• « Une femme, pour être en mesure d'écrire, doit avoir de l'argent et une chambre à elle ; et cela, comme vous allez le voir, ne résout en rien le grand problème de ce qu'est la vraie nature de la femme et la vraie nature de la littérature. »Virginia Woolf interroge dans cet essai incontournable toutes les constructions historiques, économiques et sociales qui, au fil des siècles, ont empêché les femmes d'écrire, de penser et de créer avec la même liberté que les hommes. Avec un regard volontairement impertinent et résolument moderne, elle mène une réflexion remarquable sur « les femmes et la littérature », et nous livre un texte féministe intemporel et nécessaire.Traduction et notes de Sophie Chiari.Préface de Lauren Bastide.

  • Voyage en Amérique

    Charles Dickens

    A tout juste 30 ans, Charles Dickens est un écrivain déjà célèbre des deux côtés de l'Atlantique. Lorsqu'il embarque sur le navire qui le conduit pour la première fois en Amérique, il est plein de rêves et d'espoir.
    Les cinq mois de son périple l'emmèneront dans tous les lieux phares du Nouveau monde. Mais où qu'il aille, il observe l'envers du décor : la cupidité, le conformisme, l'esclavage...
    Aussitôt rentré, il témoigne de son expérience dans Voyage en Amérique. Un livre qui fera scandale, et dont le propos résonne encore aujourd'hui.

  • Silhouette imposante, port de tête altier, elle fait résonner la voix d'une femme noire, fière et volontaire, qui va devoir survivre dans un monde d'une extrême dureté, dominé par les Blancs. Une voix riche et drôle, passionnée et douce qui, malgré les discriminations, porte l'espoir et la joie, l'accomplissement et la reconnaissance, et défend farouchement son droit à la liberté.
    Après l'inoubliablement beau Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage, Maya Angelou poursuit ici son cycle autobiographique. Maya Angelou fut poétesse, écrivaine, actrice, militante, enseignante et réalisatrice. Elle a mené de nombreux combats avant de devenir une icône contemporaine qui a inspiré la vie de millions de personnes. Elle a côtoyé Nelson Mandela, Martin Luther King, Malcolm X et James Baldwin. À sa mort, Michelle Obama, Rihanna, Oprah Winfrey, Emma Watson, J. K. Rowling et beaucoup d'autres encore lui ont rendu hommage.
    « L'un des plus grands esprits que notre monde ait jamais connus. (...) Ses mots m'ont soutenue à chaque étape de mon existence. »
    Michelle Obama
    « Maya Angelou, c'est un feu. Un feu d'invincible joie, qui anéantit l'adversité et embrase la combativité. Un feu qui éclaire, m'éclaire encore. »
    Christiane Taubira
    Maya Angelou fut poète, écrivaine, actrice, enseignante et réalisatrice. En 2013, en tant que militante des droits civiques américains, elle a reçu le National Book Award pour « service exceptionnel rendu à la communauté littéraire américaine ». Elle est décédée le 28 mai 2014 à l'âge de 86 ans.

  • Discours de la servitude volontaire Nouv.

    Et si la domination ne provenait pas tant du tyran que de l'individu soumis ?
    Cette intuition subversive et fulgurante fonde le Discours de la servitude volontaire. Dans cette leçon politique, éthique et morale intemporelle, La Boétie nous invite à la révolte contre toute oppression, toute exploitation, toute corruption, contre l'armature même du pouvoir : « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. »
     
    Traduit en français moderne par Séverine Auffret

  • Édition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)Echoués à la suite d'un naufrage sur une île gouvernée par des esclaves fugitifs, une coquette et un petit-maître perdent la liberté tandis que leurs esclaves désormais affranchis deviennent maîtres - et leur font subir diverses épreuves : « Nous vous jetons dans l'esclavage pour vous rendre sensibles aux maux qu'on y éprouve ; nous vous humilions, afin que, nous trouvant superbes, vous vous reprochiez de l'avoir été. »
    En 1725, c'est un monde social renversé que Marivaux donne à voir sur la scène du Théâtre-Italien : la fragilité du pouvoir peut ainsi se dévoiler, les rancoeurs enfouies se libérer, et le malheur d'une condition servile s'éprouver. Mais si l'inversion est bien politique, elle est également ludique, et cette pièce sérieuse aux faux airs d'utopie est bien une comédie : le spectateur s'y amuse aux dépens des maîtres que leurs valets caricaturent, et il rit autant des maladresses que commettent ces valets lorsqu'ils tiennent le rôle des maîtres.
    Edition de Jean Goulemot 

