• La littérature de jeunesse comme moteur de l'apprentissage de la lecture les points forts - neuf histoires intégrales issues de la littérature de jeunesse, présentées avec les illustrations originales.

    - un découpage des textes en 4 ou 5 épisodes pour permettre un travail équilibré et différencié entre la compréhension, le code, l'étude de la langue et le vocabulaire.

    - des poésies, des documentaires et des propositions de lectures en réseaux pour une approche pluridisciplinaire.
    - un guide pédagogique très complet propose une fiche par séance et une mise en oeuvre de la différenciation.
    - un chapitre de transition gs/cp.

    Les supports de la méthode - un manuel d'apprentissage en deux tomes.

    - deux cahiers d'exercices et un cahier d'écriture.

    - un syllabaire.

    - un guide pédagogique.
    Téléchargeable gratuitement sur www.hachette-education.com à partir de juillet 2009.


    Les histoires de littérature jeunesse les histoires retenues sont proches de la vie des élèves ou susceptibles d'élargir leur univers :
    Les histoires du tome 1 1. chapitre gs/cp 2. le loup conteur 3. le vilain petit canard 4. l'arbre à grands-pères 5. juruva à la recherche du feu les histoires du tome 2 6. nicki et les animaux de l'hiver 7. la ceinture magique 8. ti tsing 9. dent de loup 10. le cirque rouge les manuels élève cette méthode propose l'étude de deux chapitres par période scolaire. les neuf histoires intégrales issues de la littérature de jeunesse sont présentées en 4 ou 5 épisodes pour permettre un travail équilibré et différencié entre la compréhension orale et écrite, le code, l'étude de la langue et le vocabulaire.
    L'épisode :
    L'illustration originale aide les élèves pour la compréhension du texte.
    Le texte de littérature jeunesse est à écouter en début d'année, à lire ensuite partiellement puis entièrement.
    Des questions sont ensuite proposées sur la compréhension de l'histoire ou pour échanger et exprimer un point de vue.
    Le travail sur l'épisode :
    Dans le tome 1 des phrases résument l'épisode et sont lues par tous les élèves.
    Dans le tome 2, les élèves sont invités à lire des extraits de l'histoire.
    La rubrique « étude de la langue » permet de s'approprier le fonctionnement de la langue ainsi que le vocabulaire.
    La rubrique « entraînement » présente d'autres phrases ou textes à lire pour éviter la récitation de textes mémorisés.
    Les mots outils sont listés.
    Une page entière est consacrée à l'étude du code, avec une comptine, un encadré phonème-graphème, puis un travail progressif de lecture sur les mots et les syllabes.
    Toutes les comptines sont écrites par corinne albaut.
    En fin de chapitre, une page « je révise » permet aux élèves de réinvestir leurs connaissances.
    Les pages documentaires : des documents variés,en liaison avec le thème du chapitre, permettent de découvrir et de lire des textes documentaires et favorisent un travail pluridisciplinaire.

    Le coin des artistes : pour sensibiliser les élèves à la poésie et leur faire découvrir une oeuvre d'art (photo, peinture,sculpture...), en liaison avec le thème.

    Le coin bibliothèque : des ouvrages à découvrir à l'école ou en famille.

    Les 2 tomes du manuel de l'élève sont disponibles en version numérisée.
    Commande et téléchargement :
    Kiosque numérique de l'éducation www.kiosque-edu.com rubrique ';préparer sa commande';

  • La médiation par le théâtre donne une « scène » à des sujets porteurs d'un chaos dont ils ne savent que faire. Elle peut ainsi aider et soutenir des personnes en souffrance.
    Comment le théâtre permet-il de s'expérimenter autre que soi ? Comment cette expérience peut-elle être le point de départ d'un travail clinique à la fois singulier et collectif ? Qu'est-ce qu'une troupe au théâtre et pourquoi se révèle- t-elle parfois si fragile ?
    En prenant comme fil rouge un atelier de théâtre organisé auprès d'adolescents « délinquants », cet ouvrage montre en quoi toute situation d'improvisation théâtrale est susceptible de renouer avec les enjeux de la « naissance » de la tragédie et développe leur portée thérapeutique.
    Une dizaine de balises théorico-pratiques permet au lecteur de s'emparer de ces propositions afin de les mettre en oeuvre.

