Dupuis

  • - 50%

    Malgré l'incendie criminel qui a ravagé les locaux et le terrain de l'école, Louca et Nathan n'abandonnent pas l'idée de reconstituer une nouvelle équipe. Pour constituer cette "dream team", Nathan propose à Louca de recontacter ses anciens équipiers. Car, étonnamment, tous les anciens partenaires de terrain de Nathan se sont détournés du foot pour s'éclater dans d'autres sports. Pour les convaincre d'intégrer l'équipe, il n'y a qu'une solution : que Louca défie (et batte) chacun dans son sport de prédilection ! Inutile de préciser que c'est pas gagné. Louca devra donc assurer dans des sports qu'il ne maîtrise absolument pas (boxe, karting, rugby, natation, gymnastique...) pour reconstituer une équipe de foot digne de ce nom... et reconquérir le coeur de Julie, la fille de ses rêves. Parallèlement, une partie bien plus tragique se joue autour du mystérieux et inquiétant "Iceman", prêt à tout pour que les circonstances de la mort de Nathan ne soient jamais éclaircies, et qui a engagé un tueur à gages pour se débarrasser d'un témoin gênant... qui n'est autre que Louca !

  • - 50%

    Malgré l'incendie criminel qui a ravagé les locaux et le terrain de l'école, Louca et Nathan n'abandonnent pas l'idée de reconstituer une nouvelle équipe. Pour former cette dream team, Nathan propose à Louca de recontacter ses anciens équipiers. Car, étonnamment, tous les anciens partenaires de terrain de Nathan se sont détournés du foot pour s'éclater dans d'autres sports. Pour les convaincre d'intégrer l'équipe, il n'y a qu'une solution : que Louca défie (et batte) chacun dans son sport de prédilection ! Inutile de préciser que c'est pas gagné. Louca devra donc assurer dans des sports qu'il ne maîtrise absolument pas (basket, athlétisme, golf...) pour reconstituer une équipe de foot digne de ce nom... et également reconquérir le coeur de Julie, la fille de ses rêves. Parallèlement, une partie bien plus tragique se joue autour du mystérieux et inquiétant "Iceman", prêt à tout pour que les circonstances de la mort de Nathan ne soient jamais éclaircies.

  • - 50%

    Alors que grâce à Louca (et un tout petit peu à Nathan, son coach fantôme), l'équipe de foot du lycée Quanfrin a évité la relégation et la disparition pure et simple, un incendie criminel vient détruire les locaux et le terrain de foot de l'école. Mais qu'un généreux donateur offre de nouvelles installations au coach, Louca et Nathan décident donc de se mettre à la recherche d'une nouvelle équipe.

    Pour constituer cette dream team, Nathan propose à Louca de recontacter ses anciens équipiers. Car, étonnamment, tous les anciens partenaires de terrain de Nathan se sont détournés du foot pour s'éclater dans d'autres sports. Pour les convaincre d'intégrer l'équipe, il n'y a qu'une solution : que Louca défie (et batte) chacun dans son sport de prédilection ! Inutile de préciser que c'est pas gagné...

    Comme si ça ne suffisait pas, Julie, la "presque petite amie de Louca", lui fait la gueule. Et Nathan refuse de raconter à Louca ce qui s'est passé durant cette soirée où visiblement il n'a pas été à la hauteur des attentes de sa dulcinée...

  • - 50%

    Entre Louca, l'ado maladroit qui cherche à séduire Julie, la fille de ses rêves, et Nathan, son coach-fantôme, qui cherche à savoir comment il est mort, va se nouer une solide amitié.

    Mais le match de la dernière chance pour l'équipe de Louca approche. Et c'est ce moment que choisit Nathan pour le laisser tomber !

    Louca arrivera-t-il à briller sans Nathan ? Nathan découvrira-t-il ce qui se cache derrière sa mort mystérieuse ?

  • Il passe sa vie à dégommer des monstres gluants et terrifiants. Pourtant, Kid Paddle n'est pas un agent spécial intergalactique. C'est juste un gamin, véritable pro des jeux-vidéo. Et il craint bien moins les horribles Blorks que Mirador, le surveillant de City Game, la salle d'arcade, qui n'aime pas trop qu'on secoue ses machines... En compagnie de ses copains, Big Bang, bricoleur de génie, et Horace, le candide, Kid imagine les blagues les plus "limite" sans avoir peur de verser régulièrement dans le gore. Rien ne résiste à l'imagination débordante du serial player !

  • Gare à vous, super-vilains, Imbattable est de retour ! Ce justicier masqué, dévoué aux causes justes et aux tâches domestiques, peut voir ce qui se passe dans les autres cases de la planche et bondir d'une case à l'autre pour combattre le Mal avec ses alliés: Toudi, l'apprenti héros qui manipule la perspective, et Pepe Cochonnet, l'enchanteur de phylactères. Et quand le danger surgit au détour d'une case, c'est toujours Imbattable qu'on appelle, que ce soit au coin de la rue ou pour une aventure de l'autre côté de l'océan, à la rescousse des super-héros américains !

