• évasions

    Danielle Vioux

    Qu'est-ce qui unit une vieille dame indigne en fugue, un adolescent mal dans ses baskets, une femme en quête d'une "passeuse", une détective un peu décalée, une homme monté par hasard dans un étrange autobus, et tous les héros de ces nouvelles ? C'est que les uns et les autres tentent d'échapper à une vie qui ne leur convient pas et de trouver leur route, parfois douloureusement, parfois dans le rire ou l'autodérision. Peut-être y rencontrerez-vous l'écho de vos envies d'ailleurs.

  • Un proche futur possible qui nous incite à être vigilants sur notre présent."Il aurait peut-être fallu s'arrêter pendant qu'il en était encore temps. Réfléchir. Respirer. Tant qu'on le pouvait encore". Réfléchir, c'est précisément ce qu'apprennent à faire les quatorze adolescents des Enfants de Spartacus. Et réfléchir ensemble. Et c'est aussi ce que fait le héros de Comment Kei-UI détruisit les montagnes, un jeune écrivain admirateur de Brecht et amoureux du théâtre.

  • Dans un monde où les humains marchent dans tous les sens comme des fourmis affolées, Alias, une femme d'une cinquantaine d'années rencontre Pratz, l'enfant infirme et silencieux qu'elle seule comprend, puis le trio formé par Zelda la jeune jongleuse, Chuva le chanteur anarchiste, et le vieux Lems au passé un peu trouble d'homme de pouvoir en des temps où les décrets arbitraires avaient commencé à remplacer la démocratie. Personne n'avait rien vu venir. Puis ce fut le chaos, comme si la nature elle même voulait mettre son grain de sel dans les catastrophes inventées par les hommes. C'est un peu plus tard que se situe l'histoire, dans un possible futur né de nos cauchemars d'aujourd'hui, alors que l'avenir redevient menaçant après une période d'espoir , tandis que les séquelles guerrières et écologiques sont encore comme des plaies ouvertes. Les cinq personnages vont former le noyau d'une nouvelle forme de famille choisie, inspirée par d'autres tentatives du passé et par des livres que le groupe s'est mis à lire dans la maison de la vieille Sans Nom, là haut dans la montagne. Plus tard d'autres se joignent à eux . Pas de recettes miracle, on essaie, on se trompe, on réfléchit, on fait des erreurs, on pleure, on rit, on aime, on quitte. A la fin du livre, la société qui s'est remise en place autour de la communauté amène son lot de désillusions et de craintes pour l'avenir. Mais ceux là qui ont essayé de réinventer la vie ne peuvent plus revenir en arrière, et gardent l'espoir, avec lucidité mais détermination. J'ai eu envie d'écrire un récit ou tous les protagonistes auraient la parole, où les points de vue seraient multiples, les voix créant une sorte de chant polyphonique ; le texte est ponctué d'ailleurs d' »Interludes », de chansons, de slam. L'idée est de s'interroger et de réfléchir. Il n'y a pas de réponse.

  • Ce roman est une sorte de puzzle encadré par un bref récit. Les pièces du puzzle sont des textes brefs, à la 1e personne, écrits à diverses époques par des personnages différents qui réapparaissent sous divers pseudonymes selon qu'ils communiquent par journal, e mail, site web. On peut toutefois deviner peu à peu qui ils sont. Chaque texte comprend aussi un bref passage poétique. Les personnages se croisent, se loupent, puis finissent par se rencontrer. J'avais envie de parler des hasards, des rencontres, des occasions manquées, de la chance à saisir, de nous tous, en fait.

  • Ils sont tous Cassés-cabossés par la vie, ces gamins, par la violence parfois feutrée, parfois directe, des autres et du monde, contre laquelle les soignants tentent tant bien que mal de les aider à lutter. Certains ont déjà fait un pas vers la résilience en affirmant leur refus de la norme et leur autonomie. D'autres, comme l'enfant que les autres surnomment « Face de rat » dans La nuit, je n'ai plus peur écoutent et subissent, et si cette pièce comprend autant de monologues, c'est que tous les personnages sont isolés dans leur bulle avec leurs fêlures. Seule Shéhérazade connait les mots qui ouvrent l'espace et construisent l'avenir. Quant à Clémence, c'est pour sauver son frère qu'elle lutte et ne s'avoue jamais vaincue, malgré son jeune âge.
    Au jeu de la vie, on n'a pas toujours tous les atouts au départ, mais grandir c'est se chercher et se trouver, et cela prend du temps, des rencontres et de l'espoir. Et des sourires, parfois.

  • Dans un futur proche pas si différent de notre présent, les hommes continuent de braver le danger pour émigrer à tout prix vers des pays plus sûrs ou dans l'espoir d'une vie meilleure. Quand Banjoe vient troubler la quiétude de Rosa et Josh, anciens militants venus chercher une vie paisible à la montagne pour y écrire leurs livres, en leur demandant d'héberger une mère et son fils, tous deux sans papiers, que vont- ils décider ? Leur vie et celle de la vieille Lalie, qu'ils ont recueillie, va s'en retrouver bousculée de bien des manières. Mais peut-on " prendre sa retraite des grandes causes " et rester sans rien faire quand autour de nous le monde nous parait toujours aussi injuste ? Cette pièce essaie cependant d'aborder ces thèmes sérieux avec humour et légèreté.

  • Neiges

    Danielle Vioux

    Anna, bibliothécaire, écrivaine, entre en passion pour Francesco, un ouvrier venu faire un chantier chez elle et son mari Vincent. Elle mène avec ce dernier une vie confortable et plutôt tendre. Mais peu à peu, elle découvre que lui aussi cache des choses, de même que son amie Nadège, et plus encore Francesco, au passé peu clair, qui disparaît mystérieusement, et même le patron du chantier. Au fur et à mesure, l'enquête personnelle d'Anna la conduit à Marseille, où elle rencontre la femme de Francesco dont elle devient la confidente, et d'autres femmes d'un quartier déshérité, puis se retrouve à donner des ateliers d'écriture. Dans sa dérive loin de ses certitudes elle apprend aussi à redécouvrir ses deux enfants adultes. Peu à peu la menace se resserre autour d'elle aussi. L'aide viendra, inattendue, mais cela suffira-t-il ?

  • Quinze nuits Nouv.

    Quinze nuits

    Danielle Vioux

    • Bookelis
    • 20 Septembre 2021

    Quinze nuits. Un futur peut être pas si éloigné.Quinze nuits dans la vie de Lucie, dite Selva, messagère. Peut-être toute une vie. Mais qui raconte l'histoire ?Ce court roman est suivi de quelques Nouvellesde la dystopie.Un monde parfait avez-vous dit?

empty