• Les lettrés Ming (1368-164) [...] ressentent qu'« en méditation, dans la montagne, les jours s'allongent ». Ils écoutent les ruisseaux, les cascades, les bruits qui s'accordent aux battements du coeur avec une délicatesse où le subtil devient indicible et indiscernable. Ils entrent peu à peu dans la nature et dans un état où tous les sons perçus simultanément les plongent dans le silence ultime, celui où pas un bruit ne l'emporte sur l'autre.
    C'est là « retrouver son Coeur », en chinois xin, terme qui désigne à la fois le coeur en tant qu'organe, et l'esprit, le centre de l'être. [...] Nombreux sont les peintres qui ont ainsi fait de la méditation un des thèmes de leur peinture, thème peu mis en avant jusqu'à cette étude de Cédric Laurent qui, à travers la présentation de très beaux textes, poésies et peintures, nous sensibilise à cette esthétique et à cette philosophie de l'être développée et mise en pratique par des lettrés des Ming, un âge d'or pour la peinture chinoise de paysage. Il nous fait mesurer l'importance de la méditation chez eux et chez les néo-confucéens, notamment ceux de l'école du Coeur, qui réinterprètent les textes classiques du confucianisme au regard du bouddhisme et du taoïsme.
    (Extraits de la préface de Catherine Despeux)

  • La représentation de récits a intéressé les Chinois dès l'antiquité, mais le bouddhisme médiéval, en apportant les anecdotes de la vie du Buddha et de ses vies antérieures (jâtaka), constitua une étape décisive dans le développement de l'art narratif pictural chinois. En ce qui concerne la culture profane, si le nom de Gu Kaizhi (v. 345-v. 406) reste jusqu'à nos jours étroitement lié aux débuts de la peinture narrative sur rouleau, il est en fait assez difficile de se prononcer sur l'importance effective de son travail. C'est la cour des Song (960-1276) qui commanda les modèles « classiques » de la peinture narrative chinoise. Réalisées par Li Gonglin (1041-1106), Ma Hezhi (1130-1180), Zhao Boju (m. v. 1162) ou Zhao Bosu (1124-1182), ces oeuvres marquèrent durablement l'histoire de la peinture. Par la suite le genre semble être tombé en désuétude, mais il fut de nouveau mis au goût du jour aux XVIe et XVIIe siècles. Les peintures narratives profanes de l'époque Ming (1367-1644) sur rouleaux horizontaux, comme celles dont il est question dans ce travail, on été produites par des peintres de l'école de Wu, sous l'impulsion de Wen Zhengming (1470-1559) et de Qiu Ying (c. 1494-1552) dès les années 1520.

  • Cette compil est composée de :
    - 110 fiches détachables au format poche.
    - De synthèses sur toutes les notions du programme.
    - De quiz pour s'entraîner.
    - De méthodes utiles pour le brevet.
    - De bulles d'aide en marge : astuces du prof, remarques, vocabulaire...

    Et en plus :
    - Un système pratique pour suivre ses révisions.
    - Toutes les infos-clés disponibles sur les rabats de couverture.
    - Des compléments numériques sur www.abcbrevet.com.

  • N 2020 sera commémoré le 10e anniversaire de la mort de Jean Ferrat. L'occasion de démontrer combien les textes qu'il a écrits et/ou interprétés (notamment d'Aragon) sont singulièrement modernes. La foi et les convictions de Jean Ferrat, les combats d'idées qu'il a menés, résonnent avec force dans l'actualité.
    Capitalisme, libéralisme, socialisme, démocratie, dictature, mais aussi entreprise, travail, syndicalisme, mais aussi environnement, Europe, mondialisation, mais aussi paix, solidarité, fraternité, humanité, amour... (et bien d'autres sujets) : ce livre confronte le lecteur à « une » formidable lecture du monde, car la poésie et les engagements personnels de Jean Ferrat inspirent la manière dont nous devons regarder le monde, celle aussi dont nous pouvons le rêver et le construire.

  • Partez à la découverte des plus beaux vol-randos de France. Depuis le littoral corse jusqu'aux magnifiques alpages de la Haute-Savoie, en passant par les volcans endormis du Massif Central, ce guide vous donnera toutes les infos utiles pour parcourir et survoler les plus beaux massifs français. Que ce soit pour une courte montée à la fraîche, pour une grosse journée avec 1400 m de dénivelé au programme, ou pour une petite balade de fin d'après-midi suivie d'un vol au soleil couchant, il n'y a plus qu'à prendre la météo !

