• Une anthologie des plus belles poésies du grand homme politique florentin, Laurent Le Magnifique, pour la première fois dans une édition de poche. L'oeuvre de Laurent de Médicis est dictée par le souffle de l'inspiration autobiographique. L'amour impossible pour Lucrezia Donati, qu'il n'a pas pu épouser, y connaît une forme de concrétisation, à travers la poésie, érigée en forme de connaissance la plus haute. Avec les poésies d'amour, il y a aussi des chansons à danser et des chants de carnaval notamment celui en l'honneur de Bacchus: "Comme elle est belle, la jeunesse/ qui fuit toujours;/ qui veut être joyeux , qu'il le soit:/ on ne sait pas de quoi demain sera fait".

    Ajouter au panier
    En stock
  • Seigneur (dissimulé) de Florence, Laurent de Médicis (1449-1492) fut surnommé de son vivant le Magnifique, tant il était un mécène généreux, protecteur des artistes (dont Verrocchio, Pollaiolo, Botticelli, San Gallo) et des lettrés (Ficin, Politien, Pulci et d'autres), propriétaire d'une importante bibliothèque, fondateur de l'université de Pise, parraineur de plusieurs expéditions d'humanistes en quête de manuscrits antiques, et l'un des premiers inventeurs d'une politique culturelle à son service et à celui de l'Etat.
    Il est un cas exceptionnel d'homme d'Etat écrivain : non pas d'occasion, mais " de profession ", car il n'a jamais cessé d'écrire en prose comme en vers, depuis sa jeunesse jusqu'à sa mort.
    Ce recueil de ses poèmes, première édition en français, rassemble plus de 150 pièces sur le thème quasi unique de l'amour. D'abord " physique ", cet Amour S'idéalise, sous l'influence des théories platoniciennes de Marsile Ficin, et devient, par-delà le voile du langage amoureux, aspiration à l'union mystique avec le divin.

empty