• Au printemps 1943, un avion allié s'écrase près de Pontain l'Écluse, le village où François, Lisa et Eusèbe ont créé leur réseau de résistance, Le Lynx. Les Allemands s'empressent de rechercher les aviateurs, qui semblent avoir disparu. Le Lynx se donne pour mission de les retrouver avant l'ennemi, et de les aider à rejoindre l'Angleterre.

  • Margaret, actrice "terrifiante", spécialisée à Hollywood dans les rôles de méchante ; Agnodice, gynécologue de l'Antiquité grecque qui dut se déguiser en homme pour exercer ; Lozen, femme apache, guerrière et chamane ; Annette, sirène australienne qui inventa le maillot de bain féminin... Pénélope Bagieu brosse avec humour et finesse quinze portraits de femmes, combattantes hors normes, qui ont bravé la pression sociale de leur époque pour mener la vie de leur choix.

  • Avec l'hiver, la guerre a commencé. Tandis que les insurgés rassemblent leurs troupes et remontent depuis la Péninsule, la princesse Tilda assiège le château de son frère pour reconquérir son trône. En haut des remparts, en première ligne, les "gueux" se préparent à l'assaut. Ce deuxième tome conclut en majesté l'épopée flamboyante de « L'Âge d'or », ce livre assez puissant pour déchaîner la tempête et la révolution, la force d'une utopie qui donne envie de croire en l'avenir.

  • 1990. Un présentateur télé français, un peu sur la touche, veut relancer sa carrière en retournant sur le terrain faire du grand reportage d'investigation.
    Il choisit l'Algérie d'où sa famille est issue (il est le fils d'Octave et Samia, les héros du 2e cycle des Carnets d'Orient). Là-bas, les élections sont menacées par la montée en force des islamistes. Il va vite découvrir que le pays est au bord de la guerre civile et que le passé y a la vie dure !
    Ce troisième cycle de la série fleuve de Ferrandez sur l'Algérie, abordera les difficultés rencontrées depuis l'indépendance en 1962, de la victoire confisquée par le FLN aux années de plomb de la guerre civile et jusqu'à la révolte populaire de 2019.

  • 1843. Le capitaine de gendarmerie Langlois arrive dans un petit village isolé des Trièves, dans les massifs alpins. Un tueur mystérieux y sévit et plusieurs personnes ont disparu. Langlois va mener l'enquête pour, assez vite, trouver le coupable et l'abattre. Un an plus tard, Langlois revient, cette fois comme commandant d'une louveterie et organise à ce titre une chasse au loup qui rappelle sa précédente traque. Il s'installe au village, se marie, avant de se suicider en fumant un bâton de dynamite.
    Un roi sans divertissement (1947), écrit en vingt-sept jours par Jean Giono, est, selon Pierre Michon, ' un des sommets de la littérature universelle '. 50 ans après la disparition du grand écrivain, Jean Dufaux et Jacques Terpant lui rendent hommage avec une adaptation libre qui magnifie les paysages flamboyants du Trièves, chers à l'auteur.

  • #j'accuse...! Nouv.

    #j'accuse...!

    Jean Dytar

    L'impact de l'affaire Dreyfus sur ses contemporains aurait-il été différent s'ils avaient été informés par les médias d'aujourd'hui ? Rien n'est moins sûr. En revanche, notre propre compréhension s'en trouve bouleversée...
    Dreyfus, cette fameuse Affaire qu'on évoque sans vraiment la connaître, je suis allé l'explorer, voir ce qui s'est écrit dans la presse en cette fin de XIXe siècle, lire les témoignages des protagonistes, comprendre quels rapports de forces étaient alors à l'oeuvre, par quels rouages les choses se sont configurées. Et j'ai été tout simplement sidéré par les résonances avec notre époque...

