La Martiniere Jeunesse


  • j'ai le sentiment que ma vie d'entre-deux, d'entre-deux mères, d'entre-deux pères, n'est qu'attente, une attente infiniment recommencée, j'attends une lettre de ma mère, j'attends un appel de mon père, j'attends le prochain week-end, j'attends de grandir, j'attends le train de 18 h 14, j'attends d'être de l'autre côté, j'attends les yeux rivés sur le futur, impossible présent ; je suis déjà dans l'après, demain, après-demain, l'année prochaine, quand je serai grande, plus tard, j'attends.


empty