  • 25 avril 2015 sur les hauts plateaux du Tibet. Quatorze compagnons de cordée qui, a priori, ne se connaissent pas, hommes et femmes, en couple ou célibataires, étudiants ou montagnards aguerris, issus des quatre coins de la planète, mus par des motivations toutes plus personnelles et singulières les unes que les autres, se retrouvent pour tenter l'ascension d'un 8 000 les plus mythiques du monde. Un véritable monstre dont l'altitude et les conditions pour y accéder lui ont valu le qualificatif de « death zone «. Tous y ont disparu dans l'épouvantable tremblement de terre de 2015... Cela, un alpiniste solitaire le découvre des mois plus tard en butant sur une GoPro prise dans la glace : 97 pistes dans la boîte noire et des heures d'images sont tout ce qu'il reste de ces 14 alpinistes disparus dans le séisme. 97 pistes qui racontent une histoire autrement plus complexe et criminelle que n'aurait pu le laisser croire la catastrophe naturelle. Quel meilleur décor qu'un 8000, avec les seuls glaciers comme témoins, pour laisser libre cours à la folie, à la vengeance, au mal des montagnes et aux passions humaines ?
    Il y avait Dix petits nègres dans un train, il y aura désormais quatorze alpinistes à 8 000 avec l'Himalaya comme décor naturel fantastique de ce huis clos à ciel ouvert. Quatorze personnages principaux pour autant de destins. Quatorze tueurs potentiels pour autant de mobiles et un quinzième, le plus impitoyable peut-être, avec le froid, les crevasses, l'altitude et les risques multiples, qu'est la très haute montagne.
    Un thriller insolite, original, prenant, pour tous les fans du genre et de la montagne avec, en toile de fond, la réalité géopolitique des tensions entre le Tibet et la Chine dans cet Himalaya qui est également une zone frontalière perdue au bout du monde, rarement sous les feux des médias.

  • Des enseignants-chercheurs français reconnus, mais également étrangers (Belgique, Brésil, Canada) traitent des médiations par l'art à partir du référentiel théorique lacanien.
    Jusqu'à présent, les médiations thérapeutiques par l'art ont été pensées dans le champ psychanalytique à partir de la question de la symbolisation dans une optique postfreudienne (cf. les travaux de l'université Lyon 2 de Anne Brun, René Roussillon, Bernard Chouvier, Edith Lecourt, etc.). Cet ouvrage collectif met au centre de la réflexion et de la pratique la question du non-symbolisable et de l'irreprésentable, ce que Lacan nomme « Réel ». À partir de ce concept central sont abordées différentes questions (médiation, dispositif, création, psychose), mais aussi différents types de médiation (musique, théâtre, marionnettes, écriture).
    Frédéric Vinot est maître de conférences en psychologie clinique et pathologique à l'université Nice Sophia Antipolis, coresponsable du master 2 « Psychologie clinique et médiations thérapeutiques par l'art », responsable du DU « Interaction, art, psychothérapie ». Il est psychanalyste à Nice.
        Jean-Michel Vives est professeur de psychologie clinique et pathologique à l'université Nice Sophia Antipolis, coresponsable du master 2 « Psychologie clinique et médiations thérapeutiques par l'art ». Il est psychanalyste à Toulon.

  • Un guide de bonnes pratiques en Programmation par contraintes (PPC) proposant des modèles efficaces pour des problèmes d'optimisation complexes.

  • Un guide pragmatique permettant aux ingénieurs, chercheurs et étudiants formés en programmation linéaire de découvrir et de se familiariser avec la programmation par contraintes, sans en aborder la partie théorique.

