• More Grey Nouv.

    More Grey

    E. L. James

    Retrouvez la sensualité, l'intensité dramatique et sentimentale de Cinquante nuances plus claires, à travers les rêves, les espoirs et les tourments de Christian Grey.
    E L James revisite Cinquante nuances, et offre une version plus dense et plus sombre de l'histoire d'amour qui a fasciné 150 millions de lecteurs dans le monde.
    Vous êtes cordialement invité au mariage de la décennie, car Christian Grey va épouser Anastasia Steele. Mais cette union soulève bien des questions. L'esprit libre et indépendant d'Ana ravive chez Christian ses terreurs les plus profondes et met à l'épreuve son besoin de tout contrôler. Alors que de vieilles rivalités et rancoeurs refont surface, une erreur de jugement les déchire et risque de briser leur couple.
    Christian parviendra-t-il à vaincre ses démons ? En découvrant la vérité sur ses origines, connaîtra-t-il la paix et saura-t-il accepter l'amour inconditionnel d'Ana ? Christian trouvera-t-il enfin sa nuance plus claire ?
    Traduit de l'anglais par Denyse Beaulieu,  Dominique Defert et  Carole Delporte

  • Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.
      Lorsqu´Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d´entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l´oublier - jusqu´à ce qu´il débarque dans le magasin où elle travaille et l´invite à un rendez-vous en tête-à-tête.  Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.  Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu´ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets...  Traduit de l´anglais par Denyse Beaulieu

  • Monsieur

    E L James

    Après le phénomène Cinquante Nuances, E L James nous offre, avec Monsieur, une nouvelle histoire d'amour pleine de passion et de suspense.
     
    LONDRES, 2019. Le séduisant Maxim Trevelyan a toujours mené une vie facile. Riche aristocrate, il n'a jamais travaillé et a rarement dormi seul. Et lorsque la tragédie frappe, son existence est bouleversée. Maxim hérite du titre, de la fortune et des domaines familiaux, avec toutes les responsabilités que cela implique. Un rôle auquel il n'est pas préparé.
     
    Mais son plus grand défi est de lutter contre son irrépressible attirance pour une jeune femme au passé trouble, dénuée de tout, qui vient d'arriver en Angleterre. Fasciné par cette mystérieuse musicienne, aussi discrète que belle, Maxim voit son désir se transformer en amour ; un sentiment qui lui est encore inconnu.
     
    Qui est vraiment Alessia Demachi ? Maxim peut-il la protéger du péril qui la menace ? Et comment réagira-t-elle, lorsqu'elle découvrira que lui aussi cache des secrets ?
     
    Du coeur de Londres aux Cornouailles sauvages en passant par la beauté austère des Balkans, Monsieur est un thriller érotique qui tiendra le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page.

  • En 1963, Louis Calaferte publie Septentrion. Aussitôt interdit, ce livre est réédité en 1984. Pour celui qui l'aborde, sa fulgurance est intacte.
    La mécanique des femmes, qu'il nous donne aujourd'hui, est comme la quintessence de Septentrion.
    Il y est question, comme le dit précisément le titre, des manifestations sexuelles et érotiques spécifiquement féminines.
    Aucun écrivain n'aura jamais comme dans ce texte parlé de 'l'impudeur' et de 'l'obscénité' des femmes, avec une telle précision, un tel détachement, avec autant d'intense crudité.
    De cela, comme de Dieu et de la mort, Louis Calaferte ne cesse de nous entretenir. Il le fait d'un point de vue souverain, celui de l'écrivain maître absolu de son style.

  • La rencontre d´Ana Steele et de Christian Grey, chef d´entreprise ambitieux mais tourmenté, les a précipités dans une histoire d´amour torride qui a irrémédiablement bouleversé leurs existences.

    Ana a toujours su que ses amours avec son Cinquante Nuances seraient orageuses : leur vie commune pose des défis que ni l´un ni l´autre n´avaient envisagés. Ana doit apprendre à partager le style de vie opulent de Grey sans sacrifier sa propre intégrité ou son indépendance ; Grey doit surmonter son obsession de tout contrôler, et exorciser les horreurs qui le hantent.

