Casterman

  • Alexandrie, an 12 avant Jésus-Christ. Accompagné de ses fils Titus et Khephren, Alix Gracchus, désormais sénateur romain, parvient à Alexandrie, où il est en mission pour le compte de son ami et protecteur, le puissant empereur Auguste. Suite aux événements tragiques survenus dans La Trahison des rapaces, Alix doit retrouver la trace du général Quintus Rufus, qu'Auguste soupçonne d'être responsable des meurtres d'Agrippa et de Lépide. Revenir ainsi en Egypte est peut-être aussi une occasion unique, pour Alix, de venger enfin la mort du père de Khephren, Enak, son ancien compagnon d'aventures. Sur place, Alix est attendu par une vieille connaissance, le préfet Barbarus. Mais aussi, dans l'ombre, par d'autres personnages, qui ne lui veulent manifestement pas du bien...

    /> Un nouvel arc narratif s'ouvre pour le célébrissime personnage créé par Jacques Martin : devenu sénateur de Rome alors qu'il aborde l'âge mûr, Alix vit de nouvelles et trépidantes aventures imaginées par Valérie Mangin et mises en images par Thierry Démarez. Une déferlante d'images fortes pour une reconstitution saisissante du quotidien du monde antique. Un événement !

  • Rome, été de l'an 12 avant Jésus-Christ. Par une nuit sombre, une trentaine de personnages anonymes se sont réunis dans le bois des Furies, leurs visages dissimulés par des masques d'oiseaux. Mûs par le désir de vengeance ou la passion politique, tous brûlent d'abattre l'empereur Auguste, qualifié de tyran, et de le remplacer par le fils de César, Ptolémée César alias Césarion, que l'on pensait disparu. Glaive à la main, les conjurés aux faciès de rapaces jurent la perte d'Auguste l'usurpateur.Au même moment, tout juste revenu d'Egypte d'où il a ramené son vieux compagnon Enak donné pour mort, Alix Graccus doit affronter une succession de graves déconvenues. Considéré comme un traître ennemi de Rome, Enak est arrêté sur ordre de l'empereur, tandis que le courroux d'Auguste s'abat sur Alix, bientôt menacé d'être déchu de son statut de sénateur et de perdre tous ses biens. C'est le moment que choisissent les ennemis d'Auguste pour proposer à Alix de rejoindre leur conjuration ; ils parviennent même, à la faveur d'une profonde crise d'adolescence, à rallier à leur cause le jeune Khephren, le fils d'Enak devenu le fils adoptif d'Alix...Pleine de surprises et de rebondissements, voici la nouvelle aventure du sénateur Alix, vaste fresque où s'entremêlent les passions humaines, les liens du sang et la trame de l'Histoire. Magistral !

  • Des événements inquiétants troublent la sérénité de Carthage, le savant Lydas est enlevé par des ravisseurs qui disposent d'armes destructrices mystérieuses. Envoyé par César, Alix est confronté à une organisation criminelle dirigée par... Arbacès. Son enquête le mènera sur une île dont les habitants terrorisés offrent des victimes humaines au dieu Moloch.

  • Une série d'attentats mystérieux secoue la ville de Pompéi lors de la visite de nos héros. Les victimes des attentats sont retrouvées paralysées et couvertes d'étranges meurtrissures. Alix parvient à suivre la piste d'un des agresseurs et découvre qu'ils sont menés par un mage aux grands pouvoirs hypnotiques. C'est dans le passé tragique des victimes que se trouve la raison de ces agressions... Et c'est dans l'Afrique lointaine que Alix et Enak pourront trouver l'antidote permettant aux victimes de reprendre vie.

  • Alix a accepté la mission de reconduire Oribal dans son royaume occupé par les Parthes. Dans le trésor que le souverain ramène dans son pays il y a l'emblême même de sa légitimité, la tiare d'Oribal 1er. Seuls les souverains qui arrivent à coiffer la tiare sans défaillir sont dignes de règner. Mais lors d'une embuscade, le trésor est dérobé... et la tiare disparaît. Oribal arrivera-t-il à remonter sur le trône? Sera-t-il reconnu comme souverain légitime ?

