• Rosary, Californie. Ici, pas de palmiers et de plage dorée mais une raffinerie de pétrole, une décharge de pneus et de fervents chrétiens évangéliques. C'est ici que Helen tente de vivre une adolescence normale, malgré le décès de sa mère et un père à côté de la plaque. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de sa bande d'amis plus ou moins marginaux, les « Têtes-de-bite », et sur celui de sa tante, une voyante mal tolérée par la communauté.
    Alors que les adolescents se cherchent à coups d'Action ou Vérité et d'antiques romans porno, la tension monte à Rosary : le cabinet de voyance de la tante de Helen est de plus en plus menacé, et quelques-uns de ses amis commettent des actes qui pourraient leur coûter cher.
    Des dieux sans majuscule déborde de personnages aussi tordus que touchants. À les voir se lancer dans l'exploration hasardeuse de leurs coeurs respectifs, on glane de quoi réviser sa copie sur l'art et la manière de bâtir une famille face à un avenir dont on ignore tout.

  • « La Calle », un trailer park miteux à Reno, Nevada. C'est là que Rory Dawn Hendrix vit avec sa mère, barmaid au Truck Stop. Chèques d'allocations, services sociaux, familles éclatées, alcool : son existence vulnérable semble jouée d'avance. Mais pour cette fillette hardie, prodige en orthographe, le Manuel de la parfaite scoute pourrait bien faire des miracles... Porté par une construction brillante, La Fille raconte avec une poésie inattendue l'Amérique white trash et ses destins précaires. Un premier roman aussi stupéfiant que bouleversant.

  • Rory Dawn Hendrix is in a Girl Scout troop of one. She lives in a trailer park called the Calles de las Flores near Reno. And she's determined to leave, childless, before her sixteenth birthday. Easier said than done.

empty