    Enfin réunis, ils ont tout : l´amour, la passion, l´intimité, la richesse et une infinité de possibles.

    Mais alors même que la vie les comble, le malheur et le destin conspirent pour plonger Ana dans le pire des cauchemars...

    Traduit de l´anglais par Denyse Beaulieu

  • Redécouvrez Cinquante Nuances de Grey à travers les yeux de Christian.
    CHRISTIAN GREY contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu´au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l´oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d´émotions qui le dépassent. À l´inverse des autres femmes, Ana l´ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un coeur d´homme blessé derrière l´apparence glacée du magnat des affaires.
    Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d´estime de soi qui le consume auront raison des sentiments de la jeune femme ?

  • Edition bonus du roman Cinquante nuances plus sombres avec extrait et photos. Cette édition inclut les photos personnelles de EL James, avec ses commentaires sur le tournage du film, ainsi qu'un extrait de son prochain livre, Cinquante nuances plus sombres du point de vue de Christian. Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d'éditrice. Mais son désir pour Grey occupe toujours toutes ses pensées et lorsqu'il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister.  Peu à peu, elle en apprend davantage sur le douloureux passé de son ténébreux M. Cinquante Nuances, toujours aussi passionné. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie.  Traduit de l'anglais par Aurélie Tronchet

  • Après une liaison passionnée qui s'est achevée dans les larmes et les reproches, Christian Grey est incapable d'oublier Anastasia Steele.  Il l'a dans la peau. Décidé à regagner son amour, il s'efforce de réprimer ses désirs les plus troubles et son besoin de tout contrôler pour enfin aimer Ana selon ses conditions.
    Hélas, son enfance continue de le hanter, d'autant que Christian comprend que Jack Hyde, le patron sournois d'Ana, la veut clairement pour lui seul.
    Le Dr Flynn, confident et thérapeute de Christian, parviendra-t-il à l'aider à affronter ses démons  ? Ou est-ce que l'amour exclusif d'Elena et l'adoration insensée de son ex-soumise, Leila, finiront par le retenir dans le passé  ?
    Et si, malgré ses tourments et ses obsessions, Christian réussit à reconquérir Ana, sera-t-il capable de la garder  ?
    Traduit de l'anglais par Denyse Beaulieu, Dominique Defert et Carole Delporte.

  • Le jeune Roger ne rêve que de filles et de femmes, de séduction, d'abandons et d'étreintes, d'odeurs et de formes abondantes... Rapidement déniaisé, l'adolescent embrasse, caresse et séduit tout ce qui porte jupon, ne reculant devant aucun fantasme ni aucune perversion pour assouvir ses désirs et parfaire son apprentissage amoureux...

  • « Le trou du cul est plus nécessaire que les yeux ; car sans les yeux on peut vivre, mais sans trou au cul, ni vivre ni mourir. »Le plus grand poète espagnol du Siècle d'or, Francisco de Quevedo (1580-1645), est un satiriste de génie. Homme de cour sous Philippe II, il multiplie les provocations et tourne en dérision les travers de ses contemporains. Tombé en disgrâce, il profite sans doute de l'exil qui lui est imposé pour écrire ces Heurs et malheurs du trou du cul (1622-1623) d'inspiration rabelaisienne, dans une langue inventive. Jamais publié de son vivant, ce texte blasphématoire et scatologique circulait longtemps sous le manteau sans nom d'auteur.

  • "Eh bien ! monsieur, dit-elle à Courval, croyez-vous maintenant qu'il puisse exister au monde une criminelle plus affreuse que la misérable Florville ?... Reconnais-moi, Senneval, reconnais à la fois ta soeur, celle que tu as séduite à Nancy, la meurtrière de ton fils, l'épouse de ton père, et l'infâme créature qui a traîné ta mère à l'échafaud... Oui, messieurs, voilà mes crimes ; sur lequel de vous que je jette les yeux, je n'aperçois qu'un objet d'horreur ; ou je vois mon amant dans mon frère, ou je vois mon époux dans l'auteur de mes jours ; et si c'est sur moi que se portent mes regards, je n'aperçois plus que le monstre exécrable qui poignarda son fils et fit mourir sa mère. Croyez-vous que le ciel puisse avoir assez de tourments pour moi, ou supposez-vous que je puisse survivre un instant aux fléaux qui tourmentent mon coeur ?... Non, il me reste encore un crime à commettre : celui-là les vengera tous."

