Régis Lejonc

  • Une girafe à vélo, tiens c'est rigolo.
    Voici le tigre du Bengale, en voiture, c'est pas banal.
    Un crocodile en quatre-quatre, on nous prend pour des patates.
    Décidément ce monde ne tourne vraiment pas rond !

    Un album pour les petits, rigolo et très très beau.
    Un album pour les enfants dès 3 ans.

  • Ma voisine est amoureuse d'un crapaud. Le crapaud raffole des libellules. Les libellules se lovent dans les nénuphars. Les nénuphars vénèrent le soleil. Et moi, j'aime ma voisine ! L'amour n'est pas toujours réciproque.

  • Quelles couleurs !

    Régis Lejonc

    Au gré de ce nuancier de couleurs, Régis Lejonc crée, détourne ou réinterprète des images de la mémoire collective et en propose une version riche et pleine d'humour.

  • U et V

    Régis Lejonc

    Régis Lejonc est un illustrateur reconnu et prolixe. Son talent est polymorphe. Il nous balade depuis une quinzaine d'années dans des univers absurdes, drôles, engagés, graves, poétiques ou intimes avec une même sincérité.

    Puisqu'il affectionne les jeux de mots, disons pour bien débuter que Régis est un conteur éclectique. Techniquement aussi, Régis Lejonc musarde. Il pioche dans sa mallette en fonction des besoins : pastels, crayon, feutres, fusain ou encre de chine. Il dessine de manière traditionnelle ou à l'ordinateur, directement à la souris. Aujourd'hui, le plus souvent, ses dessins sont un mélange des deux. Il ne s'agit ici que des illustrations de ses livres, laissant de côté, faute d'espace, le monde de la peinture où il débuta ou celui de la communication dans lequel il continue d'exercer ses talents. Cette grande variété dans son travail le rend difficile à circonscrire. Il en est certainement bien heureux. Car ce n'est pas là ce qui compte pour lui. (...)

  • Principalement reconnu pour sa production en édition jeunesse, Régis Lejonc fait partie de la génération d'auteurs révélés par les éditions du Rouergue au début des années 90.
    Autodidacte, il aime se frotter à toutes sortes de styles graphiques en fonction de ce qu'il veut raconter. «Premier envol» pourrait etre un énième abécédaire sur le thème des oiseaux. C'est en réalité la première pierre d'un vaste édifice de création multisupports et multimédias intitulé La volière. Dans ce recueil, Régis Lejonc détourne l'imagerie populaire des réclames publicitaires, des affiches musicales et théâtrales ou encore des cartes postales, pour nous parler de drôles d'oiseaux.

  • Quelle couleurs !

    Régis Lejonc

    Si le monde était sans couleurs, il ne serait certainement pas gris : il serait invisible. Un nuancier de douze couleurs unique et très ludique, entre livre d'artiste, album illustré et imagier !
    Au gré des gammes de couleurs, Régis Lejonc crée, détourne ou réinterprète des images. Qu'elles appartiennent à la mémoire collective (publicité, cinéma, chanson, art populaire...) ou qu'elles lui soient personnelles, l'auteur utilise toutes les techniques d'expression graphiques à sa disposition : illustration, peinture, bande dessinée, photographie...
    De Barbapapa à la Panthère rose, en passant par les glaces et les radis : au chapitre rose comme à tous les autres chapitres, les enfants (et les parents !) retrouveront avec délice des références qui appartiennent à leur patrimoine...

  • L'atelier Pochoirs de Régis Lejonc : 6 planches de pochoirs pour s'amuser avec l'univers coloré très Kawaï de l'illustrateur et reproduire de nombreux personnages , animaux et accessoires comme par magie ! Le tout inséré dans une boîte avec fenêtre transparente.

  • Ce deuxième épisode de la série « Printemps » raconte l'histoire d'une fermière. Comme chaque jour, la petite fermière va chercher des oeufs. Sur son chemin, elle découvre un oeuf tout bizarre. Intriguée, elle part à la recherche de l'animal qui l'a pondu. Une quête au cours de laquelle elle rencontrera des animaux qui deviendront ses amis.


    La figurine offerte avec ce volume : la petite fermière.


    Partagez un beau moment de lecture avec votre enfant !


    Dès 3 ans

  • Ce premier épisode de la série « Printemps » raconte l'histoire d'un petit mouton. Ce sympathique animal est triste car il n'a pas de couleurs. Heureusement, en chemin, il rencontrera de futurs amis qui lui apprendrons à voir la vie du bon côté.


    La figurine offerte avec ce volume : le petit mouton.


    Partagez un beau moment de lecture avec votre enfant.


    Dès 3 ans

  • Ce troisième épisode de la série « Printemps » raconte l'histoire d'un chien et d'un chat qui jouent au ballon. Mais le ballon finit par se percher au sommet d'un arbre et personne ne parvient à le faire redescendre. Un coup de pouce de la fée sera nécessaire pour que les deux amis puissent continuer à jouer.


    La figurine offerte avec ce volume : le petit chat.




    Partagez un beau moment de lecture avec votre enfant !


    Dès 3 ans

  • Deux geants (les)

    Régis Lejonc

    • Rouergue
    • 11 Octobre 2001

    Deux géants, l'un, tête en l'air, l'autre terre à terre, font tourner le monde sans jamais se rencontrer.