  • Los Angeles. Septembre 1921. Acteur et réalisateur, Roscoe Arbuckle, dit "Fatty", est au sommet de sa gloire. Plus connu que Charlie Chaplin et Buster Keaton réunis, il est le premier acteur à gagner un million de dollars par an. Mais l'Amérique puritaine souhaite moraliser Hollywood et voit d'un très mauvais oeil la vie "de débauche" de Roscoe. Dans quelques jours, la fête qu'il a organisée va virer au drame et le plonger au coeur du premier grand scandale hollywoodien... Les studios, les ligues de vertu, les tabloïds, et toute l'Amérique se lieront contre lui. Mais Roscoe pourra toujours compter sur son ami Buster Keaton.

  • L'enfer est vide, tous les démons sont ici Nouv.

    L'héritier du procès de Nuremberg.Adolf Eichmann est l'un des grands architectes de la « solution finale » mise en place par le IIIe Reich. Après la guerre, celui qui a mis tant d'acharnement à organiser et optimiser l'annihilation des juifs parvient à s'exiler en Amérique du Sud où des agents du Mossad le capturent en 1960. Son procès à Jérusalem, l'année suivante, est un événement historique : pour la première fois, les juifs vont eux-mêmes juger officiellement un de leurs bourreaux. Le monde entier a le regard braqué vers la capitale israélienne et les caméras filment l'ensemble de la procédure, du jamais vu. Au cours d'un procès qui dure huit mois, le récit technique de l'industrialisation de la solution finale et les documents d'archives sont présentés, disséqués, commentés. Cent onze rescapés de la Shoah sont appelés à comparaître, chacun d'eux bouleversant l'auditoire. Ce procès judiciaire d'une forte ampleur médiatique et historique - mais également politique - s'enrichit de débats intellectuels, comme le travail d'Hannah Harendt sur la « banalité du mal ». Dans ces mois difficiles, une leçon d'humanité doit passer. Passera-t-elle par une condamnation à mort d'Adolf Eichmann ? L'exécution de celui qui s'est employé à organiser l'extermination de 6 millions d'êtres humains a-t-elle un sens ? Jeanne Amelot, Shimon Abécassis et Hannah Arendt, tous trois présents en tant que journalistes pendant les audiences, s'interrogent.Nouvelle bande dessinée des auteurs de L'Abolition, L'Enfer est vide, tous les démons sont ici en est le prolongement thématique. La réflexion sur la peine de mort se poursuit et s'insère dans un nouveau cadre historique propice au débat et à la discussion en posant la question des limites. Y a-t-il une exception à l'abolition de la peine de mort pour une société s'il s'agit du pire de ses bourreaux ?

  • Le destin tragique de Marcel Grob, jeune Alsacien de 18 ans, enrôlé de force en juin 1944, dans la Waffen SS.
    Philippe Collin et Sébastien Goethals se basent sur l'histoire vraie d'un de ces malgré nous pour raconter comment et dans quelles conditions ces jeunes Alsaciens furent incorporés et durent combattre dans la SS.

  • Deux cents ans après sa naissance, Baudelaire continue de marquer les générations et le poète plane sur l'œuvre d'Yslaire depuis les origines. C'est pourtant Jeanne Duval, celle que le poète a le plus aimée et le plus maudite, que le dessinateur a choisie pour revisiter dans ce chef-d'œuvre la matière sulfureuse et autobiographique des Fleurs du mal. De Jeanne, pourtant, on ne sait presque rien, ni son vrai nom, ni sa date de naissance, ni sa date de décès. Aucune lettre signée de sa main ne nous est parvenue. Restent quelques témoignages, des portraits dessinés par Baudelaire lui-même, une photo de Nadar non authentifiée, sans oublier les poèmes qu'elle lui a inspirés. Jeanne, "c'est l'invisible de toute une époque" qui réapparaît dans la résonance féministe de la nôtre. Elle qui était stigmatisée comme mulâtresse, créole et surnommée "Vénus noire" en référence à la "Vénus hottentote", aimante tous les préjugés d'un siècle misogyne et raciste.

