Marion Augustin

  • Grotte de lascaux, temples d'Égypte, statues grecques, monuments romains, fresques de la Renaissance... chaque grande civilisation voit éclore d'audacieux créateurs à l'origine de nouvelles formes artistiques. Peintres, sculpteurs et architectes éclairent l'aventure humaine: avec cette BD, tous les secrets de leurs créations vous sont révélés.

    Et à la fin de l'album, un dossier riche en photographies pour admirer les oeuvres évoquées !

  • Génie incompris, esprit sensible et torturé, Vincent Van Gogh (1853-1890) est devenu une légende. Réputé inclassable, avec sa palette vive et sa touche exaltée, il apparaît comme un précurseur du fauvisme et de l'expressionnisme. Ses recherches sur les formes et les couleurs marquèrent durablement des générations d'artistes. Auteur prolifique, il a peint durant sa vie plus de 800 toiles, dont les plus connues font pleinement partie de notre imagerie collective.
    De Paris à Auvers-sur-Oise, en passant par Arles, cette bande dessinée vous invite à plonger dans la vie d'un des artistes les plus connus du monde et à mieux comprendre son oeuvre.

  • Grâce au mystérieux sourire de La Joconde, la gloire de Léonard de Vinci est aujourd'hui universelle. Grand peintre, il fut aussi sculpteur, ingénieur, architecte, astronome, urbaniste, anatomiste...
    Magnifique représentant des idéaux de la Renaissance, visionnaire qui voulait tout connaître du monde, Léonard de Vinci a marqué de son empreinte l'histoire des hommes. Depuis sa naissance dans un village de Toscane jusqu'à la cour royale de France, explorez les facettes d'un talent sans égal.

  • Claude Monet est l'un des fondateurs de l'impressionnisme, un mouvement qui a révolutionné notre regard sur l'art. En Normandie, à Paris et dans son jardin de Giverny, il travaille en compagnie des meilleurs peintres de sa génération. Avec eux, il invente de nouvelles techniques, juxtaposant sur la toile des tâches de couleur, pour rendre compte des « impressions » fugitives que l'oeil du peintre perçoit. Cette bande dessinée met en lumière une époque et une oeuvre en tous points extraordinaires.

  • Un lycée de banlieue, l'un des pires, si l'on en croit les statistiques. Contourner la carte scolaire est une nécessité pour les familles, qui veulent à tout prix éviter cet établissement. Hiver 2003 : Augustin d'Humières et six anciens élèves décident de créer un réseau de solidarité avec les lycéens, avec un premier objectif : assurer la survie du latin et du grec. Chaque année, répéter le même leitmotiv : le grec et le latin sont les meilleurs vecteurs de l'égalité des chances !. Quatre ans plus tard : 250 élèves recrutés, des anciens élèves devenus professeurs de lettres classiques, avocats, élèves de grandes écoles, médecins, et qui réussissent à faire de ce lycée déshérité une citadelle des langues anciennes ; de nombreux élèves pour lesquels ces langues sont d'abord un merveilleux instrument pour maîtriser une langue française qui n'est pas parlée chez eux, et se familiariser avec des étymologies qui pourraient sembler « barbares ». Deuxième objectif d'Augustin d'Humières : un groupe de 20 élèves recrutés au hasard des couloirs et quelques professionnels du théâtre qui vont les aider à préparer un spectacle. Pas un simple atelier, mais des répétitions, trois ou quatre fois par semaine, tous les jours durant les vacances, dans le centre social de la cité où le théâtre s'invite dans le quotidien de ces élèves. Aller les chercher dans leur village, dans leur tour, chez eux devant leur play-station, afin que le Songe d'une Nuit d'été ou la Nuit des Rois soient montés... Puis voir un théâtre se remplir de 500 personnes qui n'y mettent jamais les pieds, voir des élèves se métamorphoser, sentir qu'il s'est passé quelque chose d'irréversible. Voir le projet grandir, se structurer, voir l'accompagnement à la scolarité se développer à tous les niveaux. Une série de portraits réalisés par Marion Van Renterghem met en relief quelques uns des acteurs de cette expérience extraordinaire.

empty