  • La violence policière n'a rien d'accidentel, elle est rationnellement produite et régulée par le dispositif étatique. La théorie et les pratiques de la police française sont profondément enracinées dans le système colonial : on verra dans ce livre qu'entre les brigades nord-africaines dans les bidonvilles de l'entre-deux-guerres et les brigades anti-criminalité (les BAC) dans les "cités" actuelles, une même mécanique se reproduit en se restructurant. Il s'agit toujours de maintenir l'ordre chez les colonisés de l'intérieur, de contenir les territoires du socio-apartheid. Le développement des armes "non-létales" - Flash Ball, Taser... - propulse aussi une véritable industrie privée de la coercition. Rigouste montre comment l'expansion du marché international de la violence encadre la diffusion des doctrines de la contre-insurrection et permet de les appliquer à l'intérieur des métropoles impériales.
    Cette enquête, fondée sur l'observation des techniques et des pratiques d'encadrement et de ségrégation depuis ceux qui les subissent et les combattent, montre comment est assurée la domination policière des indésirables, des misérables et des insoumis en France.
    Mathieu Rigouste est docteur en sciences sociales. Il a passé près de trente ans en banlieue parisienne, engagé depuis longtemps dans différents mouvements de lutte confrontés à la violence policière. Il est l'auteur de L'ennemi intérieur (2009),Les marchandes de la peur (2011) et Le Théroème de la hoggra (2011).

  • Séverine est un jeune gentilhomme épris d'idéaux romantiques. Il voue une passion déraisonnée pour la figure antique de Vénus. Lorsqu'il rencontre Wanda, jeune femme à la beauté ensorcelante, elle lui apparaît comme l'incarnation de la déesse de l'amour. Entre eux se noue une relation défiant les normes admises. Il devient son esclave et jouit de ce jeu de domination. Uni par un contrat établissant sa soumission, Séverine suit sa " Vénus à la fourrure " au gré d'un itinéraire qui les mènera des Carpates à Florence. Peu à peu, leurs liens vont s'étioler et leurs rapports prendront une tournure des plus dangereuses... Paru en 1870, La Vénus à la fourrure est bien plus qu'un classique de l'érotisme : il s'agit de l'oeuvre fondatrice du masochisme. Si la recherche du plaisir charnel à travers la souffrance n'était pas chose neuve au XIXe siècle, aucun ouvrage n'avait su exprimer cette conception de la jouissance avec autant de maîtrise. À tel point que cette pratique doit son nom à l'auteur du livre, Léopold Von Sacher-Masoch.

  • Aimez-vous influencer les autres ? Si vous êtes honnête, la réponse est oui ! Êtes-vous à l'aise avec l'influence ? Probablement pas ! Pourquoi ? Parce que l'influence a longtemps été diabolisée et confondue, à tort, avec la manipulation ou la domination.
    Il est temps de clarifier cette notion d'influence, omniprésente dans notre vie, la revaloriser et lui redonner toute sa place et son importance. Vous découvrirez pourquoi et quand influencer, qui peut influencer et enfin comment fonctionne l'influence. Cette action est au coeur de la communication et de la vie sociale : dès que l'on communique on s'influence presque immédiatement.

    Apprenez à mieux influencer, mais aussi et surtout à apprécier d'être influencé(e) !

