• Derniers poèmes

    Yeats W B

    • Verdier
    • 23 Octobre 2008

    Les ultimes années de la vie de Yeats sont peut-être les plus fécondes et les plus novatrices; les poèmes composés entre 1936 et 1939 (le dernier, quelques jours seulement avant sa mort) témoignent d'une inventivité musicale et thématique, d'une audace verbale proprement extraordinaire. Les grands symboles qui traversent et structurent les recueils antérieurs sont ici l'objet d'une remise en question, d'un doute anxieux dont la plus célèbre expression est le poème intitulé La Désertion des animaux du cirque. En même temps, c'est toute la violence de Yeats, sa révolte contre le grand âge, son tempérament moins apaisé que jamais, qui trouvent ici leur plus pathétique expression. L'audace quasi surréaliste de certaines images, la concentration extrême des vers, la crudité des allusions sexuelles, firent que ces poèmes déconcertèrent ceux qui, à l'époque, les découvrirent en revue. Réunis en volume après la mort de Yeats, ils n'ont commencé d'être appréciés à leur juste valeur que dans les années soixante. Si certains d'entre eux figurent dans des anthologies et sont souvent étudiés en France, la plupart n'ont jamais été traduits. Ils sont ici proposés pour la première fois dans leur intégralité.

  • Nouvelle édition en 1990

  • This series collects together the best-known aphorisms, epigrams and reflections of a wide variety of figures from antiquity to our own age: humourists and novelists, poets and philosophers, politicians and playwrights.

  • Des textes du grand poète irlandais pour qui la poésie est avant tout un monument de paroles.

  • La saga des orcadiens

    Yeats W.B.

    • Aubier
    • 8 Janvier 1992

    La Saga des Orcadiens est l'une des plus anciennes sagas islandaises, chefs-d'oeuvre de la littérature médiévale : elle date, dans sa version originale, de la fin du XIIe siècle. Précieux document sur l'expansion viking, elle est la source principale de l'histoire des Orcades, petit archipel isolé au nord de l'Ecosse mais dont l'intense activité, tant politique que culturelle, a de quoi nous surprendre. Pendant trois siècles, les "jarls" les plus prestigieux se succèdent à la tête de ces îles : l'un d'eux, selon la saga, n'est autre que le demi-frère de Rollon, premier duc de Normandie. Or cette saga qui nous révèle leur bouillant univers, à la croisée des mondes scandinaves et celtiques, n'est certes pas une simple chronique historique : elle est avant tout une création littéraire, un récit vivant, passionnant, empreint d'une étonnante force dramatique.

  • Ce livre est paru l'année dernière à l'occasion de la projection, lors du Festival de Cannes, au printemps 2009, de Bright Star !, le dernier film de Jane Campion, la célèbre réalisatrice de La leçon de piano. Bright Star !, qui faisait partie de la Sélection Officielle, est consacré au poète romantique anglais John Keats, atteint de tuberculose, et à sa poésie, et à sa tragique passion pour Fanny Brawne.

    Fouad El-Etr, à qui Pierre Rissient, homme de cinéma et de grande culture, découvreur et représentant de Jane Campion en France, avait demandé de traduire les poèmes de John Keats pour les versions doublée et sous-titrée du film, les a réunis avec quelques autres pour en faire, dans la collection qu'il dirige aux éditions La Délirante, un livre en édition bilingue.

    Ce recueil comprend, outre quelques splendides sonnets, et notamment Bright Star ! (Brillante étoile !), qui donne son titre au film de Jane Campion, quelques-unes des odes les plus connues et abouties du poète, l' Ode à un rossignol, l'Ode sur une urne Grecque, l'Ode sur la mélancolie, l'Ode à l'automne, qui comptent parmi les plus beaux poèmes de la langue anglaise, ainsi que La Belle Dame sans Merci, une ballade récitée à deux voix dans le film par John Keats et Fanny Brawne.

    L'éditeur a fait reproduire en frontispice une très belle aquarelle de Gérard Barthélémy, Paysage de Dordogne, qui rappelle singulièrement la campagne anglaise.

  • Anglais Selected poems

    W.B. Yeats

    This selection of W.B. Yeats' poetry includes the significant and interesting variants of the major poems, as well as a brief explanatory paragraph on the textual and contextual import of each poem.

  • 'But I, being poor, have only my dreams; / I have spread my dreams under your feet...'
    By turns joyful and despairing, some of the twentieth century's greatest verse on fleeting youth, fervent hopes and futile sacrifice.

  • Anglais Collected Poems

    W B Yeats

    As well as being one of the major literary figures of the twentieth century and the recipient of the 1923 Nobel Prize for Literature, William Butler Yeats (1865-1939) is the greatest lyric poet that Ireland has produced. His early work includes the beguiling 'When You are Old', 'The Cloths of Heaven' and 'The Lake Isle of Innisfree' but, unusually for a poet, Yeats's later works, including 'Parnell's Funeral', surpass even those of his youth. All are present in this volume, which reproduces the 1933 edition of W. B. Yeats's Collected Poems and also contains an illuminating introduction by author and academic Dr Robert Mighall.Designed to appeal to the booklover, the Macmillan Collector's Library is a series of beautiful gift editions of much loved classic titles. Macmillan Collector's Library are books to love and treasure.

  • Anglais The Tower

    W B Yeats

    A collectible new Penguin Classics series: stunning, clothbound editions of ten favourite poets, which present each poet's most famous book of verse as it was originally published. Designed by the acclaimed Coralie Bickford-Smith and beautifully set, these slim, A format volumes are the ultimate gift editions for poetry lovers. The Tower was W. B. Yeats's first major collection of poetry as Nobel Laureate after the receiving the Nobel Prize in 1923. It is considered to be one of his most influential collections. The title refers to Thoor Ballylee Castle, a Norman tower that Yeats purchased in 1917 and later restored. The Tower includes some of his greatest and most innovative poems including 'Sailing to Byzantium', a lyrical meditation on man's disillusionment with the physical world; 'Leda and the Swan', a violent and graphic take on the Greek myth of Leda and Zeus and 'Among School Children', a poetic contemplation of life, love and the creative process.

empty