À propos

La mort de Johnny Hallyday, le 6 décembre 2017, a suscité en France une émotion considérable. Les médias ont consacré le chanteur disparu comme une icône nationale, tandis que le président de la République honorait de sa présence une cérémonie que certains n'ont pas hésité à comparer aux funérailles de Victor Hugo.
La presse, pourtant, n'a pas toujours été tendre avec l'ancienne « idole des jeunes », moquant volontiers son incapacité à composer lui-même ses chansons, son absence d'audience à l'étranger, ses amitiés politiques...
En s'appuyant sur l'analyse de nombreux articles, l'auteur montre comment l'image du chanteur s'est retournée au fil du temps. Du mépris distingué pour un pseudo-rebelle kitsch à l'adoubement intellectuel d'un artiste désigné comme « authentique », comment « Johnny » est-il finalement devenu un symbole hexagonal ? Comment est-il parvenu, par-delà son oeuvre - et peut-être malgré elle -, à fédérer au-delà d'une génération (la jeunesse des années 1960) et d'une classe sociale (les milieux populaires) ?


Rayons : Arts et spectacles > Musique > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Christian Le Bart

  • Éditeur

    Les Petits Matins

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    04/10/2018

  • EAN

    9782363832535

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    116 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14.3 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    165 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Christian Le Bart

Christian Le Bart est professeur de science politique à Rennes au laboratoire Arènes. Il a notamment publié : La politique en librairie : les stratégies de publication des professionnels de la politique, A. Colin, 2012 ; L'ego-politique, essai sur l'individualisation du champ politique, A. Colin, 2013 ; Les émotions du pouvoir : larmes, rires, colères des politiques, A. Colin, 2018 ; Petite sociologie des Gilets jaunes : la contestation en mode post institutionnel, PUR, 2020.

empty