  • "Race prolifique", les imbéciles, en raison même de leur nombre, assurent la survie de l'espèce. Ils sont aussi source d'un divertissement salutaire et autorisent la plus grande paresse. Car si tous les hommes étaient intelligents, que d'efforts il faudrait alors déployer. Qui plus est, sans imbécile, pas de génie non plus. Leur domination, vu la masse qu'ils représentent, assure une classe de oisifs. En effet, l'imbécile accepte volontiers des tâches, voire même des responsabilités, dont l'homme intelligent ne voudrait pour rien au monde. Raison pour laquelle les puissants en sont souvent dotés, d'imbécillité s'entend. D'autant que, comme ses idées, si tant est qu'il en ait, sont courantes, ses semblables ne peuvent que les approuver. Car l'imbécile ne se superpose pas tout à fait à l'ignorant qui, lui, ne pense pas du tout. L'imbécile a ceci de dangereux qu'il se mêle de tout et volontiers d'art et de littérature, quand ce n'est pas de politique. C'est que les imbéciles sont partout. Pis, ils prolifèrent. Mais, comme vous l'apprendrez dans ce petit ouvrage, ce peut aussi être un avantage.

  • À l'issue de la Première Guerre mondiale, Donato rentre au pays avec, en guise de médailles militaires, une patte folle et un poumon percé. Mariella, sa fiancée, l'a attendu pendant sept ans. Ils se marient enfin, s'apprêtant à partager une vie qui ne leur offrira que deux abondances : la misère et les enfants.
    Dans leur pays, ce sont les Michelis qui règnent sur les hommes, en possédant tout : terres, maisons, bétail. Don Flore, le prêtre, règne quant à lui sur les âmes en menaçant des flammes de l'enfer les brebis égarées. Lors d'une procession en l'honneur de la Madone, un pont de bois s'écroule sous les pas de fillettes endimanchées. Vingt cinq enfants meurent, emportées par le fleuve en crue. Donato et Mariella perdent deux de leurs filles. Donato ne veut plus croire en la miséricorde de la Vierge : il l'insulte et en brise la statue. Sa révolte contre l'Eglise et la société prendra une forme plus pernicieuse encore, qui ébranlera leurs fondements...

  • L'esprit de l'alpinisme. une sociologie de l'excellence en alpinisme,  du xixe siecle au debut du xx Nouv.

    Pourquoi les grands alpinistes se détournent-ils de l'Everest ? Pourquoi refusent-ils l'oxygène artificiel sur certains sommets himalayens ? Pourquoi risquent-ils leur vie pour une ascension nouvelle ? Mais aussi, pourquoi sont-ils en majorité des hommes, qui plus est, des hommes longtemps issus des élites sociales ? Théâtre de drames, pourvoyeur de héros, objet de polémiques, l'alpinisme de haut niveau fascine. Dans les discours qui l'entourent ressurgissent les mêmes images : celles d'une pratique grande et noble, qu'on ne saurait assimiler à un simple sport, dont les protagonistes dévoués corps et âme, sont prêts à se sacrifier pour une ascension inédite. À condition, cependant, qu'elle soit réalisée dans le bon esprit, car dans le grand alpinisme, il faut parvenir au sommet sans tricher, dans le respect d'une éthique stricte. C'est cet esprit de l'alpinisme, synonyme d'excellence, que l'ouvrage interroge à travers une enquête originale, à la fois historique et sociologique. Mettant à profit des matériaux inédits, il emmène le lecteur des origines de l'alpinisme dans la grande bourgeoisie anglaise du XIXe siècle, jusqu'au début du XXIe siècle. L'esprit de l'alpinisme, principe éthique et esprit de corps, s'inscrit dans des hiérarchies et des rapports de domination de classe et de genre, qui distinguent les élites des masses, les alpinistes des guides, les hommes des femmes. L'ouvrage dévoile comment, par-delà la diffusion, la démocratisation et la féminisation de l'alpinisme, son esprit, codifié il y a plus de cent cinquante ans par une petite élite masculine britannique, continue d'en refléter aujourd'hui les idéologies, au Royaume-Uni mais aussi en France. Ouvrage destiné à un large public, il intéressera, au-delà des universitaires et des amateurs d'alpinisme, toutes celles et ceux qui s'interrogent sur la manière dont des hiérarchies sociales et genrées se construisent et se maintiennent.