  • Octobre 1958. Invité par l'écrivain américain Ernest Hemingway à venir l'interviewer à Cuba où il possède une villa, Guy Lefranc débarque à La Havane après avoir rencontré, à bord du ferry en provenance de Key West, une jeune femme séduisante en cheville avec la CIA, Ellen Cook. Dans la capitale cubaine, la situation politique est très instable et le contexte insurrectionnel. Voilà des mois que les combats font rage entre les révolutionnaires emmenés par Fidel Castro et les troupes gouvernementales restées fidèles au dictateur Batista, et l'affrontement paraît nettement tourner au désavantage de ce dernier. L'inquiétude est vive chez tous ceux qui ont des intérêts à Cuba, en particulier les grands trusts internationaux et la mafia américaine, fortement implantée dans l'île. Deux de ses chefs, Meyer Lansky et Santo Trafficante, ont même mis au point avec un financier de haut vol, Arnold Fisher, une mystérieuse « Opération Armageddon » impliquant l'arme atomique, afin de faire pièce à la révolution annoncée...Dès son arrivée, Hemingway révèle à Lefranc le véritable motif de son invitation. Au cours d'une partie de pêche au large, il a découvert dans les eaux cubaines les restes fabuleux d'une cité engloutie dominée par une étrange pyramide, d'autant plus énigmatique que son style architectural n'est pas précolombien, mais... égyptien. Enthousiasmé par cette découverte qu'il pense être un vestige de l'Atlantide, l'écrivain compte sur Lefranc, étranger à la corruption et aux jeux d'influence complexes à l'oeuvre dans l'île, pour la rendre publique avec tout le sérieux voulu... Espionnage, politique, mystère et action sur fond d'Histoire contemporaine : un épisode de Lefranc au sommet de sa forme !

  • Alix et Enak rejoignent le proconsul Jules César à Port Itius dans l'extrême nord de la Gaule, où ils découvrent un gigantesque camp militaire ainsi qu'une armada de bateaux armés, tout prêt à appareiller. Sept légions et des centaines de navires s'apprêtent à traverser la Mare Britanicum (la Manche) pour débarquer en force sur l'île de Britannia toute proche. César entend ainsi parachever ses succès militaires et sa campagne de pacification en Gaule en soumettant les peuples britons, qui, par solidarité entre « cousins » celtiques, continuent à apporter leur soutien aux chefs rebelles gaulois. César tient à ce qu'Alix et Enak l'accompagnent. Ils auront pour compagnon Mancios, un jeune prince de Britannia dépossédé de ses terres par un puissant chef de guerre, et qui s'est offert de guider l'expédition des forces romaines dans l'île en échange d'un soutien pour reconquérir son trône perdu. Mais il y a aussi parmi les alliés Britons du général romain un certain Viridoros, dont le moins qu'on puisse dire est qu'il n'inspire guère confiance à Alix...

  • La VIIe légion était composée de mercenaires gaulois : ces hommes défendaient le frontière d'orient de l'empire romain contre les Parthes. Ces derniers proposèrent la paix, respectant une ligne frontière, à condition que la légion gauloise s'en retourne chez elle. Comme cadeau de départ, chaque mercenaire recevra un sac d'or.
    Alix, qui parle la langue de ses pères, est envoyé sur place pour escorter ces centaines de personnes vers la Gaule, leur pays d'origine. Mais cette masse d'or, réunie dans un chariot, va attirer la convoitise de hauts gradés de l'armée de César.

  • La suite du chef d'oeuvre de Jacques Martin : Les Légions perdues. Numa Sadulus (l'homme qui a aidé Alix et Enak dans l'enfant grec) invite ces derniers chez lui. Jusque là, rien d'étonnant. Pourtant, ce rendez-vous est arrangé par Pompée qui a sournoisement soustrait Vercingétorix de la Mamertime.
    Pompée cherche à ramener Vercingétorix en Gaule, mais surtout, il veut empêcher le triomphe de César. Contre toute attente, Alix accepte. S'ensuit alors une cavalcade infernale entre les fugitifs et César.

  • Dormant à la belle étoile, Alix, Enak et le jeune Octave, neveu de Jules César, sont soudain alertés par des cavaliers masqués qui attaquent une grosse exploitation campagnarde. Ligoté à un poteau pour être livré aux flammes du dieu Baal-Moloch, un enfant est sauvé par leur intervention. C'est Brutus qui conspire avec le préfet de Tarquini. Ils ont recréé une société secrète d'adeptes de Baal, dieu sanglant qui demande feu et sang. Alix et ses compagnons, en route vers Rome pour conter à César leurs suspicions, sont suivis et pris en chasse par les cavaliers rouges.

  • Un complot ourdi par Pompée vise à faire se soulever la Gaule pour éliminer l'autre consul César... Quel meilleur stratagème que de rendre aux chefs gaulois la fameuse épée de Brennus qui arma le bras de Vercingétorix! Pour préserver la Pax romana sur le territoire de Gaule, Alix partira à le pousruite de Garofula, l'exécuteur des oeuvres de Pompée. Une poursuite à travers toute la Gaule, malgré les rigueurs de l'hiver, sous le regard amical des loups.

