Arts et spectacles

  • À 22 ans, Wilhelm von Gloeden se rend en Sicile pour s'y refaire une santé. Fasciné par la beauté des jeunes garçons de Taormina, il se lance dans la photographie. Les clichés d'éphèbes du baron rencontrent immédiatement un vif succès. Ils sont exposés dans de célèbres galeries et reproduits par des magazines renommés. On apprécie ses compositions qui rappellent l'Antiquité.
    Roger Peyrefitte, à qui l'on doit tant sur le plan de l'évolution des moeurs au XXe siècle, admire profondément l'oeuvre de Gloeden. Il devient le plus célèbre collectionneur de ses photographies. Avec cette biographie, écrite lors d'un séjour à Taormina, il lui rend le plus bel hommage que le baron ait jamais reçu.
    La plupart des photographies contenues dans le cahier de cinquante pages proviennent du fonds Roger Peyrefitte.
    Préface d'Alexandre de Villiers Exécuteur testamentaire de Roger Peyrefitte

empty