  • Les guerres de Zeus Nouv.

    La bataille épique qui précéda le règne de Zeus.Enfin débarrassés des titans qui régnaient auparavant sur Terre, Zeus, Poséidon et Hadès s'apprêtent à se partager le monde. L'un héritera du ciel, l'autre des mers et le dernier du royaume sous terre. Mais c'était sans compter sur la velléité des Géants, ces êtres primordiaux bien déterminés à venger leurs frères et à régner sur l'Olympe. Leur victoire semble assurée et d'autant plus lorsque Gaïa décide de leur prodiguer l'invulnérabilité... Epaulé par son fils Héraclès, l'inébranlable Dieu du ciel devra engager sa toute-puissance dans la bataille pour sauvegarder l'équilibre du cosmos.L'adaptation grandiose d'une des batailles fondatrices de la mythologie grecque, retranscrite dans toute son intensité. Aux pieds de l'Olympe se joue le sort de notre civilisation et bien plus encore...

  • Sisyphe & Asclepios Nouv.

    Ils ont osé défier la mort.Fils d'Apollon et de Coronis, Asclépios vient au monde tandis que le corps inerte de sa mère brûle sur un bûcher. In extremis, le père sauve l'enfant et décide de le confier au centaure Chiron. Au fil des années, les compétences d'Asclépios en matière de médecine deviennent extraordinaires. Sa réputation parvient jusqu'à l'Olympe et Athéna décide de le récompenser en lui offrant le sang d'une Gorgone, capable de ramener les morts à la vie. Mais en privant le royaume d'Hadès de nouveaux arrivants, Asclépios va s'attirer les foudres de l'Olympe...Fondateur de Corinthe, Sisyphe est un homme rusé, prêt à tout pour défendre sa vie et faire prospérer sa cité. Après avoir obtenu pour sa ville une fontaine qui ne tarit jamais, son intelligence lui permet d'esquiver les condamnations mortelles de Thanatos et de Hadès. Mais, Sisyphe le sait, faire preuve d'une telle arrogance ne pourra se payer qu'au prix d'un châtiment éternel...

  • Avec pour unique bagage un sac à dos et un fusil à la main, un homme marche en quête de nourriture.
    Il tente de survivre jour après jour dans une nature belle mais sauvage. Et il s'en sort plutôt bien, quand il n'est pas surpris par un ours ou par une meute de chiens errants. Calme, il paraît pourtant seul au
    monde. Qui est-il ? Pourquoi son regard vrille-t-il d'un coup lorsqu'il découvre une empreinte de chaussure dans la neige ? Pour son retour à la bande dessinée
    adulte, Winshluss traite de la notion de trauma dans un récit survivaliste apocalyptique d'une grande force
    visuelle.

  • Le comportement de Zeus est loin d'être divin. Il enchaîne les
    conquêtes et déchaîne la colère de son épouse Héra qui n'a de cesse
    de se venger, en punissant les amantes et leur descendance : Léto,
    Sémélé, Dyonisos, Lamia, Io ou encore Héraclès ; rien n'apaise sa
    haine. Armée de son trait légendaire, Soledad malmène les divinités
    avec fougue et finesse : Persée, Thésée, OEdipe, Narcisse... personne
    n'est épargné !

  • Paris, mai 1642. Après bien des tribulations, la baronne Ariane de Troïl, accompagnée de son père Gabriel, de son mari amérindien Beau-Ténébreux et de son amant Germain Grandpin, est parvenue à retrouver sa fille, Ninon, entretemps adoptée par le couple Lenclos. Encore plongée dans un maelstrom d'émotions, Ariane apprend que le fils qu'elle a eu avec Louis XIII, et qui lui avait été enlevé sitôt né, en janvier 1622, est lui aussi toujours en vie. Elle et ses compagnons partent enquêter pour résoudre ce mystère. Ils sont loin de se douter qu'ils vont plonger au coeur d'une vaste conspiration visant le puissant Premier ministre du roi, Richelieu.

