Aurore Callias

  • À fin d'une nuit d'hiver, tout au fond d'un étang gelé, rien ne bouge. Sauf deux têtards qui se réveillent. Un nouveau monde s'ouvre à eux. Mais sont-ils vraiment prêts alors que leur métamorphose n'est pas terminée ? D'autant que hors de l'eau, dans ce monde glacé, c'est justement le moment où la population de l'étang s'affaire pour préparer le petit déjeuner. Il faut bien farcir la délicieuse tourte...

  • La troupe d'Ida comptait 33 membres. Sur l'île où ils vivaient, la nuit comme le jour, jamais ils ne se séparaient. Un matin, fatiguée de vivre dans la meute, Ida décide de choisir un nom pour chacun.
    « Chouette ! » « Hérisson ! » « Lion ! » Les baptêmes se suivent et provoquent des métamorphoses saisissantes : chaque transformation joue sur la ressemblance, proche ou vague, du chien avec l'animal qui lui est associé.
    Ainsi, le dalmatien devient vache ; le bouledogue, grenouille, le caniche, mouton... et le récit lui-même tourne au véritable défilé animalier.

  • " Mais ils n'ont rien d'extraordinaire ces Aztèques! On les voit tous les jours, c'est pas une civilisation disparue ! "

  • À la sortie des classes, deux enfants évoquent ce qu'ils vont faire une fois chez eux. Une fontaine de chocolat régalera l'un au goûter, tandis que l'autre jouera avec son tigre apprivoisé. L'un se douchera sous une pluie de diamants, quand le robot de l'autre apprendra ses leçons... Alors, qui a la vie la plus incroyable ? Un album qui met à l'honneur le pouvoir de l'imagination.

  • Edgar, ce qu'il aime, c'est s'asseoir sur un banc après l'école, seul, face à la mer, et regarder. Là, on est tranquille. Aucun risque que la maîtresse nous crie dessus, ou que la petite soeur mange nos leçons. Un jour, un oiseau vient se poser près d'Edgar sur le banc et se met à lui parler. Et ce n'est pas n'importe qui : c'est Krol, un fou de Bassan. Krol aussi aime le calme, et rester à l'écart du groupe. Or bientôt, il a un service très important à demander à Edgar. Il a besoin qu'on lui écrive une lettre. Mais rendre service à un fou, est-ce bien raisonnable ? A partir de 7 ans.

  • Au sommet d'une haute montagne, Krol découvre d'étranges oeufs géants. Si le fou de Bassan est si loin de la mer, c'est pour son ami Edgar, le petit garçon qui sait si bien scruter. Mais rien ne se passe comme prévu : le vautour qui vit là se moque de lui, Krol affamé se demande où trouver du poisson et Edgar n'est pas là. D'ailleurs, après tout ce temps, il a sûrement changé. Il l'a peut-être même oublié...

  • Le goûter, c'est sacré. Et comme les fruits, c'est bon pour la santé, la mère de Maël n'oublie jamais d'en glisser un dans son cartable. Mais lui, ce qu'il préfère, c'est les bananes, les bananes bien mûres. Celles qui s'écrasent facilement au fond du sac. Un jour, son père trouve la solution : une boîte à banane. Une boîte en forme de banane, une boîte spéciale où on ne met rien d'autre qu'une banane. Enfin, rien d'autre si tout se passe normalement.

  • Ne plus voler, c'est ce qui peut arriver de pire à un fou. À part se faire manger, bien sûr. Alors que Krol est échoué sur le rivage, une paire de bottes jaunes approche en sautillant. Oona et son grand-père emmènent Krol blessé chez eux, dans leur maison loin de tout. Est-ce un piège ou une chance ? A partir de 8 ans.

  • Qui est Homo sapiens ? Quand est-il apparu ?
    Comment vivait-il ? Quels ont été ses rapports avec ses contemporains dont Néandertal ? Pourquoi cet hominidé, dont nous sommes les seuls représentants, a-t-il survécu jusqu'aujourd'hui quand les autres se sont tous progressivement éteints ?
    Descendant d'Erectus, né en Afrique, Homo sapiens a commencé à migrer vers le Proche-Orient il y a plus de 100 000 ans pour essaimer vers l'Europe et l'Asie, jusqu'à atteindre l'Australie vers - 50 000 ans et très rapidement l'ensemble de la planète. Mais que sait-on d'autre sur lui ?
    En dix chapitres qui peuvent se lire indépendamment les uns des autres, et qui mettent en scène le travail de l'archéologue, François Bon répond à toutes ces questions et à bien d'autres encore en nous plongeant en des temps préhistoriques pour mieux saisir la spécificité de l'espèce Sapiens au sein de la lignée des hominidés et les raisons de son succès.