  • On fait difficilement plus simple comme jeu vidéo : un petit héros particulièrement maladroit, une princesse stupide, hystérique et presque aussi gaffeuse que son sauveur, et puis un tas de Blorks plus laids, cruels et vicieux les uns que les autres, qui n'ont qu'un but dans leur vie virtuelle : empêcher le premier de délivrer la seconde. Et si, au passage, ils peuvent les massacrer joyeusement, ils ne vont pas se gêner, entraînant ainsi l'inéluctable "Game Over" qui rythme chaque fin de page de la série. C'est sur ce canevas pourtant simple que Midam nous régale de gags muets et gore d'une efficacité redoutable.

  • Cédric n'aime toujours pas vraiment l'école, et quand, à la sortie, il discute avec son copain Christian de la leçon de Mademoiselle Nelly sur les gaz à effets de serre, il veut vérifier par lui-même en observant, en vrai, la théorie dans la pratique. Pas sûr que ce soit une bonne idée... En plus de ça, Cédric qui endosse le rôle du prince charmant pour le spectacle de l'école n'a pas de chance, son amoureuse, Chen, est malade et ne pourra pas jouer Blanche-Neige...

  • - 50%

    Être père n'est pas toujours simple. Ce n'est pas Dad, père célibataire en charge de quatre adorables, mais néanmoins épuisantes, filles, qui va dire le contraire. Entre petits bonheurs et grosses fâcheries, le père à la maison gère plutôt bien. Jusqu'au jour où son corps l'abandonne et qu'il se plie, littéralement, en deux. Impossible de faire la moindre tâche ménagère et encore moins de s'occuper de ses quatre filles. D'autant que Bébérénice découvre l'usage de ses jambes, que Roxane est bien décidée à changer le monde, qu'Ondine rapporte des bulletins de notes catastrophiques et que Pandora est en crise existentielle... la situation est critique !

  • - 50%

    La vie continue pour cette famille pas comme les autres ! L'aînée Pandora révise ses examens, l'adolescente Ondine se prépare pour un rendez-vous, la jeune Roxane joue aux jeux vidéo, Bébérenice réclame à manger... et Dad aimerait bien pouvoir être enfin un peu tranquille. Car ce comédien au chômage, père aimant mais éternel adolescent, élève seul ses quatre filles, et ce n'est pas de tout repos !Après une publication remarquée dans Le journal de Spirou et un premier tome unanimement plébiscité, Nob (auteur de Mamette et ancien rédacteur en chef du magazine Tchô !) continue sur sa lancée avec ses chroniques légères, qui renouvellent la bande dessinée familiale avec modernité et tendresse. L'occasion d'en apprendre davantage sur la jeunesse des filles et sur leurs mères, mais surtout de s'attacher plus encore à cette galerie de personnages divers et actuels, de tous âges et de tous caractères, servis par un univers graphique doux et tendre.

  • Quand Raowl rencontre Peau d'Âne, elle n'a pas besoin de lui. Car son truc à elle, c'est la peau de bête et la baston au fond des bois où elle s'est réfugiée pour échapper aux chasseurs de primes envoyés par son père qui, à défaut de se remarier avec elle, voudrait lui faire prendre un bain. Pendant ce temps au château, une nouvelle reine impose la dictature de l'hygiène à tout le royaume. Il faudra bien affronter cette sorcière maniaque de la propreté. Toujours au service des princesses en détresse, même celles qui empestent, Raowl peut toujours espérer se voir récompenser d'un baiser à l'haleine de poney !

  • - 50%

    Dad ne sait plus où donner de la tête ! S'occuper de ses quatre filles aux caractères aussi forts que disparates, c'est un travail à plein temps : entre le désir d'indépendance de Pandora, les aventures amoureuses d'Ondine, les revendications militantes de Roxane et l'affection débordante de Bébérenice, les journées sont bien remplies. Pourtant, Dad n'en reste pas moins un homme et, en tant que père célibataire, la solitude lui pèse aussi parfois. Maintenant que ses enfants grandissent, sentirait-il de nouveau son coeur battre pour quelqu'un, quelque part entre les sacs de courses, les panières de linge sale et les casseroles ? L'amour fait tourner plus d'une tête dans ce cinquième tome des aventures de Dad et de sa petite famille !