  • Chauny, qui disposait de productions agricoles variées, d'une voie fluviale remarquable, d'un riche réseau de canaux et, à partir de 1850, d'une voie ferrée, ne rata pas la première révolution industrielle, qui la fit passer de 5154 habitants en 1845 à 10 696 en 1911. Personne n'a oublié la glacerie de la Compagnie de Saint-Gobain... Cette vallée étant aussi la route des invasions, Chauny s'est trouvée proche du front en 1914. Occupée pendant trois ans par les Allemands, devenue une ville hôpital et de garnison, elle fut détruite en 1917. Mais la population chaunoise a rapidement relevé la cité de ses ruines. On parle ici de « renaissance » et l'on se souvient des fameuses « baraques »...C'est ce passé, à la fois glorieux et tragique, que Françoise Vinot présente ici, illustré par plus de 270 images anciennes exhumées de l'oubli. Un bel hommage à nos aïeux, à la fois témoins et acteurs de la grande et de la petite histoire de la ville.

  • Fulgurances

    Alain Vinot

    Après plusieurs décennies d'écritures solitaires, jamais diffusées, ni même lues par des tiers, un jour un déclic et l'envie de faire partager ces textes.
    Sans se soucier réellement de l'impact ou bien de la résonnance que ça pouvait avoir.
    Une première participation à un concours de poésie, couronnée d'un second prix, et c'est le départ d'une nouvelle aventure.
    Chaque texte est une histoire, un ressenti, vécu personnellement ou transmis par quelqu'un d'autre.
    Il me vient l'habitude de dire que lorsque je sens le souffle d'un vent sur moi, j'en arrive à ressentir tous les vents.
    Je vous offre mes pensées, mes réflexions, mes fulgurances...

  • Le passage à la retraite n'est pas toujours « un long fleuve tranquille » et les écueils sont souvent nombreux.
    Appréhendé ou désiré, le passage à la retraite doit être réfléchi, contrôlé et tout simplement préparé. La vie à la retraite ne suit pas les mêmes déterminismes que la vie professionnelle ; son architecture - et ce sera vous l'architecte - a ses règles, ses principes spécifiques ; vous ne pourrez les ignorer.
    Ce livre va vous éclairer et vous permettre de vous orienter face aux dangers, mais aussi aux opportunités, aux joies et aux plaisirs qui vous attendent si vous êtes bientôt ou déjà un jeune retraité plein d'avenir.

  • ÿþ9791092801170 Titre de l'ouvrage: Paroles de Dieu pour les Impatients Auteur:
    Nicolas V. Préfontaine Editeur: Le Centurion Date de parution : 26/6/2014 Reliure: Broché Prix public taxes comprises: EUR 4,95 Nombre de pages: 63 Langue: français Champs facultatifs ÿþ Sujet: Spiritualités / Christianisme Description: La Bible semble traversée par deux images contradictoires. D'un côté, nous avons un Dieu qui se montre infiniment patient avec l'homme, supportant son incrédulité jusqu'au scandale de la croix. De l'autre, un Dieu fait homme qui se hâte vers son heure pour réconcilier sa créature avec lui, dans un amour plus fort que la mort. La lecture patiente de la Parole nous révèle que cette contradiction n'est qu'apparente. Bien plus, elle nous invite à ouvrir notre propre impatience à cette rencontre amoureuse où chaque instant devient l'occasion d'ancrer sa fidélité dans l'engagement irrévocable de Dieu à notre égard.

    Biographie de l'auteur: Nicolas Vinot Préfontaine, docteur en philosophie, docteur en philosophie, est éditeur aux éditions Les Petits Platons. Riche d'une expérience monastique de plusieurs années, il exerce également une activité de coach philosophique.

