Marc Leleux

  • Les sans-travail et les précaires ne sont pas que les protagonistes auxquels l'actualité ne cesse de nous ramener. Ils ont une histoire qui interroge la viabilité de notre société et les enjeux démocratiques qui s'y rapportent.C'est cette histoire aux caractères multiples que cet ouvrage se propose de retracer au cours du xxe siècle pour le département industriel du Nord, tant à travers les évolutions législatives qui, très progressivement, permettent de conditionner l'indemnisation des sans-travail ou qui, parfois, génèrent une précarisation accrue de ce travail, qu'à travers les multiples formes d'actions ou de mobilisations de ces sans-travail, voire la récupération politique dont ils sont l'objet.Pour historique qu'elle soit, cette étude n'en est pas moins ouverte sur toutes les sciences humaines et sociales. Les chercheurs, historiens, mais aussi sociologues, ethnologues, spécialistes de psychologie sociale, ou politologues y trouveront un outil des plus utiles à leurs propres travaux, y compris dans une perspective comparatiste.L'actualité récurrente du sujet en fait également un ouvrage s'adressant à tout lecteur curieux de mieux cerner les enjeux qui se nouent autour de ce que nous avons coutume d'appeler la question sociale, mais également tous ceux dont les professions ou les fonctions les amènent à s'interroger sur la situation des sans-travail et des précaires.Ce faisant, ce livre constitue un utile garde-fou contre les préjugés et les discours de la fatalité.

  • Au coeur de l'actualité, la précarité est souvent médiatiquement présentée, en suivant le discours porté par les pouvoirs politique et économique, comme un mal nécessaire permettant de limiter la croissance du chômage. À la lumière de la longue portée de la critique historique, il apparaît néanmoins essentiel d'infirmer ce discours et d'en souligner les dangers en termes sociaux et politiques. C'est la démonstration qui est faite ici à travers l'exemple de l'édification industrielle du département du Nord. Cette précarité, loin de constituer une innovation, est déjà concomitante du développement du travail salarié au cours de la seconde moitié du xixe siècle. Elle y constitue, en l'absence de protections sensibles, un instrument de pression visant à s'opposer aux prétentions ouvrières ; mais elle est également un déterminant politique de premier ordre qui permet de contraindre le vote des ouvriers et parfois, de donner une expression politique à leur ressentiment et à leur détresse. Ce livre s'adresse à tous ceux qui, conscients des enjeux politiques et sociaux actuels, souhaitent comprendre en quoi la précarité, et l'utilisation qui en est faite, sont centrales dans les constructions démocratiques et républicaines à l'oeuvre en France du xixe siècle à nos jours.

  • Jannes

    Marc Leleux

    Jannes
    Marc Leleux
    Roman de 260 000 caractères, 46 000 mots, le livre papier fait 168 pages.
    J'ai rencontré Jannes un soir de printemps. Son regard rieur aux yeux emplis de rêves m'a séduit. Il y brillait une lueur d'amour tendre qui m'attirait inexorablement.
    Il s'y reflétait également une part de mystère, un secret terrible. Jannes ne parvenait à se défaire de l'emprise de la drogue. Je me refusais à le voir lentement se détruire. J'allais devoir puiser au plus profond de lui, au plus profond de moi, les ressources d'amour nécessaires pour le sauver.
    Tout nous ramènera à ce soleil de Cologne sous lequel, sans dire un mot, nous avons compris que nous serions désormais tout l'un pour l'autre.
    /> Retrouvez tous nos titres sur http://www.textesgais.fr/
    Rejoignez-nous sur Facebook : Éditions Textes Gais

  • Allemand ExCorner

    Marc Leleux

    ExCorner
    Marc Leleux
    Marc ist ein junger Franzose. Er leidet darunter, als Homosexueller in seinem Land zu sein.
    Ein Spielfilm Pride macht ihm bewusst, wie sehr er seine wirklichen Gefühle unterdrückt und daran zu ersticken droht. Der Film weckt in ihm das Verlangen auszubrechen, sich aufzumachen um neue Erfahrungen zu sammeln und sein wirkliches Ich zu finden.
    Aus einer Laune heraus macht er sich auf den Weg nach Kln.
    Kln die Stadt, die wie keine andere für ihre Offenheit und Toleranz nicht nur in ganz Deutschland, sondern auch über die Grenzen hinaus bekannt ist.
    Marc stürzt sich in das schwule Nachtleben. Eine Kneipe ist ihm dabei zugleich Zuflucht und Tor zu einer neuen, aufregenden, unbekannten Welt: Das ExCorner.
    Er lernt die Menschlichkeit, die Herzlichkeit und die Wärme kennen, die Kln und seine Bewohner ausmachen.
    Nur in Kln und in seiner neuen Welt, dem ExCorner, fühlt er sich wirklich frei und glücklich.

  • ExCorner Marc Leleux 388 000 caractères, 67 500 mots. C'est un film Pride qui a permis à Marc de pouvoir se dire avec évidence : « Je suis gay ». C'est une ville Cologne qui lui a permis « d'être gay ». C'est dans l'un de ses bars, Le ExCorner aux rencontres amicales ou furtives, qu'il a enfin pu « vivre gay » ! Originaire du Nord, Marc se retrouve dès qu'il le peut à Cologne, la grande ville allemande après avoir traversé la Belgique. La ville est pro gay, simple, conviviale, chaleureuse, on n'y reste jamais seul. C'est là que Marc se découvre dans sa relation aux autres. Et c'est au ExCorner qu'il a la vision de tous les possibles. Là commence sa vie. (Couverture Andreas, barman au Ex Corner, photo de l'auteur) Retrouvez tous nos titres sur http://www.textesgais.fr/ Rejoignez-nous sur Facebook : Éditions Textes Gais

empty