À propos

Qui pourrait imaginer que Kôtarô Higashino, un aimable garçon de café sans histoires, puisse être le serial killer sanguinaire qui terrorise la ville de Tokyo ? Surnommé le Tronçonneur, Kôtarô prend un malin plaisir à sectionner en deux les jeune filles qu'il rencontre sur son passage. Meurtrier sadique la nuit, il redevient un garçon doux et attentionné le jour sans éveiller les soupçons de qui que se soit. Mais voilà, que des événements étranges commencent à venir perturber l'existence tranquille de Kôtarô. Peu à peu, les cadavres découpés se multiplient dans les rues de Tokyo sans que Kôtarô y soit pour quelque chose. Y aurait-il un deuxième tronçonneur ? Qui donc imite ses meurtres ? Fonctionnant comme un thriller, Fraction nous plonge dans une enquête sanglante où se mêlent suspense et scènes choc. Un récit surprenant tant par son histoire que par son style graphique qui multiplie les trompe l'oeil et les mises en abyme.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes


  • Auteur(s)

    Shintaro Kago

  • Éditeur

    Imho

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    10/05/2012

  • EAN

    9782915517743

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.7 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    399 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Shintaro Kago

  • Naissance : 1-1-1980
  • Age : 44 ans
  • Pays : Japon
  • Langue : Japonais

Depuis la fin des années 1980, Shintaro Kago s'applique méthodiquement à repousser les limites du genre fantastico-horrifique, illustrant de son trait à la précision chirurgicale les thèmes les plus dérangeants. Mutilations en tous genres, sexualité extrême et scatologie se mêlent en un cocktail corrosif sur près d'une quarantaine de livres comme autant de variations sur le thème de la folie. On aurait cependant tort d'y voir la trace d'une fascination malsaine ; ces motifs ne sont que des prétextes, des mèches menant au baril de poudre d'un humour qui fait feu de tout bois. Car Kago est tout autant l'héritier du théâtre Grand Guignol que celui des Monthy Python, et la violence de ses images finit toujours broyée par la logique tordue de ses histoires, aux concepts vrillés jusqu'au dernier spasme d'absurdité. Ses travaux les plus récents (Fraction, Une Collision accidentelle...) l'ont ainsi vu explorer une ligne très OuBapienne, triturant en tous sens les codes de la bande dessinée pour mieux secouer le lecteur d'un grand éclat de rire incrédule. Le travail de Shintaro Kago a été publié dans de nombreuses revues, de Weekly Young Jump à Ax en passant par Vice Magazine, et a été récompensé par un prix lors du festival de manga de Barcelone en 2013.

empty