  • Cet ouvrage plonge au coeur du processus de création. Il interroge ses racines, en ce qu'elles sont non seulement en mouvement, mais elles sont mouvement et donc rythme.
    Comment émerge l'oeuvre artistique, comment surgit la création : ce qui pulse sourdement, entre corps et culture. Ce en quoi la psychanalyse est précisément concernée.
    La première partie de l'ouvrage porte sur l'hybridation à l'oeuvre dans les processus de création : créolisation chez Glissant, assemblage chez Rodin, fabrique « métisserande » chez Ponge, ou encore la façon dont le théâtre contemporain revisite les racines de « l'inquiétante étrangeté ».
    La deuxième partie du livre est consacrée au champ jazzistique, encore trop peu exploré par les psychanalystes. Dans ses structures musicales (forme « call and response »), comme dans son acte (l'improvisation, qui jamais seule ne se fait), jazzer implique de plonger dans l'Autre, de tâtonner et frayer à coup de notes, d'histoires et de corps, à la recherche de racines en devenir sans jamais s'enfermer dans l'enclave d'une définition mono-identitaire. Le jazz, « réussite magnifique bien que douloureuse d'une greffe culturelle » (F. Hofstein) constitue donc le lieu parfait pour une interrogation sur les racines du créer : ses origines, les corps scéniques et les rythmes inédits qu'il façonne, les interprétations différentes et historiques d'un même standard qu'il appelle.
    A l'heure où les revendications dites « identitaires » resurgissent en Europe et s'emparent de la sémantique des racines civilisationnelles, cet ouvrage interroge autrement les racines.

  • Saint-just

    Bernard Vinot

    • Fayard
    • 12 Juin 1985

    Accusateur (féroce) non seulement de Louis XVI mais encore des Girondins, de Danton et des hébertistes, représentant (impitoyable) de la Convention aux armées du Rhin et du Nord, membre (inflexible) du Comité de Salut public et enfin victime (impassible) du 9 Thermidor, l'" archange de la Révolution " fut-il un terroriste fanatique ou bien un esprit généreux peu regardant sur les moyensoe Faut-il le ranger parmi les premiers fascistes, les précurseurs des socialistes utopistes ou les ancêtres des léninistesoe Véritable Janus entré en politique à vingt ans et mort à vingt-sept, homme de coeur et homme de système tout à la fois, libertin en 1789 et zélateur de la vertu en 1793, apôtre ardent d'une société fraternelle mais organisateur farouche de la Terreur, Saint-Just fut, à l'évidence, le plus contradictoire de tous les révolutionnaires. Et s'il a, de son vivant comme après sa mort, suscité des jugements aussi tranchés, c'est que les raisons de le haïr (mais non de le mépriser) sont aussi fortes que celles de l'aimer (mais non de l'admirer).

    Agrégé d'histoire, docteur ès Lettres, Bernard Vinot est l'auteur d'une thèse sur la jeunesse et la formation politique de Saint-Just.

  • Montagne passion

    Vinot

    Passionné de montagne Pierre Vinot a parcouru de nombreux circuits pendant près de trente années.
    Des randonnées initiatiques du massif vosgien, il a progressé sur les GR et hors sentier, tout en réalisant ses premiers sommets dans les Hautes-Pyrénées, les Hautes-Alpes et la Haute-Savoie ; avant de réaliser de vieux rêves avec des ascensions dans la Cordillère des Andes - l'Aconcagua - et au Népal - autour des Annapurnas, le Méra Peak et l'Island Peak -, pays cher à son coeur. Les yeux remplis de paysages somptueux, il a rapporté de ces différentes expéditions de nombreuses anecdotes qu'il nous fait partager.
    Sensible et curieux, il s'est également intéressé aux populations rencontrées, observant habitat, coutumes, modes de vie et religions... Ces ascensions ne se sont pas déroulées sans états d'âme, problèmes, incidents ou accidents, mais elles sont riches aussi d'instants magiques et de grands moments de bonheur. Les partageant avec vous, il espère vous donner l'envie de découvrir ces lieux magnifiques que sont les massifs montagneux.

  • Au coeur de la gestion des ressources humaines, le management des compétences reste un sujet d'actualité, loin d'être épuisé, fondamental pour le renouvellement des pratiques et le besoin d'adaptation des entreprises. Mais c'est également un exercice contextualisé.

    C'est pourquoi il est nécessaire d'analyser les contextes spécifiques des organisations afin de comprendre et d'améliorer les compétences individuelles et collectives, techniques, humaines, d'apprentissage ou de leadership, et ce dans des environnements organisationnels très variés.

