L'empire des Yakuza : pègre et nationalisme au Japon L'empire des Yakuza : pègre et nationalisme au Japon
L'empire des Yakuza : pègre et nationalisme au Japon
L'empire des Yakuza : pègre et nationalisme au Japon

L'empire des Yakuza : pègre et nationalisme au Japon

À propos

A l'instar du ninja et du samurai, le yakuza fait partie des figures imposées de la culture et de la société japonaise. Largement représenté dans la littérature et le cinéma, couvert de tatouages, phalange coupée, langage rude et violence soudaine, il fascine et interroge : comment cette structure archaïque et quasi-féodale peut-elle perdurer dans un Japon démocratique, industrialisé et technologique ?
Pour comprendre et éviter le piège de l'essentialisation et du culturalisme, une comparaison avec d'autres pays, notamment la mafia née en Sicile, permet de dégager des éléments communs, mais aussi de mettre à jour la spécificité de la pègre japonaise : sa proximité avec l'extrême droite, dans l'idéologie comme dans l'action.
S'appuyant sur un méticuleux travail de recherche et une analyse originale, Philippe Pelletier démontre ainsi comment les yakuza sont nés à un moment donné, en un lieu donné, en réponse à une demande politique qui interroge in fine sur deux éléments : la nature réelle de la démocratie japonaise et le rôle d'une figure tout aussi emblématique que le yakuza, celle de l'empereur.



Sommaire

LIERRE ET LOSANGE NIPPON.
La question du « banditisme social » au Japon.
Yakuza et construction nationale.
Sociétés de violences.
Origines sociologiques et communautaires des yakuza.
Le prolétariat burakumin.
Des minorités imbriquées.

DU JEU D'ARGENT AU JEU POLITIQUE.
Jeux d'argent et tripots.
À part quand même, les tekiya.
Des bakuto aux yakuza.
L'or noir du charbon.
Asiatisme et ultra-nationalisme.
Affaires et politique dans la Gen.yôsha.
Les yakuza, perturbateurs d'élections.
Les premiers yakuza.
Du Kyûshû septentrional à Kôbe-Ôsaka.

YAKUZA, ASIATISME, FASCISME ET GUERRE.
La violence ultra-nationaliste.
1919-1921, la politisation des yakuza et des tekiya.
L'action de la Kokusuikai.
Les batailles sanglantes.
L'impérialisme japonais et la pègre.
L'Agence Kodama.
La mafia de l'opium.
Vers la défaite.

L'EMPIRE SE RECOMPOSE.
1945-1948 : les tekiya et les gurentai concurrencent les yakuza.
L'empereur est sauvé, les yakuza aussi.
Un admirateur de Mussolini dans l'équipe de MacArthur.
1949 : Kodama, le retour.
L'ultra-nationalisme de Sasakawa.
La fondation de l'empire Sasakawa.
La résurrection de la Kokusuikai.
La Matsuba-kai.
1960, le temps fort.

LA PÈGRE, DE LA « HAUTE CROISSANCE » À LA « BULLE ».
Des yûkaku à la loi de 1956.
Les brumes noires.
Le rêve de la fusion organique entre pègre et extrême droite.
L'essor des sôkaiya.
Kodama et Lockheed.
La « Bulle » et la « troisième guerre d'Ôsaka ».
Les banquiers yakuza.
Sauver le soldat Takeshita.
La Bulle éclate, le scandale Sagawa kyûbin aussi.
Une décennie qui n'est pas perdue pour tout le monde.
L'impératrice de la Bulle et autres scandales.

LA LOI ANTI-GANG ET SES LIMITES.
La semonce Hamada.
Le contexte de la loi anti-gang de 1991.
Contenu, effets et contre-effets de la loi de 1991.
Diffraction plutôt que désintégration.
Diffraction et redéploiement.
L'enjeu de la drogue.

LES CONNEXIONS POLITIQUES DU XXIe SIÈCLE.
Partis de gouvernement ou d'opposition.
Le regard vers la Corée.
Le regard vers la Chine.
L'empire nucléaire.

CONCLUSION : L'EMPIRE INFINI.
La modernité du Japon unitaire.
Un substrat : don et contre-don.
Quelle corruption ?
Façade, jeu dramatique et nihilisme.
Double jeu.
Le sale boulot.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Géographie > Géographie humaine > Géographie culturelle

  • EAN

    9791031804583

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    296 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    352 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Philippe Pelletier

Philippe Pelletier est docteur en géographie, diplômé en langue et civilisation japonaises. Il est professeur à l'université Lyon 2 et à Sciences Po Lyon. Spécialiste du Japon où il a résidé pendant huit ans au total, il fut
membre du Centre de recherches sur le Japon contemporain (à l'EHESS de Paris) avant d'intégrer l'Institut d'Asie orientale à Lyon.
Il est l'auteur, entre autres, de La Fascination du Japon (Cavalier Bleu), Le Japon (Armand Colin), La Japonésie, géopolitique et géographie historique de la surinsularité au Japon (CNRS Éditions), Atlas du Japon avec Carine Fournier (Autrement), L'Extrême-Orient, l'invention d'une histoire et d'une géographie (Gallimard).

empty