  • Au coeur du Groenland, Ajatok, une femme de chasseur, donne naissance à son premier enfant. Hélas, le nouveau-né, très faible, ne crie pas et respire à peine. Ajatok devine alors qu'il ne vivra pas longtemps. Vite, elle nomme l'enfant : « Ainsi, dit-elle, tu t'appelleras Atteq. Tu seras mon enfant pour toujours. » La vieille Kâgâ, la sorcière du village, chante alors des mots magiques afin que l'âme de l'enfant reste dans les parages, au lieu d'aller danser et jouer dans le ciel. Peut-être trouverait-elle un jour un corps à habiter. C'était l'espoir fou d'Atajok, sa mère...

  • Des histoires intemporelles adaptées aux plus jeunes lecteurs : le souffle de l'aventure et des personnages attachants pour faciliter l'entrée dans le récit. Et de nombreuses illustrations au fil de l'histoire.
    L'histoire : Quand Eurydice succombe au poison d'un serpent, Orphée, fou de chagrin et d'amour, décide d'aller la chercher au royaume des morts. Pour pouvoir la ramener à la vie, il devra trouver un moyen d'endormir Cerbère, le terrifiant chien à trois têtes, et négocier avec Hadès, le gardien des morts. Orphée sera-t-il assez fort pour réussir les terribles épreuves qui l'attendent ?
    Pour les enfants de 7 à 9 ans.

  • Un jour, le lion manqua d'écraser le grillon. Ce dernier lui proposa de se battre, pour voir qui était le plus fort. Le lion accepta et réunit ses amis : coyotes, tigres, renards et ours. Le grillon appela les siens : abeilles, guêpes, moustiques et tous les insectes volants.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ce soir, on ferme, « fechámos ». Le musée n'a plus d'argent, ses collections poussiéreuses n'attirent plus personne. Aussi, le gardien Edson Arantes a le coeur gros, en poussant pour la dernière fois la lourde porte du palais. Mais en cette dernière nuit, quelques habitués ont répondu à son appel et le suivent dans une déambulation nocturne, au cours de laquelle chacun va emporter avec lui qui la formidable collection de papillons, qui la grande météorite, qui le crâne du premier homme... Le musée va brûler, mais les oeuvres vont vivre, de nouveau, à ciel ouvert...

  • Les bisous volants voyagent sur les courants d'air. On ne les voit pas. On les sent juste quand ils se posent. Même invisibles, les bisous volants font tout de suite du bien. C'est à ça qu'on les reconnaît.

  • En quoi consiste le métier de « nez » ? Qui était Helen Keller ?
    Qu'est-ce qui, à l'intérieur de l'oreille, permet d'entendre ?
    Qu'est-ce que l'anosmie ? D'où vient la pêche Melba ?
    Dans ce documentaire richement illustré par Régis Lejonc, tous les secrets des cinq sens sont dévoilés aux petits curieux. Multiplicité des connaissances, des narrations et des techniques picturales pour ce livre hors-norme, avec une dernière partie surprenante consacrée au sixième sens.
    Au fil des pages, des interviews, des expressions en images, des explications scientifiques ou des anecdotes permettent de comprendre autrement le toucher, l'odorat, l'ouïe, la vue et le goût. Le lecteur pourra piocher dans cet ouvrage au gré de ses questions ou bien le dévorer du début à la fin !

  • Il était une fois un royaume fait de vastes forêts, de cascades limpides et de montagnes majestueuses où hommes et bêtes vivaient heureux.
    Perché sur un piton rocheux qui surplombait la vallée, un château blanc immaculé s'élevait au milieu des sapins. C'est là que vivait le Roi et la Reine avec leur fille unique Odette, à laquelle il tenait comme à la prunelle de leurs yeux. Odette était une princesse charmante dont la beauté n'avait pas son pareil en ce monde. Sa réputation était telle qu'elle finit par arriver aux oreilles du cruel sorcier Von Rothbart qui, furieux de ne pouvoir l'épouser, la transforma en cygne sauvage jusqu'à ce que, bien des années plus tard, un jeune prince rompit par la force de son amour, le sinistre maléfice. Un livre + un CD.

    Musique de Piotr Tchaïkovski.

  • La famille de Chiara part s'installer dans un pays lointain. Là où ils vont, Chiara n'est pas sûre qu'il y ait des jouets. Là où ils vont, il y a un dedans et un dehors.
    Le dedans, c'est ce jardin luxuriant, sauvage, où se promenaient autrefois des princes et des princesses, des vrais. Le dehors, c'est la ville noire, la ville monstre, les soldats aux grosses bottes et grandes barbes, les bombes. La guerre.
    Un jour, un garçon venu du dehors escalade le mur du jardin. S'il semble d'abord une menace, il devient bientôt pour Chiara un ami, le prince persan avec qui elle s'évade de sa prison dorée...
    Inspiré par l'enfance de l'auteure, dont le père fut nommé ambassadeur d'Italie à Téhéran en 1979, ce texte raconte un pays frappé par la guerre, d'où l'amitié surgit malgré les murs qui s'érigent.

  • Il y avait dans la campagne un vieux manoir où vivait un vieux seigneur et ses trois fils. Deux d'entre eux brillaient par leur esprit et le troisième, fort peu cultivé, était moqué. On le nommait Hans le balourd...
    Un jour, la fille du roi fit savoir qu'elle épouserait celui qui saurait le mieux plaider sa cause. Le jour venu, les deux premiers garçons révisèrent leur latin et montèrent leur plus beau cheval, alors qu'Hans se présenta sur son pauvre bouc, de la boue dans une poche et une corneille morte dans l'autre ! Mais c'est pourtant l'humour, la poésie et l'inventivité espiègle de Hans qui emportèrent le coeur de la princesse !
    Avec, dans l'atelier Totemkili, des informations sur Andersen, la sagesse des contes et les valeurs que porte ce récit.

empty