  • Ils se trompent en voulant tricher, quand il s'agit de faire un exposé... À force de ne pas écouter en classe, ils se retrouvent coincés dans une sortie pédagogique, à laquelle ils sont les seuls élèves à s'être pointés... Pour échapper à une interro, ils en viennent à brûler l'école et éborgner un prof... Olive, Jé et Ludo n'aiment pas l'école et les trois chenapans ne savent pas quoi inventer pour se dérober aux obligations scolaires ! Toujours fiers de leurs stratagèmes, ils sont en réalité les rois de la boulette, des cancres professionnels très doués pour déclencher des catastrophes, champions malgré eux des réactions en chaîne. Cette fois encore, il semblerait qu'ils aient perdu le contrôle. Mais ils vont bien !

  • - 50%

    Ce n'est pas tous les jours facile de s'occuper de quatre filles fortes en caractère, et Dad est bien placé pour le savoir. Entre l'émancipation grandissante de son aînée Pandora, les questionnements amoureux d'Ondine, les prises de position éthiques d'une Roxane survoltée et les demandes d'attention constantes de Bébérenice, la petite dernière, ce comédien au chômage aura au moins trouvé un rôle à la mesure de son talent : celui d'un père comblé. Et nous, on en redemande avec un plaisir évident.Pour ce quatrième tome des péripéties de cette drôle de famille, Nob fait une nouvelle fois preuve d'une remarquable sincérité et d'un sens de l'humour qui fait mouche. Authentique reflet d'un quotidien animé où chaque journée apporte son lot d'émotions et de rires, à la fois modernes et sensibles, les aventures de Dad et ses filles vous feront fondre. On persiste et on signe : les essayer, c'est les adopter !

  • Les escrocs et les bandits n'ont qu'à bien se tenir. Dog Man arrive en France et en Belgique. Initialement publié en 2016 aux États-Unis, Dav Pilkey a déjà su séduire des millions de jeunes lecteurs avec son style minimaliste et les aventures drôles et décalées de ce chien policier. Dog Man, un peu comme Superman, serait né selon la légende, dans la cervelle de deux jeunes ados, Georges et Harold, qui bien des années plus tard décident de ressusciter leur héros mi-homme, mi-chien. Dog Man a ainsi été créé à la suite d'une intervention chirurgicale, en fusionnant, après un attentat, le corps d'un officier de police balaise et fan de kung-fu avec la tête de son chien chétif mais futé. Guidé par son flair et ses instincts, Dog Man deviendra-t-il le plus grand policier du monde ? Il est surtout le seul à pouvoir déjouer les stratagèmes de son ennemi juré, le chat roux et machiavélique Lepetit.

  • On fait difficilement plus simple comme jeu vidéo : un petit héros particulièrement maladroit, une princesse stupide, hystérique et presque aussi gaffeuse que son sauveur, et puis un tas de Blorks plus laids, cruels et vicieux les uns que les autres, qui n'ont qu'un but dans leur vie virtuelle : empêcher le premier de délivrer la seconde. Et si, au passage, ils peuvent les massacrer joyeusement, ils ne vont pas se gêner, entraînant ainsi l'inéluctable "Game Over" qui rythme chaque fin de page de la série. C'est sur ce canevas pourtant simple que Midam nous régale de gags muets et gore d'une efficacité redoutable.

  • Raowl ne fait pas dans la dentelle : il tranche, il découpe, il raccourcit, il décapite tout ce qui peut se mettre entre lui et le bisou d'une princesse. La première qu'il croise ne le trouve définitivement pas à son goût et s'en va avec quelqu'un d'autre. Lorsqu'il en sauve une seconde, il décide de ne pas la lâcher, d'autant qu'ils ont finalement plein de points communs ! Alors quand elle est kidnappée dans un château plein de cannibales, il ne va pas hésiter à plonger dans la gueule du loup ! Tebo réécrit les contes de fées avec un plaisir évident. En détournant les codes classiques du genre, il invente une bande dessinée truculente, pleine de tripes, de bons mots et de personnages hauts en couleur.

  • Trois cavaliers sans peur (sauf pour un) et sans reproche (sauf pour le même) partageant le même objectif : s'amuser le plus possible en se faisant gronder le moins possible. Et pour cela, ils peuvent compter sur leur imagination, leur détermination et une bonne part de malchance ! Aucun commun des mortels ne survivrait longtemps dans les aventures des cavaliers de l'apocadispe qui se prennent régulièrement des gamelles mémorables ! Ça commence par un simple cours en classe, une visite au musée, une balade en forêt ou un voyage en car... et tout devient très vite hors contrôle !

  • Après des vacances reposantes et loin les uns des autres, Olive, Jé et Ludo se retrouvent pour une nouvelle année pleine d'aventures. Bon, l'aventure commence parfois par des problèmes de réseaux qui décalent le planning de quelques jours, mais c'est pour mieux rebondir. Entre des valises pleines de trésors (au moins dix euros), des repas de Noël à base de légumes vapeur (cela ne se passera pas comme ça !) et l'exploration des sentiments amoureux (entre évanouissement et grosses gouttes de sueur), l'année de nos trois cavaliers s'annonce fracassante !