  • La laisse

    Françoise Sagan

    • Stock
    • 1 Mai 2014

    Paru en 1989 Vincent étouffe depuis des années auprès de sa femme, grande bourgeoise fortunée, passionnée sans tendresse. Pianiste, il crée un jour une mélodie qui va le rendre riche et célèbre dans le monde entier. Cela lui suffira-t-il pour enfin s´échapper de sa cage ?

  • 'Je méprise les artifices décrits dans les livres et vendus, dans les vitrines des magasins spécialisés, sur de jolis présentoirs où brillent le verre poli, le métal et le cuir. Je n'ose pas les morceaux de bois, les manches de couteau, tout ce qui bless

  • «[...] Ceci est donc le premier tome d'une série dont le but est de rendre compte de la diversité et de la richesse de l'oeuvre de l'un des écrivains les plus importants de notre temps. Bernard Noël est en effet un poète, mais aussi un romancier, un reporter, un polémiste, un sociologue, un historien, un critique d'art. Chaque volume, centré sur une des thématiques de l'oeuvre rendra aussi compte de cette grande diversité d'approche et de la non moins grande variété formelle des modes.
    On l'aura compris, Les Plumes d'Éros reprend les écrits érotiques de Bernard Noël, part importante, voire déterminante de son travail puisqu'elle lui a permis - les textes réunis ici s'étalent sur cinquante ans - d'expérimenter très tôt les rapports qu'entretient le corps avec la langue, avec les mots, et à quel point la phrase, la pensée, les sens forment ensemble une réalité qui dépasse chacun des éléments qui la constituent.
    Il y a dans ce volume des récits, des disputes et discussions, des poèmes, des essais, des textes aussi qui mélangent les genres et les subliment. Il y a, évidente et troublante, une écriture dont la sensualité donne à la pensée qui l'anime une présence et une épaisseur bouleversante alors même que l'humour comme la plus grande profondeur n'en sont jamais exclus.» Paul Otchakovsky-Laurens.

  • Quels que soient le dessein et le destin des personnages qui l'éprouvent, le désir n'est jamais innocent et sème souvent bien des désordres. Dans ce recueil, Julie-Anne De Sée décline le désir dans tous ses états, univers de fantasmes réalisés ou avortés. Désir de possession charnelle, rêve de gloire, quête de pouvoir, soif de richesse ou de réussite... Érotiques et piquantes, amusantes ou touchantes, parfois cruelles, ces vingt nouvelles traquent les désirs qui viennent bouleverser le cours d'une vie.

  • Valentina s'ennuie dans son couple. Femme à la libido insatiable, elle est cloîtrée dans un pavillon de banlieue aisée avec un homme, accro aux jeux vidéo, qui ne la fait plus rêver. Mais depuis peu, elle nourrit une obsession charnelle envers les hommes noirs. Motivée par son ami Farane, un homo décomplexé, elle se lance dans une croisade exotique qui ne sera pas sans répercussions sur son couple. Avec cette satire sociale tournée vers l'émancipation de la femme et sa recherche légitime du plaisir et du pouvoir, Hugo Drillski pointe du doigt les discours de discrimination, qu'elle soit positive ou non.