  • Vercors, début juin 1944.
    Sept résistants guettent l'arrivée des Allemands par le pont de la Goule Noire...
    Deux femmes et cinq hommes au passé chargé, réunis dans une ferme hantée par les souvenirs. Une ombre rôde, insaisissable... inespérée aussi. Le 21 juillet 1944, la Wehrmacht frappe sans merci et anéantit le maquis du Vercors.
    Mais la vie peut encore l'emporter.
    "Un livre empreint d'une grande humanité ! [...] Le tout est servi par un dessin implacable" dBD

  • Que seraient les héros sans les dieux ?Une douleur insoutenable se déclare soudainement dans le crane de Zeus. Les battements de son coeur résonnent jusque dans ses tempes... La souffrance le traîne aux frontières de la folie et, pour se libérer de cette interminable torture, le roi olympien fait appel à Héphaïstos. Que son frère mette fin à cet immonde calvaire, qu'il lui fende le crâne et par ce geste achève son tourment ! L'impact, aussi terrible soit-il, laisse vite place à l'étonnement car, dans l'ouverture béante apparaît un être : c'est Athéna. Ainsi débute l'histoire de la plus sage des déesses. Suivront quelques événements fondateurs de son mythe, de ses démêlées avec Arachné, en passant par l'adoption d'Erichthonios, la débâcle avec les Gorgones et encore tant d'autres...
    Après s'être consacrée aux grands héros, la collection « La Sagesse des Mythes » s'attache dorénavant à présenter les dieux et déesses sans qui Ulysse, Hercule, Jason ou Persée n'auraient jamais pu briller. Athéna, déesse de la guerre, de l'artisanat et protectrice des efforts héroïques s'avère être la passerelle idéale pour ouvrir ce nouveau pan divin de la collection.

  • Parti à la recherche de Lavalette, le narrateur rencontre Victorine, dont le témoignage bouleversant l'accompagne dans sa quête. Tandis que sa ville se charge peu à peu d'histoires, il découvre les années de tourments qui ont conduit à la révolution de 1871. Témoignage exceptionnel sur la Commune de Paris, ce roman graphique présente la manière dont l'époque se voyait elle-même.

  • Georgia O'Keeffe : amazone de l'art moderne Nouv.

    1949. Depuis la mort d'Alfred Stieglitz trois ans auparavant, Georgia
    s'est réfugiée dans son Ghost Ranch au Nouveau Mexique, avec ses
    copines Maria Chabot, Anita Pollitzer et la secrétaire Doris Bry,
    pour faire l'inventaire du patrimoine de photos et de dessins de
    Stieglitz. A travers ce travail complexe, Georgia retrace son propre
    chemin, dans la vie et dans l'art : de l'école des arts (Chicago
    1905) jusqu'à la consécration comme première artiste femme
    américaine (1943) et sa carrière des dernières années.

  • Pinard de guerre Nouv.

    "Rien ne grise comme le vin du malheur." Ferdinand est un tire-au-
    flanc, un planqué qui simule une infirmité pour échapper à la guerre
    et éviter de se retrouver en première ligne, dans les tranchées face
    aux Allemands. Profiteur sans scrupules, il a fait fortune dans le
    commerce d'un pinard douteux et frelaté qu'il vend à l'armée, allant
    même jusqu'à nuire à la concurrence pour être le seul fournisseur
    des poilus. Alors qu'il écoule son vin près de la ligne de front,
    Ferdinand se retrouve malgré lui engagé dans le conflit et devient,
    avec ses compagnons d'infortune, prisonnier d'une tranchée prise
    entre deux feux.

