• L'inconnu

    Anna Sommer

    Hélène, séduisante quadragénaire propriétaire d'une boutique de mode, découvre un nourrisson dans la cabine d'essayage, et le recueille dans son arrière-boutique, sans en souffler mot à Antoine, son mari. Vicky et Wanda, deux adolescentes désinhibées, partagent une chambre d'internat et la plupart de leurs secrets, dont la grossesse de Vicky, fruit de sa relation amoureuse avec Antoine, qui n'est autre que leur professeur d'histoire. Pour compenser les inexplicables élans maternels de sa femme, Antoine lui offre un chien. Sous couvert de promenades, Hélène et le chien rendent clandestinement visite à l'enfant, jusqu'au jour où...
    Avec cette histoire tendre et grinçante, Anna Sommer revient à la bande dessinée, pour notre plus grand plaisir... et frisson. L'innocence, comme le diable, se cachent dans les détails de son dessin indiciblement subversif.
    Doux et acide, dénué de toute mièvrerie, son univers résolument féminin fait rimer légèreté et cruauté, et ne cesse de s'enrichir de nouvelles trouvailles.

  • Les grandes filles

    Anna Sommer

    Les Grandes filles, Les Bêtes de salon, Portraits, Illustrations. Anna Sommer livre ici plusieurs séries de collages où se déploie son univers envoûtant et délicat et où les femmes se trouvent au premier plan. Entre la fable intemporelle et l'instantané de la vie quotidienne, elle mélange subtilement l'humour et le malaise, la tendresse et la cruauté. Ses animaux deviennent plus humains que les humains, ses grandes filles jouent avec des champignons vénéneux, ses autoportraits expriment une mélancolie secrète et ironique. Au sommet de son art graphique, Anna Sommer utilise les motifs des papiers d'art avec un jeu de couleurs à la douceur acide. Son dessin est à la fois familier et dérangeant. Elle excelle à raconter les doux pièges de la vie de couple et les illusions fatales de nos vies douillettes.

  • ANNA SOMMER aime les comédies et les drames que l'on se joue, et puis les moments furtifs, ces mille petites choses qui se produisent dans la vie privée.
    Elle s'en amuse. Elle s'en effraie parfois. Et elle dissèque tout, hommes, femmes, enfants, animaux. Elle ne se contente pas de les surprendre dans leurs flagrants délits : elle les grave dans le métal, d'une pointe sèche vigoureuse qui jamais n'hésite. Elle a commencé à graver un jour, comme ça, pour voir, pour s'essayer à cet art réputé exigeant ; puis au fil du temps s'est dessiné un étonnant tableau du monde, dans lequel l'humour et l'élégance le disputent à la cruauté - une cruauté légère, presque réjouissante.
    Et si ce tableau paraît fidèle, c'est qu'il s'inspire moins de l'apparence tapageuse des choses que de leur murmure, comme dans un cahier intime.

  • Tout peut arriver

    Anna Sommer

    Après avoir publié Amourettes en 2002, un recueil de ses premières gravures sur zinc, dans la collection Les Cahiers dessinés, Anna Sommer présente aujourd'hui Tout peut arriver, son autobiographie en bandes dessinées.
    Sur un ton humoristique et tendre, Anna Sommer révèle les détails intimes et toujours déconcertants de son enfance, de son adolescence et de sa vie professionnelle et conjugale.
    Elle évoque ses premiers souvenirs dans une famille ordinaire d'un petit village de Suisse alémanique, son premier baiser, ses premières expériences professionnelles, notamment comme modèle dans un cours de dessin académique, et nous dévoile, derrière la façade d'une existence apparemment sans histoire, un monde secret et fantasmatique.

  • Damen Dramen

    Anna Sommer

    • Moderne
    • 5 Mars 2013

    Premier album de la dessinatrice suisse-allemande Anna Sommer, Damen Dramen est une bande dessinée d'une rare sensibilité, sans texte ni case. La femme du douanier, la femme du chasseur, la femme de l'éboueur et quelques autres se partagent les premiers rôles de plusieurs saynètes cocasses et terribles.

  • L'oeuf

    ,

    Anna Sommer et Noyau ont écrit et dessiné cette histoire à quatre mains, l'une par un délicat collage, l'autre par le biais des petits tableaux cachés dans l'image. Au premier plan, l'histoire d'un couple oiseaux qui n'arrivera pas à sauver l'oeuf brisé par la fatalité. En arrière plan, une humanité écorchée en équilibre sur une arbre qui va devoir réapprendre à voler.


  • C'est une actrice, avec des cheveux courts et blonds,
    qui mange des crabes avec ses doigts. Une jeune
    femme dont l'histoire sexuelle commença par un
    accident qui aurait pu s'avérer fatal.


empty