  • L'orage gronde si fort que le petit garçon se réfugie, tremblant, sous son lit. C'est là qu'apparaît une bébête étrange, chaude et moelleuse. Qui enveloppe l'enfant et le rassure, avant de repartir.
    Dès lors, chaque fois qu'une émotion est sur le point de submerger notre petit narrateur, elle apparaît, réconfortante ou drôle, et trouve les mots et les gestes pour lui permettre de dépasser un sentiment difficile à appréhender : après la peur panique de l'orage, l'inquiétude sourde qui naît d'un vertige, le chagrin causé par la séparation de ses parents, la colère face à un camarade de jeu... Plus il grandit, moins elle lui rend visite, mais il sait que, où qu'il soit, sa bêbête n'est pas loin.
    Un album qui saura assurément accompagner les jeunes lecteurs quels que soient leurs tourments ou leurs joies.

  • Sardine et Gabriel se connaissent depuis l'enfance. Elle vit en Bretagne, lui dans l'Est. Chaque été et chaque mois de février, pour le carnaval, Gabriel part retrouver Sardine, face à la mer, l'endroit de tous les possibles. Elle rêve de partir, lui de venir la rejoindre dans le finistère. Pourquoi se retrouvent-ils toujours sur ce banc bleu, face à l'océan ? Toute une vie de destins retournés, de péripéties, de temps qui passe dans tous les sens et d'appels au large si puissants que personne ne peut y résister.

  • C'est bientôt le bal d'Automne et le Hérisson est chargé de distribuer des invitations à tous. À tous, y compris à l'animal inconnu de LAMARGE, que personne n'a jamais osé approcher. Surmontant sa peur, le Hérisson apprend à connaître cette étrange créature à l'aspect effrayant qui parle une langue bizarre et vit dans une curieuse maison à roulettes. Pourtant, malgré ses différences, l'Otarie retraitée du cirque devient une amie étonnante. Et son jus de fraise est le meilleur qu'on n'ait jamais goûté...

    À partir de 7/8 ans La grande forêt est un espace imaginaire où se jouent en microcosme des scènes de l'existence ordinaire.
    Ramona Badescu y fait vivre des animaux (écureuil, taupe, fourmis, hérissons...) pour, à travers eux, aborder les sujets les plus délicats, dédramatiser les désordres, surmonter certaines émotions, encourager de petites révolutions...
    La mort, l'abandon, la marginalité, le courage ou la peur de l'étranger sont quelques-uns des thèmes sensibles traités dans ces deux premiers récits.
    L'écriture poétique, précise, drôle, de Ramona Badescu comme les images incomparables d'Aurore Callias qui offrent un équilibre idéal entre habillage décoratif et narration, font de ces textes des oeuvres littéraires, des livres de fonds.

  • La vie est belle ! Jessica a (presque) récupéré sa meilleure amie Natalie, ses dessins sont sur le point d'être publiés (dans le journal de l'école) et sa super tante Joan vient passer quelques jours à la maison. La seule tache dans le paysage : Scarlett, la cousine trop cool (et trop agaçante) d'Amelia, qui, comme par hasard, dessine elle aussi. Aguerrie par la guerre des gangs, Jessica est bien décidée à ne pas laisser Scarlett marcher sur ses platebandes !

  • La ville est calme, très calme. Les adultes s'y promènent par deux, suivis par des enfants sages, très sages. Soudain, un enfant lève le nez en l'air et tout devient fou, drôle et gai! Le ciel est envahi par une envolée d'enfants rieurs et moqueurs qui vont semer une jolie pagaille dans la ville devenue folle...