  • "Ma vie s'est terminée il y a trois ans, la veille de mes 53 ans, dans le hall d'un théâtre, à Berlin. C'est-à-dire que c'est là que j'ai commencé à mourir."
    Murmurée à l'oreille d'un homme bardé d'explosifs, dans une chambre d'hôtel juste après un attentat à la bombe, cette phrase donne une idée de la tension qui tisse ce roman du début à la fin.
    Envoyé au Moyen-Orient dans une zone de combat pour transporter la rançon d'un mystérieux otage, le Rat affronte les conséquences d'une crise déclenchée par une relation amoureuse destructrice. À la limite de la folie, mais raisonnant avec une rage froide, il essaye de comprendre ce qui a fait de lui la proie d'un amant toxique qui a transformé la soumission en puissante arme de guerre.

    Une analyse impressionnante du mal, du pouvoir et du désir.


  • Un troisième tome pour À bout de souffle : toujours aussi dangereux et charnel

    « Réfléchis bien, princesse. Car une fois que je t'aurai prise, tu m'appartiendras. Corps et âme. Tout m'appartiendra et je ferai de toi ce que je veux, où je veux, quand je veux. »
    Silas a été façonné par les blessures de son enfance qui ont fait de lui un homme intransigeant et parfois même dangereux. Il ne fait confiance à personne et s'impose une vie solitaire, convaincu qu'aucune femme ne pourra s'accommoder de son besoin de tout contrôler. Mais le jour où il croise une charmante violoniste dans son immeuble, sa vie bascule.
    Hayley a tout sacrifié pour exaucer la dernière volonté de son père : intégrer le prestigieux conservatoire de musique de New York. Mais même en multipliant les petits boulots, les loyers new-yorkais ne sont pas à sa portée. Alors qu'elle est sur le point de céder au découragement, Silas décide de la prendre sous son aile. Il est séduit par sa beauté autant que par sa sensibilité, mais pour rien au monde, il ne doit succomber à la tentation...
    « Maya Banks m'en a fait voir de toutes les couleurs ! Quand ça commence à chauffer, on a déjà le sang en ébullition. Vivement la suite ! » - USA Today
    « Si vous n'avez pas encore découvert cette série, foncez ! Elle est absolument géniale ! » - Jaci Burton
    « À vous faire frémir d'impatience... Ses personnages sont la preuve de la force de l'esprit, et du pouvoir qu'a l'amour de guérir même les blessures les plus profondes. » - Linda Howard
    « Un livre qu'on dévore jusqu'à la dernière page. » - The Road to Romance
    « Tout livre de Maya Banks vaut la peine d'être lu. » - Once Upon a Twilight
    « Ce roman m'a saisie dès la première page et a refusé de me lâcher jusqu'au dernier mot. » - Joyfully Reviewed
    « Assez chaud pour faire transpirer même la plus froide des lectrices. » - Fresh Fiction
    « Le sexe est follement torride. » - Scandalicious Book Reviews
    « Une lecture vivement recommandée. » - Fallen Angel Reviews
    « Un livre excellent qu'on dévore jusqu'au bout. » - The Road to Romance

    Mot de l'éditeur :

    Maya Banks récidive en offrant une troisième histoire à À bout de souffle. Evangeline et Drake laissent la place à Hayley, une jeune femme sans le sou mais déterminée à vivre sa passion pour la musique, et Silas, le frère de Drake, nouveau personnage masculin puissant et protecteur qui cache une part d'ombre. Un vent de fraîcheur souffle sur l'histoire, sans laisser de côté les accents torrides des premiers tomes. Dangereux et violemment sensuel.


  • La nouvelle série de Maya Banks vous fera vibrer d'émotion !

