• Fun home

    Alison Bechdel

    Secrets de famille, déchirures cachées, enfance gothique, anxiétés sexuelles et grande littérature. Une autobiographie familiale à l'humour sombre et à la lucidité éblouissante... Bruce Bechdel enseigne l'anglais dans une petite ville de Pennsylvanie tout en dirigeant le "Fun Home", le salon funéraire familial. Sa sensibilité, sa passion des livres, son raffinement s'expriment tant dans l'embaumement des corps que dans la restauration obsessionnelle de sa maison et la dictature esthétique à laquelle il soumet sa femme et ses trois enfants.
    La jeunesse d'Alison, sa fille, est envahie par l'ombre de ce père aux secrets brûlants, ogre des sentiments à la fois distant et infiniment proche. Elle découvre en même temps sa propre homosexualité et celle, soigneusement cachée, de ce tyran charmant, inconséquent et tourmenté, dont la mort brutale à 44 ans a tout d'un suicide. Dépassant de loin sa fonction d'exorcisme personnel, cette plongée vertigineuse dans les non-dits d'une famille américaine est le prétexte à revisiter l'une des plus grandes révolutions du XXe siècle, celle des genres sexuels.

  • L'auteure sonde les origines de son homosexualité à travers une quête tragi-comique autour de la difficulté d'être enfant et de se bâtir une vie amoureuse harmonieuse. Elle met en scène les figures icôniques de V. Woolf, du psychanalyste D. Winnicott et du docteur Seuss.

  • Fun home

    Alison Bechdel

    Le jour où Alison Bechdel annonce à sa mère qu'elle est lesbienne, elle apprend que son père est lui aussi homosexuel. Bruce Bechdel, marié, trois enfants, cache une autre vie à sa famille depuis 20 ans. Quelques semaines plus tard, il se suicide, laissant sa fille seule avec ses interrogations. Qui était-il vraiment ? Dans cette bande-dessinée autobiographique, l'auteure se plonge dans ses souvenirs d'enfance et nous raconte sa relation avec ce père rigide et énigmatique.

    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Lili Sztajn et Corinne Julve.

  • L'auteure de Fun Home et de C'est toi, ma maman ? a réalisé entre 1983 et 2008 plus de 500 strips mettant en scène une pléiade de personnages (dont elle-même) et traitant, entre autres, du thème de l'homosexualité féminine.
    Alison Bechdel, plebiscitée dans le monde entier pour la qualité de son écriture et récompensée par de nombreux prix, y dépeint tout un pan de la contre-culture américaine de ces trente dernières années en mixant humour, révolte, réflexion et émotion. Réunies aux États-Unis sous le nom Dykes to Watch Out for, ces bandes dessinées devenues cultes (vous ne connaissez pas le «Test de Bechdel» ?) se voient enfin traduites en français dans leur intégralité.

  • THE SECRET TO SUPERHUMAN STRENGTH Nouv.

    From the author of Fun Home , a profound graphic memoir of Bechdel''s lifelong love affair with exercise, set against a hilarious chronicle of fitness fads in our times Comics and cultural superstar Alison Bechdel delivers a deeply layered story of her fascination, from childhood to adulthood, with every fitness craze to come down the pike: from Jack LaLanne in the 60s (''Outlandish jumpsuit! Cantaloupe-sized guns!'') to the existential oddness of present-day spin class. Readers will see their athletic or semi-active pasts flash before their eyes through an ever-evolving panoply of running shoes, bicycles, skis, and sundry other gear. But the more Bechdel tries to improve herself, the more her self appears to be the thing in her way. She turns for enlightenment to Eastern philosophers and literary figures, including Beat writer Jack Kerouac, whose search for self-transcendence in the great outdoors appears in moving conversation with the author''s own. This gifted artist and not-getting-any-younger exerciser comes to a soulful conclusion. The secret to superhuman strength lies not in six-pack abs, but in something much less clearly defined: facing her own non-transcendent but all-important interdependence with others. A heartrendingly comic chronicle for our times.

empty