  • - 67%

    Jeunes, belles ... et vaches !Jenny, Vicky (les deux pestes top canons) et Karine (la gentille grande bringue) sont de retour ! Au menu de ce troisième album : des coups bas, quelques beaux gars, de la trahison en veux-tu en voilà, bref de l'amour haine et tout le tralala, des oh et des ah et puis aussi un scoop final à en rester baba ! Pas de doute, avec les Nombrils, on ne s'ennuie pas !Après deux tomes remarquables et remarqués, Delaf et Dubuc reviennent avec leurs trois héroïnes super décapantes. À travers leur série hilarante et très méchante, les deux auteurs québécois nous dressent un portrait au vitriol d'une certaine adolescence où tous les coups sont permis. Une série au graphisme moderne et efficace, aux couleurs pétantes et au ton résolument acide où l'on ne prend pas de pincettes pour parler des préoccupations des ados. De plus, en véritables architectes du gag, Delaf et Dubuc nous livrent des histoires piquantes qui, lorsqu'elles sont lues dans la continuité d'un album, révèlent encore plus la richesse de l'univers et l'intelligence avec laquelle les différents éléments sont amenés. La lecture de ce troisième tome ne laissera aucun lecteur indifférent !

  • Célébrité, foules en délire, studios d'enregistrement... c'est ça maintenant, la vie quotidienne de Karine. Il est loin le temps où tout le monde la considérait comme une victime ! Mais devenir une vedette ne vient pas sans son lot de difficultés... Jenny et Vicky, de leur côté, vivent des moments plus tumultueux. La famille de Vicky a explosé, et son père a emmenagé avec... la mère de Jenny ! Les ex-amies devenues ennemies vont donc devoir partager la même chambre. Vicky en veut à Jenny qu'elle tient pour responsable de la situation, alors que Jenny a la tête ailleurs : elle est secrètement amoureuse d'Hugo. Une reine de beauté comme elle, amoureuse d'un gros moche, c'est impensable ! L'heure des décisions a sonné pour les trois filles, et elles pèseront lourd pour leur avenir : sauront-elles faire les bons choix ? « Nous sommes ce que nous choisissons de devenir » découvriront (parfois à leurs dépens) les héroïnes de la série dans ce huitième tome.

  • Nelson T.1 ; Nelson montre l'exemple Nouv.

    Nelson, c'est ce petit diablotin orange à l'apparence tout à fait
    angélique qui pourrit la vie de Julie, une jeune et jolie
    célibataire, et de Floyd, un labrador engourdi, pour le plus grand
    bonheur de centaines de milliers de lecteurs. La raison ? Après le
    vol d'un rouleau de papier toilette au bureau, Julie se voit
    condamnée à accueillir, sans possibilité de retour à l'expéditeur, un
    petit diable relativement inoffensif... mais hyper doué pour les
    catastrophes quotidiennes !

  • Pour Dad, ce comédien au chômage père de quatre filles aux caractères bien trempés, chaque jour renferme son lot d'aventures. Entre Pandora l'intello, Ondine la volcanique, Roxane l'espiègle et Bébérenice la petite dernière, Dad a trouvé le rôle de sa vie: s'occuper de sa famille sans rien perdre de sa propre jeunesse. De ses expériences quotidiennes, cet éternel ado a tiré de nombreux enseignements dont il nous fait désormais profiter: comment trouver le cadeau de Noël parfait, les remèdes ultra-efficaces contre les bobos de tout poil et les recettes miracles pour mettre tout le monde d'accord à table. Glissés entre deux gags ou strips pleins d'émotions, comme Nob sait si bien les dessiner, ce petit mode d'emploi à l'usage des parents en herbe s'adresse aussi aux enfants. Avec "Manuel du Dad (presque) parfait", la vie de papa se fait pas à pas, et dans la bonne humeur !

  • Nelson T.2 ; Nelson sauve la planète Nouv.

    Nelson, c'est ce petit diablotin orange à l'apparence tout à fait
    angélique qui pourrit la vie de Julie, une jeune et jolie
    célibataire, et de Floyd, un labrador engourdi, pour le plus grand
    bonheur de centaines de milliers de lecteurs. La raison ? Après le
    vol d'un rouleau de papier toilette au bureau, Julie se voit
    condamnée à accueillir, sans possibilité de retour à l'expéditeur, un
    petit diable relativement inoffensif... mais hyper doué pour les
    catastrophes quotidiennes ! Dans Nelson sauve le monde, notre héros
    part en camp avec des scouts. À défaut de sauver la planète, il
    perturbera la nature de manière durable et irresponsable. Baden-
    Powell n'est pas près de s'en remettre...

empty