La trilogie bordelaise T.2 ; déviance

La trilogie bordelaise T.2 ; déviance

(Scénariste), (Dessinateur)

À propos

« Le premier meurtre ressemble à l'oeuvre d'un funambule détraqué. Le second à celui d'un fantôme déchaîné.
Insaisissable, mystérieux, un assassin invisible et sadique hante et traverse en silence les nuits de Bordeaux. Il tue et dépèce des adolescentes dans leur chambre, avant de brouiller ses traces pour lancer la police sur de fausses pistes.
Embarqué dans ce jeu mortel mais encore en deuil, à peine revenu de son enfer personnel, Lazare Servent se lance à la poursuite du meurtrier, sans imaginer une seule seconde que ce monstre fait partie de son monde. Et qu'il profite de sa double vie pour surveiller et anticiper, tapi dans son ombre, les moindres faits et gestes du lieutenant. »

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782350689456

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Benoist Simmat

Benoist Simmat est journaliste économique au JDD et à La Revue des vins de France. Il est l'auteur du livre à succès sur le vin, In Vino Veritas, chez Albin Michel, et de plusieurs BD-enquête chez 12bis, dont Robert Parker - Les sept péchés capiteux avec Philippe Bercovici ou La Gauche bling-bling, avec Ayméric Mantoux et Philippe Bercovici.

Philippe Bercovici

Philippe BERCOVICI est né à Nice le 5 janvier 1963. Il n'a que quatorze ans lorsque ses premières planches sont publiées dans 'Spirou'. Deux ans plus tard, travaillant à partir de scénarios de Raoul Cauvin, Bercovici réalise Les Grandes amours contrariées, série dont Dupuis publiera un album en 1982. En 1981, faisant à nouveau équipe avec Cauvin, Bercovici lance sa série à succès, Les Femmes en blanc. Au cours des années 90, il crée plusieurs nouvelles séries : Le Grand Panic Circus, avec Corteggiani Cactus Club avec Gilson, et Le Boss avec Zidrou. Bercovici est connu pour "dessiner plus vite que son ombre". Un talent dont il donne la preuve en 1999, lorsqu'il illustre seul un numéro entier de Spirou, histoires à suivre comprises.

empty