  • Le retour du roi.Ulysse est enfin arrivé à Ithaque, la cité dont il est le souverain légitime. Tout en dissimulant son identité, il rejoint le palais pour découvrir les manoeuvres incessantes des prétendants au trône. Avec l'aide de quelques compagnons triés sur le volet, dont son fils Télémaque, à qui il révèle sa présence, Ulysse va patiemment organiser sa reconquête du pouvoir. Et sa revanche sera sans pitié...

  • Après la guerre

    Jacques Tardi

    À son retour de captivité en 1946, René Tardi et sa femme ont un fils, Jacques. N'ayant pas trouvé de travail, René reste dans l'armée et est envoyé dans la zone d'occupation française... en Allemagne ! Bientôt, Jacques et sa mère l'y rejoignent et découvrent un pays en ruines, mais déjà en pleine reconstruction grâce à l'aide américaine.
    De Valence à Coblence, Tardi achève dans ce troisième tome le récit du périple de son père, du début à la fin de la Seconde Guerre mondiale, et ouvre pour la première fois une porte sur son enfance.

  • Deux figures captivantes de la mythologie.L'inconcevable beauté de Narcisse est un enchantement pour les yeux mais un poison pour l'âme. Ses prétendants sont nombreux, mais Narcisse est aussi beau qu'il est exécrable. Son égo surdimensionné lui fait regarder le monde de haut et considère que personne n'est assez bien pour lui... Pas même la nymphe Écho dont il refuse les avances avec mépris. Un geste insolent qui va attirer sur lui la colère divine...
    Pygmalion, lui, se passionne pour la beauté des figures qu'il sculpte chaque jour dans le bois et le marbre. Son attention se porte exclusivement sur son travail et, il finit par tomber éperdument amoureux de Galatée, une de ses oeuvres. Alors que cette étrange passion est moquée par son entourage, Aphrodite, déesse de l'Amour, la considère avec douceur. Grâce à elle, la singulière inclination de Pygmalion sera pleinement contentée, car Aphrodite offrira le plus beau des cadeaux à Galatée...
    Ce nouvel album de la collection « La Sagesse des Mythes » met en scène deux récits prenant l'amour et la beauté pour thématiques. Deux mythes passionnants aux angles distincts et aux multiples interprétations.

  • Bob Denard : le dernier mercenaire Nouv.

    Le corsaire de la république.De braves gaillards comme Robert Denard, on n'en fait plus. Depuis tout petit, ce grand rêveur a la bougeotte et ne pense qu'à s'évader loin des terres de Gironde où ses parents se sont embourbés. Ce qu'il attend de la vie, c'est qu'elle soit riche, plurielle, palpitante...  Pendant les années de la Seconde Guerre mondiale, Bob est trop jeune pour pouvoir vraiment participer, pourtant, l'excitation et l'adrénaline qu'il recherche tant, il les pressent dans ce conflit. Alors en 1946, à 16 ans, il s'engage dans l'armée. Mais Robert est un électron libre, violent, inconséquent et indiscipliné : il ne correspond pas tout à fait au profil type du bon soldat. En 1952, au terme de la guerre d'Indochine, après avoir fait le plein d'exotisme, de sensations fortes et de toutes sortes d'excès viciés, ce n'est toujours pas assez. Il quitte l'armée qui n'a plus rien à lui offrir, mais ce n'est que le début de l'histoire. Très bientôt, quand la France aura besoin de salir ses mains, c'est à celles de Bob Denard qu'elle fera appel. D'ailleurs, ça tombe bien ! En Afrique, le processus de décolonisation pointe le bout de son nez et ça n'aura rien de propre.En parant l'existence du plus célèbre des mercenaires Français d'une touche d'humour légère et ironique, Olivier Jouvray souligne l'absurdité et la cruauté de cette figure controversée. Supporté par l'expressivité des dessins de Lilas Cognet ainsi que par sa grande palette de styles graphique, ce récit biographique fascine. Il nous fait parcourir l'ensemble d'une vie faite de coups d'états et de rebondissements entre le Yémen, le Congo, le Gabon ou le Rwanda.

empty