    « Maya Banks m'en a fait voir de toutes les couleurs ! Quand ça commence à chauffer, on a déjà le sang en ébullition. Vivement la suite ! » - USA Today
    « Aucun autre homme n'aura ce que tu me donnes, aucun autre homme ne sera capable de te donner ce que je te donne. Tu es mienne, et avant la fin de la nuit, tu sauras qui te possède, corps et âme. »
    Et si le vice et la vertu étaient faits pour s'entendre ?
    C'est ce que Drake voudrait croire lorsqu'il rencontre Evangeline. Cet homme séduisant est le propriétaire d'un club branché de New York. Un club dans lequel les gens viennent pour danser, et plus si affinités. Un club dans lequel Evangeline n'aurait jamais dû mettre les pieds. Même si son instinct lui dicte de fuir, la jeune femme ne peut rien contre l'attirance qu'elle éprouve pour Drake.
    « Aussi divertissant que captivant, ce roman ne vous donnera qu'une envie : lire la suite. » - Publishers Weekly
    « Si vous n'avez pas encore découvert cette série, foncez ! Elle est absolument géniale. » - Jaci Burton
    « Un incontournable pour les fans de Christine Feehan et Lora Leigh. » - Fresh Fiction

    Mot de l'éditeur :

    La nouvelle série de Maya Banks a de sérieux atouts : un héros d'une beauté irrésistible auquel les femmes ne refusent rien, et une héroïne belle et innocente qui ignore tout de l'érotisme. Un roman initiatique aussi émouvant qu'audacieux !
    « Cette fois, elle ne pourrait plus lui échapper. Aucune issue.
    Ainsi, il obtiendrait ce qu'il souhaitait plus que tout. Evangeline. Son ange.
    Dans son appartement. Dans son lit. Sous son emprise, sa protection. Aussi longtemps qu'il le voudrait... »

  • L'âme soeur de Mila s'est unie à une autre femme, et Mila ne peut s'empêcher de le ressentir comme une trahison. Pour aller de l'avant, elle accepte de participer à une union arrangée. Sa rencontre avec Dominic - joueur, séducteur, et terriblement sexy - semble être le remède parfait.
    Et Dominic, le coureur de jupons invétéré, pour la première fois ne désire plus qu'une seule femme. Mais tandis que des secrets de leurs passés respectifs menacent leur relation naissante, la passion suffira-t-elle à leur assurer un avenir ensemble ?

  • Lorsque le chasseur Arcanjo Baleiro arrive à Kulumani pour tuer les lions mangeurs d'hommes qui ravagent la région, il se trouve pris dans des relations complexes et énigmatiques, où se mêlent faits, légendes et mythes.
    Une jeune femme du village, Mariamar, a sa théorie sur l'origine et la nature des attaques des bêtes. Sa soeur, Silência, en a été la dernière victime. L'aventure est racontée par ces deux voix, le chasseur et la jeune fille, au fil des pages on découvre leurs histoires respectives.
    La rencontre avec les bêtes sauvages amène tous les personnages à se confronter avec eux-mêmes, avec leurs fantasmes et leurs fautes. La crise met à nu les contradictions de la communauté, les rapports de pouvoir, tout autant que la force, parfois libératrice, parfois oppressive, de leurs traditions et de leurs croyances.
    L'auteur a vécu cette situation de très près lors d'un de ses chantiers. Ses fréquentes visites sur le théâtre du drame lui ont suggéré l'histoire inspirée de faits et de personnages réels qu'il rapporte ici.
    Clair, rapide, déconcertant, Mia Couto montre à travers ses personnages forts et complexes la domination impitoyable sur les femmes, la misère des hommes, la dureté de la pénurie et des paysages.

    Un grand roman dans la lignée de L'Accordeur de silences.

