• Lors d'un bref séjour à budapest, un américain rencontre un jeune prostitué roumain déterminé à fuir la misère par tous les moyens.
    Désenchanté par son pays, emporté par la passion, l'américain abandonne sa vie à new york et sa mère mourante pour suivre ce presque inconnu. sans filet, l'homme venu de loin plonge dans un monde de pauvreté, de fantasmes, de jouissances et de dangers. la période préfasciste de la roumanie, son monarque licencieux carol ii et ses sublimes artistes (brancusi, panaït istrati) se mêlent à son obsession pour le jeune homme.
    Mais tandis que le pays se livre, s'ouvre comme un paysage, romulus résiste et oppose sa différence.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Toujours passé sous silence, le péché éclatant de l'Amérique est son absence de conscience de classe.
    Aucune voix ne s'est élevée pour parler des classes sociales depuis les années trente, avant que l'Amérique ne devienne une économie de services, lorsque les conditions d'existence de la classe ouvrière étaient en jeu. Qu'une voix du " multiculturalisme " d'aujourd'hui ait un visage noir, un visage de femme, un visage d'homosexuel, un visage de fils d'ouvrier, n'a à présent plus d'importance. Ils parlent tous un langage de nantis.

  • Critique, subversif et déprimé, Reginald Fortiphton ne craint personne si ce n'est lui-même et surtout pas l'éditeur local qui vient de lui passer commande d'un récit censément branché et décalé sur la côte Nord-Ouest des Etats-Unis.

    Le voici donc sur la route, de Portland à Vancouver, ballotté de villes déshumanisées en rencontres énigmatiques, bien décidé à remplir son contrat. De la ruée vers l'or à l'immigration finnoise en passant par Kurt Cobain ou la mythologie des Indiens Quileutes, tout vous sera dit. Et commenté avec des cris d'orfraie par une fière descendante des premiers colons.

    "Avec une férocité et une autodérision de plus en plus sévères, Benderson décrit l'errance géographique et existentielle de ce New-Yorkais lâché dans une région de centres commerciaux démesurés et de beauferie généralisée." (Clémentine Goldszal, Elle)

  • Toxico

    Bruce Benderson

    Le poing d'Apollo qui s'écrase sur le visage du videur du théâtre porno où il exerce ses talents très spéciaux marque la fin d'une époque, l'âge d'or de l'empire du vice à Times Square. Le videur est grièvement blessé.
    C'est le point de départ d'une cavale dans un monde interlope sue le déclin, où Apollo fait figure d'ange déchu : fumeries de crack et boîtes semi clandestines peuplées de travelos, filles perdues, loubards des minorités ethniques et petits-bourgeois blancs. Ils se mêlent et se croisent, passé minuit, dans le No man's land de la prostitution et de la drogue.
    « Roman de la nuit, incandescent et frénétique, qui s'achève en forme de chant funèbre, dans l'éclat déchirant des premières lueurs du jour »

  • Sexe et solitude

    Bruce Benderson

    • Rivages
    • 22 Février 2001

    Dans ces pages, il est question de promiscuité et d'isolement.
    De la rue désertée pour les écrans d'internet. de la fin de toute relation physique entre les générations. de la mort de la ville telle que nous la connaissons. du triomphe de l'archétype protestant - la solitude à domicile, face à face avec dieu.

  • Square. Un éditeur en vue imagine la vie d'un voyou mystérieux. Un père de famille banlieusard suit son fils adoptif dans la toxicomanie. Bruce Benderson, l'un des meilleurs écrivains underground de New York, brosse à travers cette dizaine de nouvelles, un tableau résolument moderne de la métropole américaine où cohabitent voyous, violeurs et faune homosexuelle accro de la drogue. On pense à Burroughs bien sûr, mais aussi à Pasolini et à Jean Genet.
    Nanti d'un humour ravageur, Bruce Benderson transcende le cauchemar américain et soumet le lecteur à une écriture hypnotique et drôle.
    « On ne sait jamais à quel moment ses histoires vont vous sauter à la gueule. »

  • Attitudes

    Bruce Benderson

    • Rivages
    • 12 Avril 2006

    « Nous vivons une époque mineure, dépourvue de mouvements et d'imposants desseins, où les grands systèmes de pensée ont été d'ores et déjà pulvérisés systématiquement ; je mets pourtant autant de passion à poursuivre des peccadilles, les théories qui me sont chères et les goûts qui me sont particuliers, les individus rencontrés, que certains en vouaient, en d'autres temps, à la religion, à la nation, à la philosophie ou à l'amour. » (Bruce Benderson).
    Dans ce recueil d'essais, Bruce Benderson dresse quelques portraits de personnalités les plus extrêmes, campe les lieux les plus improbables et les milieux les plus excentriques, en Europe et aux États-Unis, en portant un regard tendre et désabusé sur notre époque incertaine.

