Hachette Education

  • Françoise Sagan   Bonjour tristesseCécile a dix-sept ans. En vacances avec son père, veuf qui se satisfait d'une aventure sans lendemain avec la jolie Elsa, elle découvre l'amour dans les bras de Cyril, un charmant étudiant. Mais l'arrivée d'Anne, une femme belle et intelligente, vient déranger ces délicieux moments d'insouciance.Avec une écriture moderne et un charme troublant resté intact, Françoise Sagan brosse le portrait d'une jeunesse en quête de liberté et de plaisir, jouant avec les sentiments comme on joue avec le feu. 

  • Célèbre réquisitoire contre la peine de mort, Le Dernier jour d'un condamné relate les dernières vingt-quatre d'un condamné à mort. Dans un journal, celui-ci y décrit ce qu'il a enduré depuis son procès jusqu'à son exécution. Le prisonnier se penche sur ses tourments intérieurs, sur les conditions de vie qu'il subit et sur les souffrances qui l'animent.

  • « Il y avait en Vestphalie, dans le château de monsieur le baron de Thunder-tentronck, un jeune garçon » appelé Candide. Il admirait beaucoup son précepteurPangloss, théoricien de l'optimisme, et aimait secrètement sa cousineCunégonde. Tout allait pour le mieux « dans le meilleur des mondes possibles ».Mais, un jour, le jeune Candide, chassé de la baronnie « à grands coups de pieds dans le derrière », est jeté dans les turbulences du réel.Lisbonne, Constantinople, Venise, Buenos-Aires, Paris.... Voltaire faitalors voyager son personnage naïf dans le monde entier. Sous sa plumeincisive, Candide fait connaissance avec la vraie vie... la guerre, l'injustice,la souffrance, l'intolérance : est-ce vraiment cela le meilleur des mondespossibles ? Tout cela n'a d'un conte que l'apparence, et c'est une véritableodyssée du mal que nous traversons avec Candide. Et avec lui nous allonsrire, douter, éveiller notre conscience, aiguiser notre jugement, et nourrirnotre réflexion sur la condition humaine.* Le texte intégral annoté* Une présentation originale et efficace de Voltaire et de son époque* 9 questionnaires d'analyse de l'oeuvre conçus en adéquation avec les objectifs des programmes de Français du baccalauréat professionnel* Un dossier entièrement exploitable par l'élève

  • 1916 : pendant son séjour à l'hôpital, Henri Barbusse, soldat d'escouade en 1914 et 1915, relit son « carnet de guerre », rassemble ses souvenirs et écrit Le Feu. Ce livre remportera aussitôt le prix Goncourt. Lire ce chef-d'oeuvre de la littérature de guerre, c'est partager le vibrant hommage que l'auteur rend à ses frères d'armes, c'est être bouleversé par le récit de leur sacrifice, et c'est par-dessus tout prendre conscience de la valeur inestimable d'un bien que l'humanité doit protéger, passionnément : la paix.

    Le texte abrégé annotéUne présentation originale et efficace d'Henri Barbusse et de son époque8 questionnaires d'analyse de l'oeuvre conçus par une enseignante en lycée professionnel, en adéquation avec les programmes de français du baccalauréat professionnelUn dossier entièrement exploitable par l'élève

  • Une île déserte est le théâtre d'une prise de bec mémorable : les femmes se révoltent et réclament les mêmes droits que les hommes. Femmes du peuple et femmes nobles veulent pouvoir exercer les mêmes métiers que ces messieurs, faire les lois, ne plus être soumises... Tout finira par s'arranger, mais les hommes ne perdent rien pour attendre, comme le dit Arthénice : « Et quand même nous ne réussirions pas, nos petites-filles réussiront. »* Le texte intégral annoté* Une présentation originale et efficace de Marivaux et de son époque* 6 questionnaires d'analyse de l'oeuvre adaptés aux programmes de français du baccalauréat professionnel* Un dossier entièrement exploitable par l'élève