  • Alix, accompagné d'Enak et Héraklion aborde la côte Africaine de Cyrénaïque où le général Horatius l'y a invité par courrier. Il se présente dans la ville romaine d'Apollonia mais le gouverneur lui apprend que le Général Horatius n'y a jamais été présent et que le courrier d'invitation est un faux.
    Qui donc a voulu attirer Alix et ses compagnon sur cette côte perdue, et pourquoi ? Pendant ce temps, une statue d'Apollon est installée dans le temple en fin de construction prévu pour honorer ce dieu dont la ville porte le nom. Mais à la nuit tombée, cette idole émet de mystérieux rayonnements...

  • Moscou, février 1953. Lefranc est en visite au coeur de « l'Empire rouge », au sein d'une délégation de journalistes venue couvrir une tournée d'écrivains occidentaux en U.R.S.S. Si certains ne cachent pas leur admiration pour les réalisations staliniennes, d'autres ont des options franchement opposées. C'est le cas de l'anglais Byrne - en fait un espion ayant pris prétexte de cette délégation pour venir à Moscou y récupérer des documents secrets auprès d'une généticienne, Paulina Tikhonov. Mais le projet est éventé, et l'Anglais n'a que le temps de remettre à Lefranc un volumineux dossier rouge avant d'être kidnappé par les servicessecrets soviétiques. Le journaliste, dès lors, se retrouve dépositaire d'une série de documents estampillée « Petit frère » et consacrée à un mystérieux enfant de 12 ans, dont la ressemblance avec Staline au même âge est frappante. Enigmatique, mais sans plus. Jusqu'à ce que Paulina Tikhonov lui révèle que dans le plus grand secret, les savants soviétiques ont réussi à copier l'ADN de Staline, et donc à reproduire leur grand dirigeant désormais virtuellement immortel. Bien malgré lui, Lefranc se retrouve soudain investi d'une mission décisive : faire échec à ce projet dangereux pour le monde entier...

  • Des faits étranges se passent dans l'antique Carthage. Du vieux palais d'Hamilcar, bâti sur un éperon rocheux et quasi détruit quelque 200 ans plus tôt, une boule de lumière semble y descendre certaines nuits pour ensuite disparaître dans la mer. Alix et Enak, qui posent pour un scuplteur de renom, sont témoins d'un de ces faits qui font perdre la vie à un garde.

  • Capturés par des marchands d'esclaves phéniciens, Alix et Enak sont vendus comme tels sur le port du Pirée. Ils sont achetés par Numa Sadulus, un Romain agent secret de l'empereur qui veut se servir :d'eux pour tenter de percer le mystère qui entoure une grande fabrique de vases, le Protonéion, où se maniganceraient des évènements inquiétants à l'encontre de l'empire...

  • Le vieux prince égyptien Menkhana, qui sent la mort approcher, a fait mener des enquêtes pour identifier et retrouver son successeur, un lointain petit cousin. Après de nombreuses recherches, les prêtres d'Isis ont identifié Enak en tant qu'héritier.
    En réalité, cette fausse parenté a été créée par un comité de dignitaires pour attirer nos amis dans un piège. Jules César projette d'envahir l'Egypte après son retour de Gaule. La solution, à leurs yeux, est de tuer l'empereur romain. Seul quelqu'un de confiance pourra l'empoisonner : Alix. S'il ne le fait pas, Enak - retenu contre son gré - sera exécuté.

  • Un soir, Alix et Enak recueillent une jeune fille en fuite. Poursuivie par les hommes de sa tribu, elle a échappé à une bien mauvaise destinée : être jetée vivante dans le coeur d'un volcan pour en apaiser les velléités d'eruption. Attaqués plusieurs fois par des guerriers en nombre réduit, ils décident d'en savoir davantage. Après une longue marche dans une forêt inquiétante, parvenus au village, ils arrivent à apprendre qu'en réalité -et sous prétexte d'apaiser les dieux- le sorcier a conclu un pacte avec des pirates phéniciens. Régulièrement, il conduit des jeunes au volcan pour les offrir en offrande mais les vend aux pirates qui les attendent.

  • Spartacus a eu un fils, Spartaculus. Cette terrible nouvelle ébranle le sénat romain. S'il se montre en public, la plèbe le portera en triomphe -comme elle a porté son père-. Alors de nouvelles révoltes d'esclaves, de nouvelles émeutes, de nouveaux règlements de comptes éclateront. Spartaculus, aidé par Alix et Enak, doit quitter l'Italie en passant par les montagnes... puis se faire oublier. Mais sa tête est mise à prix, par Pompée, qui veut l'intercepter.
    Pourquoi Gaia, la mère de Spartaculus, marque-t-elle le passage du chemin parcouru ?