  • Contes pervers

    Régine Deforges

    • Fayard
    • 29 Octobre 1980

    Le conte a pour unique but d'amuser; son mérite consiste dans la manière piquante ou naïve de raconter des faits qui n'ont aucun fondement réel.
    Larousse du XIXe siècle

  • Génie précoce, Musset écrit tout ce qu'il a à écrire avant ses trente ans. Ensuite, il sombre. L´ensemble de son oeuvre tient toute entière sur une trame étroite : un jeune homme de bon milieu tente en vain de concilier de hautes aspirations existentielles, spirituelles et amoureuses avec une furieuse envie d'aller se bourrer la gueule au bordel. Son nom n'aurait probablement pas passé deux siècles si, un beau jour de 1834, il n'avait décidé d'écrire Lorenzaccio. Faites le test. Demandez autour de vous : « Musset ? » On ne vous répondra pas : « Qui ? » Ni même : « Quel ennui ! », mais « Lorenzaccio. » Pourquoi un tel succès ? Moi aussi, comme tant d'autres, j´ai lu et relu Lorenzaccio, je l´ai vu et revu, en live et en différé, au parterre et en baignoire... J´ai lu toute la littérature sur la pièce. Jamais nulle part je n´ai lu ce qui, pourtant, m'a toujours crevé les yeux : si Lorenzaccio a autant de succès depuis sa publication,c´est parce qu´il parle de sexe. Quasiment que de sexe. Et quand il ne parle pas de sexe, il parle de violence érotisée. En clair : avec du sexe. Catherine Dufour relit de manière torride et décapante le chef-d´oeuvre de Musset. INEDIT.

  • L'initiation

    Sonia Birdy

    Elle est vierge et innocente. Et elle lui fait complètement perdre la tête.

    ***

    Leïla, 17 ans, petite banlieusarde de La Courneuve, mène une vie difficile entre la violence de son père et les railleries de ses camarades de lycée. Cette jeune fille timide et réservée n'a qu'un seul rêve : faire de brillantes études pour échapper à son quotidien sordide.

    Edward, jeune homme beau et arrogant issu de la jeunesse dorée parisienne, passe sa vie à profiter des plaisirs sans limites auxquels son statut privilégié lui donne accès. Fêtes, sexe, alcool, tout, pourvu que ça puisse combler sa profonde solitude.

    Lorsqu'ils se rencontrent un soir par hasard, leur attraction est telle que leurs deux mondes contraires vont en être bouleversés.

    Entre rires, larmes, violence, initiation sexuelle et passion dévorante, Leïla et Edward réussiront-ils à surmonter toutes les épreuves qui se dressent sur leur chemin pour vivre pleinement leur amour interdit ?

    Découvrez L'Initiation de Sonia Birdy, l'histoire qui a déchaîné les passions sur Wattpad.

    ***

    - Qu'est-ce qui se passe ? Je vois bien que ça ne va pas.

    Il me regarde à peine et chuchote :

    - Je ne sais pas, je suis nerveux. C'est notre premier rendez-vous officiel et j'ai peur de tout faire foirer !

    Il relève lentement la tête et ses magnifiques yeux verts plongent dans les miens. Je fonds littéralement. Un instant, il est le mec le plus arrogant de la planète, et la minute d'après, il ressemble à un petit garçon timide. Je décide de le taquiner pour détendre l'atmosphère :

    - Tu as peur que je change d'avis et que je ne veuille plus coucher avec toi ?

    Ses yeux s'élargissent de surprise. Il ne s'attendait visiblement pas à ça.

    - Tu... tu... tu veux ? bégaie-t-il, puis se ressaisit. Oh non, je sais bien que tu en as autant envie que moi !

    Le prétentieux Edward est de retour, et ce n'est pas pour me déplaire.

    - Ah oui ? Ne sois pas si sûr de toi !

    Je mords ma lèvre inférieure car je sais que ça le rend fou.

    - Oh, bébé, si tu veux qu'on arrive jusqu'au dessert, tu ferais mieux d'arrêter ça tout de suite !

    Je m'exécute et il secoue la tête, amusé. Le serveur nous apporte une bouteille de vin blanc qu'il fait goûter à Edward avant de remplir nos verres.

    - C'est la première fois que je bois du vin. Je ne pensais pas que ça me plairait !

    - Encore une première fois ? Ça va faire un peu beaucoup pour ce soir...

    ***

    L'Initiation, de Sonia Birdy, histoire intégrale.

