• Jean-Paul Belmondo se livre. Son enfance marquée par la guerre, sa mère courage, l'atelier de son père sculpteur, ses premières amours. Il nous entraîne dans les pas dilettantes de son service militaire en Algérie. Il nous invite aux comptoirs de la rue Saint-Benoît pour y faire les quatre cents coups avec ses copains de toujours  : Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Michel Beaune, Pierre Vernier, Charles Gérard. Il nous fait part de ses joies et ses peines les plus grandes.
    Alors oui,  mille vies valent mieux qu'une.
      Jean-Paul Belmondo se raconte pour la première fois et laisse voir l'homme derrière la légende. Magnifique.  Danielle Attali, Le Journal du dimanche.

    Les souvenirs de famille, de potes et de cinéma, de bêtises et de drames s'égrènent entre rires et larmes pour retracer cette tumultueuse existence. Ghislain Loustalot, Paris Match.

    Une lecture plaisante, qui est aussi une réflexion sur la notion incertaine de talent.  Michel Guerrin, Le Monde.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Si vous n'aimez pas :  la boxe,la sculpture, le théâtre, les cascades, les copains,  les soirées, le football, les chiens, les flingues, les chapeaux,  les clopes, les déguisements, les smokings, les torses nus,  les décapotables, les cuites, la bagarre, les aventures,  la jungle, les bras d'honneur, les blagues...

    Si vous n'aimez pas : Rochefort, Marielle , Bedos, Girardot, Galabru, Beaune, Vernier, Gérard, Noiret, Karina, Godard, Seberg, Duras, Melville, Carrière, Delon, Lautner, Gabin, Verneuil, Truffaut, Demongeot, Resnais, Hossein, Oury, Bourvil, de Broca, Rappeneau, Andress, Moreau, Deneuve, Schifrin , Adjani, Lelouch, Anconina, Zidi, Ferrache, Lambert, Klapisch, Duris, Pailhas, Woo, Dupontel, Del toro, Perrin, Le bihan, Dujardin, Canet, Lellouche, Duléry, Desplechin, Mormeck, Tarantino, Dupieux, Van damme, Gerra, Brühl, dj bob Sinclar, Nacéri, Moati, Paradot, Pons, P.Anderson / A.Rami...

    Si vous n'aimez pas  jean-paul belmondo  allez vous faire foutre!* *Hommage au dialogue légendaire du film À bout de souffle :  « Si vous n'aimez pas la mer, si vous n'aimez pas la montagne,  si vous n'aimez pas la ville... Allez vous faire foutre ! » Illustré par plus de 250 photos, le livre retrace les multiples visages de l'acteur le plus chéri du cinéma français. Boxeur, cascadeur, acteur mythique de la Nouvelle Vague, issu de la bande du Conservatoire, flic ou voyou, Jean-Paul Belmondo incarne le panache français au cinéma dans toute sa splendeur. Les équipes de So Film se sont associées à Jeff Domenech, ami et confident de l'acteur pour réaliser ce livre événement. Graphique, illustrés par des documents rares, le livre aborde sous différents angles originaux l'immense carrière et la vie de cet acteur inclassable.

  • Belmondo par Belmondo

    Jean-Paul Belmondo

    • Fayard
    • 2 Novembre 2016

    Pour la première fois, Jean-Paul Belmondo se raconte en photographie.
    Cet album est celui de sa vie, et pas seulement de sa carrière : l'enfance, la famille, les femmes, les amis, les enfants, les films et le théâtre... En texte et en images, il parcourt son histoire.
    Ce petit Parisien élevé dans une famille aimante et cultivée (son père est le sculpteur Paul Belmondo) est un cancre et passe d'école en école. Il se voit plutôt boxeur ; il est doué pour tous les sports.
    Avec l'assentiment et l'aide de son père, il prend des cours de théâtre. Il rêve du Conservatoire et de répertoire classique : il lui faudra mériter l'accès au temple du théâtre français, et c'est la comédie qui va le révéler sur les planches. C'est là, d'ailleurs, qu'il va faire la connaissance de sa « bande » : de jeunes comédiens, qui deviendront, les uns après les autres, les grandes figures du cinéma français.
    Puis vient le temps des premiers tournages. Mais c'est Godard et la Nouvelle Vague qui vont faire de Belmondo une star et l'icône d'une génération. C'est le début d'une carrière extraordinaire et internationale, imbriquée dans une vie impétueuse.
      Jean-Paul Belmondo est né le 9 avril 1933. D'abord acteur de théâtre, il est l'incarnation masculine de la Nouvelle Vague avant d'alterner, durant toute sa carrière, films populaires, d'art et d'essai, ou policiers. Il est champion du box-office avec près de 150 millions de spectateurs en cinquante ans de carrière, ayant tourné avec les plus grands réalisateurs.

empty