  • Alix et Enak accompagnent leur ami grec Mardokios auprès de l'Empereur de Chine. Durant le voyage ils se lient d'amitié avec le prince Wou Tchi. Arrivés à la résidence d'été de l'Empereur, nos amis se rendent compte du climat tendu qui règne à la cour, intrigues, trahisons, tentatives de coups d'état vont bon train. Nos héros deviennent les amis du prince héritier qui dépérit suite à un empoisonnement et qui finit par mourir. A sa mort, Enak est enfermé vivant dans la tombe princière. Alix parviendra t'il à le sauver et à regagner Rome ?

  • Le jeune Héraklion est le seul survivant des derniers spartiates. Horatius, le général romain qui a mené la sanglante expédition punitive, est pris de remords et veut adopter l'enfant. Il invite Alix, Enak et Héraklion à Priène, où se trouve gardé le véritable cheval de Troie. Mais les anciens troyens veulent le détruire pour effacer la honte infligée à leur ville et à son peuple des siècles plus tôt.
    Des alliances vont se faire dans l'ombre des temples. Les hommes-cheval, des pirates menés par Adroclès - frère d'Arbacès et pire ennemi d'Alix - vont ourdir une terrible machination...

  • Une aventure d'Alix sur les traces d'Alexandre le Grand. Un scénario magistral de Jacques Martin.

  • 15 mai 1779. Un jeune garçon de la noblesse corse, dans sa dixième année, entre à l'école Royale militaire de Brienne, en Champagne. Tandis que se lève doucement sur le monde le vent des révoltes, l'enfant, au fil de ce premier tome, devient un jeune homme, puis un adulte qui prend de l'étoffe. D'abord élève officier du Roy, puis sous-lieutenant, puis capitaine de la convention, jusqu'au 5 floréal an II...Un parcours de vie souvent éloigné de ce que l'on imagine, ou de ce qu'on écrira.Adossé à la rigueur d'écriture et au souci d'exactitude documentaire qui sous-tend toute l'oeuvre de Jacques Martin, voici une nouvelle épopée historique inspirée par le créateur d'Alix et Jhen, entièrement consacrée à celui qui demeure certainement le plus célèbre personnage de l'Histoire de France.Ni « on dit », ni rumeurs, ni contres vérités : enfin un authentique Napoleone Di Buonaparte !

  • 1794, an II de la république. Buonaparte, qui vient de faire merveille en Italie après avoir repris Toulon aux Anglais, est général de brigade. Il a 25 ans. À Paris, la Terreur s'achève. Mais après la chute de Robespierre, les royalistes refont surface, menaçant l'existence même des acquis révolutionnaires. Pour protéger la Convention, on fait appel au fougueux et ambitieux général. Qui, en échange des pleins pouvoirs, accepte de prendre la défense de la capitale. À un contre dix. Contre toute attente, la bataille est gagnée. Buonaparte y gagne une envergure politique peu commune...Adossé à la rigueur d'écriture et au souci d'exactitude documentaire qui sous-tend toute l'oeuvre de Jacques Martin, voici, essentiellement centré sur la légendaire campagne d'Italie, le deuxième volume de l'épopée inspirée par le créateur d'Alix et Jhen, entièrement consacrée à celui qui demeure certainement le plus célèbre personnage de l'Histoire de France. Ni « on dit », ni rumeurs, ni contres vérités : enfin un authentique Napoleone Di Buonaparte !

  • 1799 - ou, comme on le dit alors, Vendémiaire an VIII : de retour d'Égypte, Bonaparte est accueilli triomphalement partout où il passe. Un moment décisif pour le général conquérant. Investi d'un flair politique exceptionnel, et tirant parti des faiblesses d'un système institutionnel à bout de souffle, Bonaparte met fin au Directoire avec le coup d'Etat du 18 brumaire. Une nouvelle organisation politique, le Consulat, prend les rênes du gouvernement de la France, prélude à une conquête du pouvoir encore plus radicale et à un règne personnalisé à l'extrême : l'Empire...Suite de la vie de Napoléon Bonaparte en bande dessinée. Adossé à la rigueur d'écriture et au souci d'exactitude documentaire qui sous-tend toute l'oeuvre de Jacques Martin, ce troisième volet de l'évocation du plus célèbre personnage de l'Histoire de France s'étend du retour d'Egypte jusqu'à la naissance en 1811 du roi de Rome, héritier de Napoléon 1er. Un peu plus d'une décennie exceptionnelle par son intensité et sa richesse historique, évoquée avec passion par Torton (dessin) et Davoz (scénario).

empty