cache sous une fausse identité. Il devra le convaincre de revenir sur son serment pour rejuger cette affaire classée et étouffée.
L'Affaire Maurizius (1928), chef-d'oeuvre de lucidité et de romantisme, témoigne des questions qui hantent l'oeuvre de Wassermann : la quête de justice et l'affirmation d'une double identité presque toujours suspecte. Henry Miller, qui se disait hanté par ce livre " comme le Sphinx hantait les hommes d'autrefois ", en a fait une lecture pénétrante, ici reproduite à la suite du roman.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles de genre > Roman historique > XXe siècle avant 1945


  • Auteur(s)

    Jakob Wassermann

  • Traducteur

    JEAN-GABRIEL GUIDEAU

  • Éditeur

    Archipoche

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    20/04/2023

  • EAN

    9791039203203

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    624 Pages

  • Longueur

    18.2 cm

  • Largeur

    11.2 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    306 g

  • Support principal

    Poche

Jakob Wassermann

  • Naissance : 1-1-1873
  • Décès :1-1-1934 (Mort il y a 90 ans à l'âge de 61 ans)
  • Pays : Allemagne
  • Langue : Allemand

Jakob Wassermann, né en Bavière en 1873, a connu un succès international avant que ses livres ne soient brûlés par les nazis et ne tombent dans l'oubli. Proche de Rilke, de Thomas Mann, de Schnitzler, figure de la bohème viennoise, il publie Kaspar Hauser en 1908 et devient l'auteur de langue allemande le plus traduit au monde. Son autobiographie, Mon chemin comme juif et allemand (1921), met en lumière la montée de l'antisémitisme. Son œuvre éprise de justice, composée d'une vingtaine de romans, lui a valu d'être comparé à Balzac et Dostoïevski. Archipoche réédite en avril son chef-d'œuvre, L'Affaire Maurizius (1928), également inspiré d'un fait divers célèbre. Il meurt d'une crise cardiaque, en 1934.

empty