  • Nico, Chris, Doumé et Alain ont décidé de faire du sport. Et pas n'importe lequel, le plus noble d'entre eux : le cyclisme. Finies les petites balades du dimanche après-midi, les quatre amis se sont inscrits dans un club local pour devenir de véritables grimpeurs et sprinteurs. Et selon les brochures, cette association est dirigée par un champion de la petite reine. Cependant la dernière victoire du président date de 1957 et certains adhérents sont perclus de rhumatismes !! Néanmoins, ces vétérans du Tour de France, malgré leur grand âge, ont bien des choses à apprendre à ces petits jeunes qui comptent (trop) sur les performances de leur matériel. Ainsi, de pelotons en balades bucoliques, de crevaisons en échappées, la fine équipe, bientôt rejointe par Candice, va faire de gros progrès.
    Dans chaque gag des Cyclistes, on sent le vécu ! Les anecdotes sont savoureuses et le comique de situation fera rire même ceux qui n'ont jamais touché à un vélo.

  • Nico, Chris, Doumé et Alain ont décidé de faire du sport. Et pas n'importe lequel, le plus noble d'entre eux : le cyclisme. Finies les petites balades du dimanche après-midi, les quatre amis se sont inscrits dans un club local pour devenir de véritables grimpeurs et sprinteurs. Et selon les brochures, cette association est dirigée par un champion de la petite reine. Cependant la dernière victoire du président date de 1957 et certains adhérents sont perclus de rhumatismes !! Néanmoins, ces vétérans du Tour de France, malgré leur grand âge, ont bien des choses à apprendre à ces petits jeunes qui comptent (trop) sur les performances de leur matériel. Ainsi, de pelotons en balades bucoliques, de crevaisons en échappées, la fine équipe, bientôt rejointe par Candice, va faire de gros progrès.Dans chaque gag des Cyclistes, on sent le vécu ! Les anecdotes sont savoureuses et le comique de situation fera rire même ceux qui n'ont jamais touché à un vélo. Voici la nouvelle édition de cette série attachante sur l'univers du cyclisme, chaque volume bénéficiera d'une couverture inédite !

  • Elaborer une politique de sécurité réseau et mettre en place les outils de contrôle et de pilotage associés Destiné aux directeurs informatique, aux administrateurs réseau et aux responsables sécurité, cet ouvrage montre comment élaborer une véritable stratégie de sécurité réseau à l'échelle d'une entreprise.
    Après avoir répertorié les attaques auxquelles peut être confronté un réseau d'entreprise, il décrit les différentes étapes de la mise en place d'une politique de sécurité : analyse des risques et expressions des besoins de sécurité, définition de la politique de sécurité réseau (recueil de règles), choix et déploiement des solutions techniques, mise en place de procédures et d'outils de contrôle.
    Parmi les nouveautés de cette troisième édition : la sécurité des systèmes (pare-feu. virtualisation, etc.), la sécurité des services réseau (lPv6, protection par topologie réseau pseudo-wire, VPLS, VPN MPLS/BGP, etc.), la sécurité de la zone d'administration (isolation en profondeur, création de niche par domaine de confiance), etc. Une nouvelle partie est dédié à la supervision de la sécurité.

  • Aborder les questions de conflits, d'opinions et de politisation sur le temps long, comme le propose cet ouvrage, permet d'ouvrir de nouvelles pistes et de se prémunir tout autant des fausses continuités que des ruptures illusoires. L'émergence de l'opinion publique se produit-elle, comme le pensait Habermas dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, ou bien plus tôt ? De même, la notion de politisation doit être maniée avec précaution, pour éviter toute forme d'évolutionnisme un peu naïf. Ce livre voudrait ainsi sortir de certaines impasses nuisibles à la recherche historique et nourrir un dialogue constructif avec l'ensemble des sciences sociales.

  • L'objectif principal de cet ouvrage est de mieux comprendre la "success story" du tourisme suisse qui occupe la place de leader incontesté au cours du XIXe siècle, attirant plus d'étrangers que tous ses concurrents européens.
    Abordé dans une perspective internationale, le succès devient triomphe. Les promoteurs suisses participent en effet au développement touristique de nombreuses régions du globe. Quels sont les atouts dont la Suisse dispose pour réaliser cet exploit?
    Les lignes de force explicatives proposées dans cet ouvrage sont la construction d'une image d'Épinal et sa diffusion aux quatre coins du monde, l'offre de services à la pointe de l'innovation technique et la forte capacité d'investir.
    Le second objectif est de prendre la mesure du rôle joué par le tourisme dans le succès économique de la Suisse. Il est ainsi étonnant de constater qu'au tournant des XIXe et XXe siècles, cette activité contribue plus à la création de richesse que l'horlogerie et la banque, fleurons les plus connus de l'économie suisse.

empty