  • Glamourama James Bidgood est considéré comme le père du pulp et de l'esthétique glamour, mais ses oeuvres photographiques demeurent pourtant peu connues. Arrivé à New York en 1951 dans l'espoir de devenir une star de la musique, il a d'abord gagné sa vie avec des spectacles de travesti dans le légendaire Club 82 de Manhattan. Ses emplois "plus sérieux" d'étalagiste, de photographe free-lance et de costumier lui ont permis de rassembler le matériel nécessaire pour ses propres séances de photo, pour lesquelles il mettait en place, le plus souvent dans son petit appartement, des décors complexes. Dans ses photos comme dans ses films, il célèbre le jeune corps masculin à travers des mises en scènes sophistiquées reflétant ses visions d'un paradis homoérotique aux miroitements romantiques. Cette monographie présente un aperçu général de l'oeuvre de James Bidgood qui a influencé de nombreux autres artistes.

  • C'est la question que pose Bruce Benderson dans cet essai percutant. L'auteur remet en cause la validité du mariage, ferment et garantie indispensable du modèle familial dominant occidental.
    Bruce Benderson passe en revue l'histoire de l'institution qui n'a pas toujours été si puissante ou primordiale que l'on a bien voulu nous le faire penser, et démontre brillamment que le mariage est un jeu de dupes, lieu de nombreuses hypocrisies, ciment d'une société mâle aux archaïsmes immuables.
    Contre le mariage est un texte vif, drôle, polémique et débridé qui vient donner un intéressant contrepoint aux nombreux débats qui ont agité la société française au cours des mois écoulés.

  • Transhumain

    Bruce Benderson

    Transhumain décrit le temps, pas si lointain, où la biologie et la technologie seront étroitement imbriquées et produiront une nouvelle espèce humaine dont les facultés seront améliorées et augmentées considérablement. Un grand nombre de savants en train de travailler aujourd'hui se sont rendus compte que les progrès de la technologie sont en train de s'accroître de manière exponentielle. On estime que durant les vingt premières années du XXIe siècle plus de progrès seront accomplis que pendant tout le vingtième siècle. Dans vingt ans, on aura un modèle complet du cerveau humain, et notre corps sera plus prothétique que biologique. En même temps, la taille des ordinateurs, qui a déjà diminué très rapidement, atteindra des proportions microscopiques.

    Toutes ces conditions mèneront à l'avènement d'un être humain nouveau : moitié mécanique, moitié biologique, avec un cerveau-ordinateur qui sera capable de cogiter cinq mille fois plus rapidement et qui possédera une mémoire très étendue. Les savants et les philosophes ont appelé l'arrivée du surhumain et son super-cerveau «La Singularité.» Ce livre examine leurs idées et décrit les projets actuels en vue de produire une nouvelle espèce humaine. On rencontrera des machines intelligentes qui peuvent sentir et reconnaître des visages, des muscles artificiels qui sont presque identiques au tissu musculaire humain, des robots élevés comme des enfants, des ordinateurs que l'on peut manipuler sans les toucher, seulement par les ondes du cerveau, et des changements radicaux de notre environnement sur le plan sub-atomique par la technologie.

  • a l'occasion du cinquantième anniversaire de sur la route, de jack kerouac, bruce benderson nous emmène faire un voyage délirant et pittoresque dans l'underground d'hier et d'aujourd'hui, vu par un écrivain qui vécut ces années-là.
    par ses libres associations d'idées et sa démarche ludique, l'auteur nous présente cinquante idées, personnes et événements qui piquèrent sa curiosité, influencèrent sa vie, ou furent tout simplement cocasses. ce concentré de contre-culture, construit par ordre alphabétique, à la manière d'une mini-encyclopédie, part d'altamont, le célèbre concert de rock des rolling stones au cours duquel un spectateur fut assassiné, pour aller à viva, la superstar la plus effrontée et dénudée d'andy warhol.
    en chemin, on rencontrera des personnages tels qu'eldridge cleaver, qui voulut fonder un etat séparatiste noir aux etats-unis ; patty hearst, riche héritière américaine qui sombra dans le terrorisme ; robert crumb, le roi de la bd underground ; peter berlin, caricature vivante du désir homosexuel ; jean seberg, qui sacrifia son identité culturelle pour s'exiler en europe et en paya un lourd tribut ; ainsi que les autres artistes, visionnaires, radicaux et cinglés qui inventèrent le monde alternatif des années soixante et soixante-dix.
    vous découvrirez pourquoi le bouc a toujours été un symbole transgressif, comment les mouvements punk et grunge sont morts, à quoi ressemble la vie d'un skateur à newyork, comment haight-ashbury, le quartier hippie de san francisco, se développa, et beaucoup d'autres anecdotes sur la vie dans les marges.

empty