  • « Aucun autre homme n'aura ce que tu me donnes, aucun autre homme ne sera capable de te donner ce que je te donne. Tu es mienne, et avant la fin de la nuit, tu sauras qui te possède, corps et âme. »
    Et si le vice et la vertu étaient faits pour s'entendre ? C'est ce que Drake voudrait croire lorsqu'il rencontre Evangeline. Cet homme séduisant est le propriétaire d'un club branché de New York. Un club dans lequel les gens viennent danser, et plus si affinités. Un club dans lequel Evangeline n'aurait jamais dû mettre les pieds. Même si son instinct lui dicte de fuir, la jeune femme ne peut rien contre l'attirance qu'elle éprouve pour Drake.
    Cette série de Maya Banks a de sérieux atouts : un héros d'une beauté irrésistible auquel les femmes ne refusent rien, et une héroïne belle et innocente qui ignore tout de l'érotisme. Un roman initiatique aussi émouvant qu'audacieux !
    « Maya Banks m'en a fait voir de toutes les couleurs ! Quand ça commence à chauffer, on a déjà le sang en ébullition. Vivement la suite ! » USA Today
    « Si vous n'avez pas encore découvert cette série, foncez ! Elle est absolument géniale ! » Jaci Burton
    « Un incontournable pour les fans de Christine Feehan et Lora Leigh. » Fresh Fiction
    « Aussi divertissant que captivant, ce roman ne vous donnera qu'une envie : lire la suite. » Publishers Weekly

  • Elle a tout abandonné pour lui. Elle avait du talent, commençait à être reconnue comme sculpteur. Mais elle est devenue moins que sa servante. Insidieusement. S'est oubliée, reniée. Au début de ce roman intense, elle tente de prendre la fuite. Avec son style reconnaissable et poétique, Violaine Bérot sonde les zones profondes, obscures, de ses personnages. Et raconte cette tragédie que représente le fait de « devenir personne.
    Née en 1967 dans les Hautes-Pyrénées. Issue d'un milieu paysan très modeste, Violaine Bérot vit dans les Pyrénées, est ouvrière agricole et écrit.

  • à fleur de peau t.1 ; rush

    Maya Banks

    • Milady
    • 23 Octobre 2015

    « Une romance sulfureuse et intense, qui vous laisse subjugué. » Midwest Book Review
    Gabe Hamilton est l'un des hommes d'affaires les plus en vue de New York. Il obtient toujours ce qu'il veut. Or, l'objet actuel de son désir lui est interdit : la troublante Mia, la jeune soeur de son meilleur ami et associé. Un fruit défendu qui ne cesse de l'obséder.
    Mia rêve de Gabe en secret depuis toujours. Jamais elle n'aurait pensé attirer l'attention de cet homme aussi inaccessible qu'envoûtant. Et quand il lui offre de signer un contrat d'un genre très particulier, elle ne peut s'empêcher d'accepter. Tandis qu'elle se laisse entraîner dans l'univers dangereusement excitant de Gabe, elle découvre à quel point il peut se montrer exigeant... à tous points de vue.
    Entre irrésistible attraction et sentiments naissants, le petit jeu qui s'instaure entre eux risque de leur coûter bien plus qu'une simple liaison passagère...
    « Un livre érotique et BDSM qui remplit son "contrat" à merveille. » USA Today Happy Ever After Blog
    Une saga torride à savourer comme le fruit défendu, plébiscitée par un million de lectrices aux États-Unis et déjà traduite dans 15 pays.

  • DES CENDRES DE LA MEUTE RENAÎTRA L'AMOUR.L'attirance que Roni Axton ressent pour Marcus Fuller est intoxicante. Et ce dernier est bien décidé à la séduire. Mais la louve, indépendante et dangereuse, n'a pas l'intention de se soumettre si facilement. Lorsque l'attaque d'une bande de chacals fournit à Marcus l'occasion de se rapprocher d'elle, il pense remporter la partie. C'était sans compter sur l'intensité du lien qui les unit. Car Marcus va découvrir que s'il revendique Roni, il ne pourra plus jamais se passer d'elle...

  • La suite de la série best-seller sulfureuseLorsqu'elle s'installe à New York, Luba, la danseuse russe, tombe amoureuse d'un homme dangereux. Négociant en ambre rare, le mystérieux Chey emporte la jeune femme dans un tourbillon de passion avant de disparaître pendant plusieurs mois.Des clubs selects de la Nouvelle-Orléans à l'hôtel particulier de la rock star Viggo Franck à Londres, Luba entame un voyage initiatique au cours duquel elle se livre à des expériences toutes plus immorales les unes que les autres... Cette nouvelle vie satisfera-t-elle vraiment Luba, ou n'aura-t-elle de cesse de chercher le seul homme qu'elle aime et qui l'a fuit sans explication ? « Un roman qui regorge de scènes d'amour passionnées. » New !« C'est moderne, c'est osé, mais c'est surtout bien écrit ! » Elleadore.com« Audacieuse et sensuelle : une troublante histoire d'amour qui vous laisse le souffle court. » 20 minutes