  • Plus que jamais, Jessica aime dessiner ! Et voilà qu'on lui confie cette année la création des décors de la comédie musicale Le Magicien d'Oz !
    Sa meilleure amie, Nathalie, remporte le premier rôle. Ce spectacle pourrait bien devenir leur super projet ! Pourtant il va vite se révéler être un vrai cauchemar pour Jessica : Joshua et Tanya annulent sans cesse les réunions de dessins pour répéter, tandis que Nathalie, cédant à la pression, devient réellement insupportable. Sans compter les manigances de l'horrible voisine, Harriet VanDerk. Étrangement, seule Amelia, son ennemie de toujours, trouve grâce aux yeux de Jessica. Les deux fillettes s'apprécieraient-elles finalement ?

  • La Taupe n'a pas de papa. Il est parti il y a longtemps alors qu'elle était encore une toute petite taupe.
    Quand elle reçoit une lettre lui annonçant son enterrement, la Taupe ne sait plus quoi ressentir ou penser. Y aller ou pas ? Ce papa disparu il y a longtemps, comment lui dire au revoir ? Sur le chemin, elle trouvera des réponses à ses questions, des amis prêts à l'aider et quelques graines de chèvrefeuille...


    À partir de 7/8 ans La grande forêt est un espace imaginaire où se jouent en microcosme des scènes de l'existence ordinaire.
    Ramona Badescu y fait vivre des animaux (écureuil, taupe, fourmis, hérissons...) pour, à travers eux, aborder les sujets les plus délicats, dédramatiser les désordres, surmonter certaines émotions, encourager de petites révolutions...

    L'écriture poétique, précise, drôle, de Ramona Badescu comme les images incomparables d'Aurore Callias qui offrent un équilibre idéal entre habillage décoratif et narration, font de ces textes des oeuvres littéraires, des livres de fonds.

  • Achille, Brahim, Céleste et sept autres enfants rejoignent, la nuit, des contrées mystérieuses. Qu'ils retrouvent des lieux familiers ou des territoires inconnus, le signal du départ est : « On éteint la lumière ! » Le lumignon de chaque enfant (lampe de poche, de chevet, de bureau, lustre, lampion, phare.) s'efface et le rêve commence. Un voyage dans l'imaginaire de dix enfants.

  • Titus a dix ans, deux soeurs jumelles, Julia et Palmyra, des parents très occupés et un grand-père extravagant, le génial Papyrus, inventeur de jeux incroyables et d'outils merveilleux. Dans ce nouvel épisode, Papyrus a fabriqué un robot domestique, Titus a bien l'intention de faire de Zqwick un compagnon de jeu, en attendant la venue de Pacôme, son meilleur ami parti vivre en province. Mais apprivoiser le petit robot réserve bien des surprises à Titus ! L'arrivée de Pacôme va tout chambouler.

  • L'artisanat est un champ d'innovation où l'imagination rejoint la tradition.
    Poterie, tissage, vannerie, travail du métal, du bois, du verre et du cuir :
    Tous ces artisanats sont le reflet de l'identité des cultures du monde.
    Pour l'UNESCO, l'artisanat est un outil majeur du développement durable.

  • Les bandes dessinées de Jess commencent à se faire remarquer : une librairie de BD locale veut les utiliser pour une campagne de pub. Il semble par ailleurs que Jess elle-même soit sérieusement sur le point de devenir presque célèbre (à l'école !). Évidemment, cela crée quelques tensions avec ses amis. Mais pourquoi les gens ne peuvent-ils pas simplement se réjouir pour elle ? Tout de même, ce n'est pas comme si le succès lui montait à la tête. Si ?

  • Cahier de dessin animé ; Van Gogh Nouv.

    Peintre de la couleur, incompris et souvent considéré comme fou, Vincent Van Gogh est un des artistes les plus importants du XIXe siècle. Il invente un style de peintures aux couleurs vives et très expressives. Il aime observer la réalité pour mieux la déformer ! « Au lieu de chercher à rendre exactement ce que j'ai devant mes yeux », dit-il, « je me sers de la couleur [.] pour m'exprimer fortement ».
    Dans ce livre, découvre la vie du peintre, ses inspirations, ses voyages et quelques unes de ses citations extraites de sa longue correspondance.
    Amuse-toi à colorier 8 peintures de Van Gogh puis, grâce à l'application gratuite BlinkBook, transforme tes coloriages en dessin animé pour voyager d'Arles à Auvers-sur-Oise. Fais un selfie, enregistre ta voix et deviens un des personnages des tableaux de Van Gogh !

empty