    Par des exemples concrets, Management des compétences étudie le cas des cadres intermédiaires de PME ou d'établissements de santé qui doivent acquérir de nouvelles compétences face à l'évolution du type de leadership, mais également celui des ingénieurs qui doivent développer des compétences humaines à côté de leurs compétences techniques, ou encore celui des policiers qui doivent étendre leurs compétences émotionnelles.

  • Été 1971, Adrien, jeune alpin parisien, escalade le pic du Coolidge dans le massif des Écrins en compagnie de Mirina, une jeune et jolie Américaine.
    À l'été 2013, devenu «vieux» guide de haute montagne, il escalade le pic du Coolidge en compagnie de Jenny, une jeune et jolie Américaine...
    L'histoire n'est pas un éternel recommencement, seuls les racines et les ancrages s'expriment.
    Dans ce roman plein de vie où l'oral et l'écrit se mêlent et s'entremêlent joyeusement, Pierre Vinot croise les regards sur ses passions - la montagne et le Briançonnais - avec celle de l'amour et ses désirs charnels. Les protagonistes de ce roman qui parcourent les sentiers de la vie nous invitent ainsi à revisiter notre vision du désir et de l'amour, hors des sentiers de la sagesse.

  • Cet ouvrage a pour objectif de montrer comment l'accompagnement de la quête de sens et de mieux-être vécue par l'homme a évolué depuis la philosophie grecque antique jusqu'aux aux découvertes des neurosciences aujourd'hui. Les apports de Freud, les facteurs communs aux thérapies telles que la qualité de la relation thérapeutique et de la personnalité du thérapeute, les éclairages et les applications offerts par les neurosciences : tout est traité dans cet ouvrage, qui fera mieux comprendre combien les approches psychothérapeutiques s'enrichissent en s'ouvrant à leur inter-complément.

  • Octo-géniale !

    Karen Vinot

    Gentiane, pimpante octogénaire, vient d'être rapatriée dans sa villa en Corse à la suite d'un accident de ski. Durant sa convalescence, les souvenirs de son passé tumultueux viennent danser dans sa tête, tandis que Daniel, un homme de trente ans son cadet, se rapproche curieusement d'elle. Cette grand-mère espiègle déterre les sixties et vous entraîne dans cette décennie où règnent vitalité, audace, révolutions. Accrochez-vous, Gentiane roule vite, porte un revolver, adore l'apéro et croquer les hommes !

  • Aleph t.1

    ,

    Aleph, revue de bande-dessinées exclusivement muettes (ou presque) compile les travaux éclectiques d'artistes contemporains. Aleph est la première lettre dans l'alphabet hébraïque, la lettre qui contient toutes les lettres. Aleph est le souffle, le mouvement, l'inspiration qui précède toute parole.

  • Ethan est un garçon ordinaire, jusqu'au jour où il commence à avoir des visions. D'étranges créatures viennent également bouleverser son quotidien paisible en lui rendant des visites impromptues.
    Tout bascule alors, une amitié de toujours se transforme en trahison, et le jeune homme doit se battre pour sa vie. Le lecteur est témoin de l'évolution progressive du héros, découvrant alors un nouveau monde, ses enjeux et ses coutumes. Sans oublier l'amour, le courage et l'amitié qui y sont véhiculés, ainsi que l'attachement au protagoniste, laissent le lecteur embarquer dans cette aventure pleine de magie.

  • Jindrich

    Alain Vinot

    Jindrich est un garçon de dix ans né en Tchécoslovaquie pendant la période du bloc de l'Est qui, en 1985, part à la recherche de son père qu'il ne connaît pas.
    C'est le début d'une aventure qui le mènera très loin de son passé dont il se nourrira pour fabriquer son avenir.
    Toutefois, on ne peut vivre son présent sans vouloir renouer avec son passé, jusqu'à ce que ces deux univers se télescopent.

  • Méditations bibliques pour les jardiniers et jardinières.

  • Une revue trimestrielle autour de grands intellectuels catholique

empty