À propos

Une oeuvre fascinante sur la liberté d'expression et les coulisses de la création manga au Japon.
Tokyo, 2019. À mois d'un an de l'ouverture des Jeux Olympiques, le Japon est bien décidé à faire
place nette avant de recevoir les athlètes du monde entier. Une vague de puritanisme exacerbé
s'abat dans tout le pays, cristallisée par la multiplication de mouvements autoproclamés de vigilance citoyenne. Littérature, cinéma, jeu vidéo, bande dessinée : aucun mode d'expression n'est épargné.
C'est dans ce climat suffocant que Mikio Hibino, jeune auteur de 32 ans, se lance un peu naïvement dans la publication d'un manga d'horreur ultra réaliste, Dark Walker. Une démarche aux conséquences funestes qui va précipiter l'auteur et son éditeur dans l'oeil du cyclone...
En s'appuyant sur son expérience personnelle, Tetsuya Tsutsui (
Prophecy,
Manhole) nous livre avec Poison City une oeuvre fascinante sur la liberté d'expression et les coulisses de la création manga au Japon.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Manga / Manhwa / Man Hua > Seinen > Policier / Thriller


  • Auteur(s)

    Tetsuya Tsutsui

  • Traducteur

    DAVID LE QUERE

  • Éditeur

    Ki-Oon

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    12/03/2015

  • Collection

    Latitudes

  • EAN

    9782355927928

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    232 Pages

  • Longueur

    24.2 cm

  • Largeur

    17.1 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    506 g

  • Lectorat

    à partir de 14 ans

  • Série

    poison city

  • Support principal

    Grand format

Tetsuya Tsutsui

Tetsuya Tsutsui n'est pas inconnu du public francophone, puisque Duds Hunt, son premier titre, a été publié chez Ki-oon il y a quelque temps déjà.

Encore indépendant à l'époque, Tetsuya Tsutsui a depuis signé chez le prestigieux éditeur nippon Square Enix. Il y a publié le one-shot Reset en 2005, et sa première série, Manhole, est en cours de parution dans le magazine Young Gangan.

empty