  • "- Nous allons initier un courant original, Marie, quelque chose qui sera à la pornographie ce que la nouvelle cuisine est à l'ancienne. Moins chargée, moins sauçue, plus inventive...
    L'éditeur riait en se frottant les mains, il était emballé, conquis par son propre titre. Il déchira une page de son carnet et me la tendit.
    - Vous imaginez la couverture, un aplat de couleur mate, du rose peut-être, un rose chair, et l'impact de ces mots ?
    L'éditeur avait écrit : "LA NOUVELLE PORNOGRAPHIE".
    La couverture, je la voyais, mais ce que j'avais du mal à imaginer, c'était mon nom de famille, et mon prénom, accolés à ces vingt-deux lettres.
    Et la tête de ma mère."

  • Histoire d'O

    Pauline Réage

    • Fayard
    • 31 Octobre 2012

    Enfin une femme qui avoue ! Qui avoue quoi ? Ce dont les femmes se sont de tout temps défendues (mais jamais plus qu´aujourd´hui). Ce que les hommes de tout temps leur reprochaient : qu´elles ne cessent d´obéir à leur sang ; que tout est sexe en elles, et jusqu´à l´esprit. Qu´il faudrait sans cesse les nourrir, sans cesse les laver et les farder, sans cesse les battre. Qu´elles ont simplement besoin d´un bon maître, et qui se défie de sa bonté : car elles emploient à se faire aimer autant par d´autres tout l´entrain, la joie, le naturel qui leur vient de notre tendresse, sitôt qu´elle est déclarée. Bref, qu´il faut prendre un fouet quand on va les voir.Jean PaulhanO se dénude, O souffre, O adore. Histoire d´O est bien plus qu´un roman érotique. Souvent imité. Jamais égalé.Clara Dupont-Monod

  • "Si j'ai décidé, moi aussi, de m'exprimer à travers un livre, c'est en réponse à vos supplications. Eh oui, j'adore qu'on me supplie. Vous en savez déjà très long et ne connaissez que trop bien tous les détails de notre parcours.
    [...] Nous sommes le 8 février 2013. En mai, cela fera quatre ans que je me suis posté au bord d'une rue dans cette berline aux vitres teintées et que j'ai envisagé d'enlever Livvie. [Nous] avons beaucoup changé par rapport aux personnages que vous connaissez. Ainsi, parce que vous m'en avez si gentiment imploré, je vais vous raconter la suite de notre histoire."

  • 'Tout est affaire de lieu : une cuisine, un couloir, une cage d'escalier, un bureau, ne portent pas la même charge érotique, ne font pas naître les mêmes histoires. Sept pièces font sept atmosphères. Mais ces tons divers, ces formes littéraires diverses (dialogues, portraits, nouvelles, inventaires, lettres, récit dans le récit) sont moins des décors dissemblables pour une scène unique et toujours revécue qu'un point de vue renouvelé sur un rapport humain toujours changeant. Ils ont en commun d'opposer clairement le très sophistiqué et le très hard, et sont des objets littéraires d'autant plus obscènes dans la position que précieux dans le drapé.
    La visite de ces lieux est rythmée par des gravures érotiques de la Renaissance italienne (Augustin Carrache, 1524), qui ont pour avantage, parce qu'elles réconcilient aussi le pornographique et l'académique, de tirer définitivement le texte du côté littéraire, d'effacer le moindre doute sur sa nature raffinée, mais sans rien lui ôter de son caractère troublant.'
    Jacques Drillon.

  • Lorsqu'un Maître expérimenté concède une séance d'initiation à une soumise novice, débordante d'envies mais peu sûre d'elle, l'histoire aurait pu s'achever au bout de quelques heures. C'était sans compter que certaines rencontres bouleversent parfois les êtres au point de créer un avant et un après. Désormais, plus rien ne sera pareil. Alors qu'elle repart de cette chambre d'hôtel, le corps et l'âme marqués, elle comprend que sa soif de soumission n'est pas étanchée. Cette découverte ne peut être que le début d'un chemin difficile balisé d'efforts permanents, mais plein de promesses. Elle sait que cela passe par une condition, se faire accepter par celui qu'elle suppliera de devenir son Maître. À n'importe quel prix.

empty