• Fox trot

    Michel Sandoz

    Une maison rouge, nichée près des dunes.
    Un lieu improbable et retiré du temps face à une mer verte et vivante.
    Chaque grain de cette maison de « sable » semble remonter le cours du temps.
    La vie du jeune Tom y serait presque confortable, un peu ennuyeuse, comme suspendue...
    Il y a, certes, ces pelletées de charbon dont il faut sans cesse alimenter un chauffage défaillant pour se protéger du froid et de l'humidité.
    La vie du Jeune Tom y serait presque heureuse, sans cette mère indifférente, plus passionnée par le roman policier qu'elle écrit que par la santé précaire de son fils.
    Heureusement, Monique est là. Monique, la marraine de Tom, pianiste concertiste qu'une tempête sur l'atlantique empêche de rentrer pour un concert à Montréal.
    Monique, c'est la tendresse, la générosité et Tom « tombe en amour » pour elle, comme on dit sur les rives du Saint-Laurent. Bien plus tard, à Québec, Tom rencontre Mireille- alias Fox-trot- la fille de Monique. Quel étrange sentiment, cette ressemblance troublante... Mère et fille semble ne former qu'une seule personne. Que fuit donc Mireille et pourquoi la pourchasse-t-on ?...
    Quel mystère nimbe cette étrange histoire policière dans laquelle Tom est entraîné...
    Michel Sandoz recompose avec talent, à sa manière le temps qui passe dans une parabole, prétexte à réunir dans une même chimère ces passagers du temps perdu.

  • Bien joué Monsieur Einstein est une intrigue policière, une histoire truffée de rebondissements. Tout ce passe à Wissant où le fantastique côtoie le quotidien. Au fil des pages, on y croise de drôles de personnages campés sur la Côte d'Opale : Un capitaine de police Archibald Laframboise, débarquant du Québec pour y instruire une nouvelle enquête ; Sam Bronstein, le présumé coupable ; Marine l'étrange fille adoptive du policier ; Lou, l'amour de jeunesse de Sam ou Marie-Josèphe, l'aubergiste... Amnésique à la suite d'un accident de voiture, Sam est accompagné par Einstein, son inséparable perroquet qui sait tout, voit tout et deviendra sa mémoire. Quel mystère nimbe cette étrange histoire policière dans laquelle Sam est entraîné... Bien joué Monsieur Einstein célèbre aussi les quarante ans de la disparition de Raoul de Godeswarvelde et sa chanson fétiche Quand la mer monte , écrite et composée à Wissant par Jean Claude Darnal,. Les lecteurs la découvriront dans ce livre.

empty