Le cas Darquier de Pellepoix : antisémitisme et fascisme français (1934-1944)

À propos

Louis Darquier de Pellepoix (1897-1980) est moins connu pour son action que pour ce qu'il symbolise : la haine du juif, le collaborationnisme, le négationnisme. Commissaire général aux Questions juives de 1942 à 1944, il est l'incarnation de l'antisémite et du collaborateur sans scrupules.

Partisan des ligues d'extrême droite en 1934, conseiller municipal de Paris proche de l'Action française, Darquier de Pellepoix se lance dans la carrière antisémite après la victoire du Front populaire en 1936. Agitateur opportuniste et violent, il crée le Rassemblement antijuif de France. Ministre de Vichy pendant l'Occupation, il pousse aux rafles et s'épanouit dans la propagande.

Démis de ses fonctions peu avant la Libération, dans une atmosphère de scandale et de corruption, puis exilé en Espagne, ce champion de l'antisémitisme français se fait oublier jusqu'en 1978, quand, dans un entretien accordé à L'Express, il déclare : « Je vais vous dire, moi, ce qui s'est passé à Auschwitz. On a gazé. Oui, c'est vrai. Mais on a gazé les poux... » À travers le parcours de cet activiste d'extrême droite, ce sont tous les mécanismes de l'antisémitisme, du fascisme français et du négationnisme que Laurent Joly met en lumière.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire


  • Auteur(s)

    Laurent Joly

  • Éditeur

    Tallandier

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    02/03/2023

  • EAN

    9791021051423

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    308 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Laurent Joly

Laurent Joly, chercheur au CNRS (CRHQ-Caen), a publié plusieurs travaux sur l'extrême droite française et la politique antijuive de Vichy, parmi lesquels Xavier Vallat (1891-1972), Vichy dans la « Solution finale » et L'Antisémitisme de bureau, parus chez Grasset. Ces portraits de collaborateurs, revus et augmentés pour le présent ouvrage, ont initialement été publiés dans Charlie Hebdo (sous le pseudonymede PhilippeLaurent).

empty