À propos

Aquae Sextiae, "les eaux de Sextius", Aquis, Aix, Aix-en-Provence, les noms de la ville disent son ancienneté et suggèrent ses transformations successives. Aujourd'hui en partie éclipsée dans l'imaginaire par la montagne qui en domine l'horizon, la Sainte-Victoire, érigée par la peinture de Paul Cézanne, l'enfant du pays, en icône de l'art moderne, la ville n'en a pas moins une histoire propre, longue et complexe, qui ne saurait se résumer au symbole culturel qu'elle est devenue dans la seconde moitié du XXe siècle. Idéalement placée dans la longue durée au carrefour de voies de circulation reliant l'Italie à la vallée du Rhône et au Languedoc, les Alpes à Marseille, la haute à la basse Provence, foyer de romanisation dans l'Antiquité, dont de spectaculaires fouilles archéologiques révèlent chaque jour un peu plus l'ampleur, Aix doit cependant son véritable essor à son érection en capitale de la Provence à partir de la fin du XIIe siècle. Ville royale aux horizons italiens sous le gouvernement des Angevins de Naples, elle voit ses fonctions de commandement régional renforcées par l'annexion au royaume de France à la fin du XVe siècle. Ville d'États et ville parlementaire par excellence, capitale judiciaire, intellectuelle et aristocratique, elle se pare alors des plus beaux atours de l'âge classique.

La Révolution et l'essor de Marseille, la puissante voisine, au cours du XIXe siècle constituent un choc et un défi, que la ville relève d'abord avec lenteur puis, depuis l'après-guerre, avec plus de vigueur, au prix d'une profonde métamorphose urbaine, socio-économique et culturelle. C'est à emprunter ce parcours, qui associe étroitement les formes de la ville aux mutations de ses fonctions et aux renouvellements de sa société, qu'invite cet ouvrage richement illustré, le premier consacré à l'histoire d'Aix dans la longue durée depuis 1977.


Sommaire

Aux origines d'Aquae Sextiae ;
Aquae Sextiae, profil de la cité antique ;
Entre deux mondes : Antiquité tardive et haut Moyen âge ;
Naissance d'une capitale, émergence d'une ville ;
Aix ville royale ;
Aix au XVIe siècle, l'intégration au royaume de France ;
Le XVIIe siècle, le «grand siècle» aixois ;
Le XVIIIe siècle, entre crises et Lumières ;
Déchéance ou reclassement ? Aix sous la Révolution et l'Empire ;
Aix au XIXe siècle (1815-1914), le regret du passé ;
L'amorce d'une dynamique : Aix dans la première moitié du XXe siècle ;
De l'après-guerre à nos jours : métamorphose et continuités ;
Littérature, peinture et musique à Aix-en-Provence depuis la fin du XIXe siècle ;

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France > PACA


  • Auteur(s)

    Noël Coulet, Florian Mazel

  • Éditeur

    PU de Rennes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    22/10/2020

  • Collection

    Histoire De Ville

  • EAN

    9782753580602

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    334 Pages

  • Longueur

    28.6 cm

  • Largeur

    22.8 cm

  • Épaisseur

    3.2 cm

  • Poids

    1 690 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Florian Mazel

Florian Mazel est professeur à l'université de Rennes 2. Ses recherches sur l'aristocratie et l'Église l'ont imposé comme l'un des meilleurs historiens médiévistes français spécialistes de la société féodale. Il a publié en 2010 une magistrale synthèse Féodalités, 888-1180 (volume de « L'Histoire de France » dirigée par Joël Cornette aux éditions Belin) et en 2016 au Seuil L'Évêque et le territoire. L'invention médiévale de l'espace (Ve-XIIIe siècle). Il a par ailleurs participé, en tant que coordinateur, à L'Histoire mondiale de la France, dirigée par Patrick Boucheron (Seuil, 2017).

empty