  • Nina, la « dominante », ne veut pas seulement séduire Doris - qui ignore encore quelle sera tout à l'heure la « dominée ». De leur rencontre érotique, Martine Roffinella ne dissimule rien : aucun geste, aucune parole, aucun fantasme - car les fantasmes, ces trésors par excellence cachés, inavoués, ne demandent à l'heure de l'amour qu'à être mis dans la lumière la plus crue, à se dire et à se montrer. Partage de l'inavouable. Conçu comme une lente montée vers le plaisir, Unes voudrait rappeler que l'acte d'amour entre deux femmes ne se différencie en rien de celui qui lie à l'ordinaire un homme et une femme. Et que la « petite mort » n'est pas le privilège des hommes.
    Martine Roffinella est née en 1961. Elle connait un premier succès retentissant avec Elle publié aux Éditions Phébus en 1988. Elle est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages (quasiment tous parus chez Phébus) portant sur les relations amoureuses et les rapports de domination et sur l'obsession qu'elles peuvent engendrer.

  • - 50%

    « - Dans la chambre à coucher, c'est moi qui fais la loi. Tu es prête à t'abandonner à moi, avec tout ce que ça implique ?
    - C'est-à-dire ?
    - Je ne suis pas un gentleman, loin de là. Tu n'as pas peur de partager l'intimité d'un homme insatiable ? »
    Depuis la mort de son mari, Gemma s'occupe seule de son ranch dont viennent les plus belles bêtes de rodéo. Mais les affaires ne sont pas bonnes, et elle embauche un ancien champion de rodéo pour lui prêter main-forte. Cash accepte de lui venir en aide à une condition : le jour, c'est elle qui tient les rênes, la nuit, c'est lui.
    Attirée par ce jeune homme plein de fougue aux désirs indomptables, la propriétaire du ranch consent à lui accorder ce privilège...
    « Lorelei James raconte si bien les histoires de cowboy qu'elle vous donne envie d'en vivre une. Brûlant et plein d'émotions, voilà un roman que vous n'oublierez pas de sitôt. » - Romance Junkies
    « Ce deuxième tome de la série Riders est un parfait mélange de scènes sexy et de moments d'émotion. » - RT Book Reviews
    « Un roman intense et torride au rythme haletant ! » - Literary Nymphs

  • - 50%

    « - Tu me déshabilles du regard, mais pour passer à l'action, il n'y a plus personne. Tu n'as pas envie, parfois, d'arrêter de penser aux autres et de te faire plaisir, une bonne fois pour toutes ?
    - Si, tous les jours.
    - Alors pourquoi tu ne le fais pas ? »
    AJ Foster aime Cord McKay depuis toujours. Pendant longtemps, il n'a vu en elle qu'une gamine, mais elle est désormais en âge de lui avouer son attirance. Pour se rapprocher de cet homme solitaire, elle lui demande des cours d'équitation - même si, à vrai dire, ce ne sont pas les chevaux qu'elle voudrait apprendre à monter...
    Depuis son divorce, Cord McKay vit seul avec son fils. Il a juré qu'il ne se laisserait plus séduire par une femme. Face au mélange d'audace et d'innocence de sa jeune élève, il baisse sa garde, mais il lui faudra plus qu'un coup de lasso pour prendre son coeur.
    « Lorelei James raconte si bien les histoires de cowboy qu'elle vous donne envie d'en vivre une. Brûlant et plein d'émotions, voilà un roman que vous n'oublierez pas de sitôt. » - Romance Junkies
    « La romance entre Cord et AJ enflamme les pages ! Si vous aimez les cowboys fort et sexy, ce livre est fait pour vous. » - The Romance Studio
    « Une lecture ardente ! » - Coffee Time Romance

empty