  • Pour obtenir les meilleures nouvelles réalistes, il faut :
    - Un contexte historique réel : la guerre franco-prussienne de 1870, ou plutôt la débâcle française et l'occupation prussienne.
    - Des personnages typiques, notamment : des bourgeois, des représentants de la vieille noblesse, un républicain, des religieuses, des prostituées, sans oublier les officiers prussiens. Ajoutez des préjugés, et des situations inconfortables et déstabilisantes, dans des espaces clos. Tout y est : laissez agir le talent, l'écriture précise, lucide et nerveuse de Maupassant.
    Vous allez voir apparaître ce que le confort et la paix dissimulent si bien : la vraie nature des uns et des autres, leur valeur humaine, ce qu'ils sont prêts à défendre et jusqu'où.
    L'ouvrage propose :
    - Le texte intégral annoté des deux nouvelles.
    - Une présentation originale et efficace de Maupassant et de son époque.
    - 9 questionnaires d'analyse des oeuvres conçus par une enseignante en lycée professionnel, en adéquation avec les programmes de français du baccalauréat professionnel.
    - Un dossier entièrement exploitable par l'élève.

  • « Bientôt ce sera toi qui entreras lentement dans la mer.
    J'espère qu'elle saura vous accueillir, toi et ton siècle, qu'elle te prendra tout entier, de petit Louis à vieux Louis, sans oublier aucune date.
    Je serai là, comme tu l'as été pour moi, mais je ne plongerai pas pour te sauver. » C'est l'histoire d'un rendez-vous manqué, dans une famille où l'on ne se dit pas qu'on s'aime, parce qu'on ne sait pas le dire, et parce que ça ne se fait pas. C'est l'histoire d'une femme qui se souvient de ce père adoré qu'elle a appelé si fort et qui ne l'a pas entendue. Ce temps perdu ne se rattrapera pas, on le sait bien, mais la vie a réservé une rencontre à ce père et sa fille. Ils ne peuvent à ce point s'aimer sans se le dire, ce serait trop triste.

    - Le texte intégral annoté.
    - Une interview exclusive de Véronique Olmi.
    - 6 questionnaires d'analyse de l'oeuvre conçus par une enseignante en lycée professionnel, en adéquation avec les programmes et les objets d'étude de français du baccalauréat professionnel.
    - Un dossier entièrement exploitable par l'élève.

  • Non, la vie n'est pas toujours une fête à la cité Démos, mais Laetitia essaie de ne jamais oublier que son prénom signifie « la joyeuse », et elle a promis à son père de distribuer de la joie autour d'elle. Dans ce quotidien à la fois tendre et cruel, ce qui aurait pu n'être que le classique récit d'un passage à l'âge adulte nous surprend. Dans cette galerie de personnages,  si improbable et pourtant si vraie, les repères vacillent : on ne sait plus très bien qui sont les enfants, qui sont les adultes, qui sont les gens heureux...

     Le texte intégral annoté8 questionnaires d'analyse de l'oeuvre conçus par une enseignante en lycée professionnel, en adéquation avec les programmes de français du baccalauréat professionnel5 ateliers d'écriture proposés par Régine DetambelUn dossier entièrement exploitable par l'élève Texte inédit

  • Tout oublier : si nous le souhaiterions parfois, c'est que notre présent, notre identité, semblent n'être faits que de mémoire. Nous explorons continuellement nos propres souvenirs et ceux des autres, nous retournons vers le passé et même nous le reconstruisons. Nostalgie, régression, devoir de mémoire, quête des origines. S'il est naturel, cet ancrage dans le passé donne lieu au désir d'oubli, quitte à oublier parfois l'essentiel.
    Nos sociétés oscillent entre la nécessité remise en cause des traditions et devoir de mémoire : les lieux de mémoire se multiplient, les commémorations rythment la vie citoyenne. Comment concilier devoir de mémoire et nécessité de l'oubli ? Comment entretenir la mémoire tout en respectant le mouvement de la vie ? Comment, somme toute, faire que la mémoire reste vive ?

empty