Yan

  • Presqu'îles

    Yan Lespoux

    • Agullo
    • 21 Janvier 2021

    Un coin secret de champignons. Un tracteur en boîte de nuit. Une vierge phosphorescente. Un concert fantôme. Des chemins de sable qui serpentent entre les pins jusqu'à l'océan.
    L'envie de partir et le besoin de rester...
    Presqu'îles, ce sont des tranches de vie saisies au vol, tour à tour tragiques ou cocasses qui, à travers les portraits de personnages attachés de gré ou de force à un lieu, les landes du Médoc, parlent de la vie telle qu'elle est, que ce soit là ou ailleurs. Au fur et à mesure que ces textes courts se répondent et s'assemblent, un monde prend forme. Celui de celles et de ceux dont on ne parle pas forcément, que l'on ne voit pas toujours.
    /> Sans pathos, au plus près de son sujet, Yan Lespoux dessine un archipel de solitudes qui touche à l'universel.

  • Les chroniques de Zhalie

    Lian Ke Yan

    • Picquier
    • 6 Février 2020

    Zhalie est née du mariage entre une prostituée et un voleur qu'un rêve a réunis : celui de faire de ce village pauvre et déshérité une grandiose Babylone semblable aux immenses métropoles du monde. Chroniques d'une conquête, d'une ambition et d'une folie, c'est aussi l'histoire en accéléré de la construction d'une ville planétaire - parabole d'une Chine moderne tournée en dérision. Un monde bouleversé par les puissances conjuguées du pouvoir et de l'argent.
    Et, comme si la nature se mettait au diapason de l'extravagance humaine, voici que les arbres reverdissent et que le temps est bouleversé. Il fallait cet humour magique et l'écriture flamboyante de Yan Lianke pour nous donner à lire cette épopée poétique née du mensonge et du vice.

    1 autre édition :

  • C'est pour la publication du Radis de Cristal que Guan Moye signa pour la première fois de son nom de plume Mo Yan, « Celui qui ne parle pas ».
    Dans l'univers fruste d'une campagne chinoise, un enfant vagabond qui ne communique jamais par la parole s'émeut d'une caresse, d'un crépitement, de brèves émotions furtives : à travers son regard, les sons, les odeurs, les matières et les couleurs prennent une intensité poétique poignante. En un monde d'adultes terre à terre, les descriptions de Mo Yan sont encore plus charnelles et émouvantes et les rapports entre les humains décrits dans leur plus grande tendresse comme dans leur plus grande cruauté.

    Première parution poche en novembre 2000

    Ajouter au panier
    En stock
  • Beaux seins, belles fesses

    Mo Yan

    Jintong, né après huit soeurs, est l'Enfant d'Or de sa mère. Autour de lui, la Chine rurale est confrontée à l'invasion japonaise, au maoïsme et enfin au néo-capitalisme sauvage. Fort heureusement Jintong, affligé d'un amour obsessionnel du sein maternel et des fesses des jolies filles, vit ces tragédies avec un certain recul... Une fresque délirante et sensuelle, truculente et poétique, longtemps interdite en Chine.

    1 autre édition :

  • Chien blanc et balançoire

    Mo Yan

    Au canton nord-est de Gaomi, les chiens blancs ont disparu, et les rêves des villageois avec eux... Nuan a tout perdu dans un accident de balançoire. Jasmin, aubergiste, tombe amoureuse d'un petit aveugle musicien itinérant. Gracieuse, une jeune instruite envoyée s'éduquer au village, essaie de rentrer à la ville. Une farandole débridée de personnages qui nous entraîne au coeur de la campagne chinoise...

    1 autre édition :

  • La sécheresse contraint la population d'un petit village de montagne à fuir vers des contrées plus clémentes. Incapable de marcher des jours durant, un vieil homme demeure, en compagnie d'un chien aveugle, à veiller sur un unique pied de maïs. Dès lors, pour l'aïeul comme pour la bête, chaque jour vécu sera une victoire sur la mort. Ce livre est d'une force et d'une beauté à la mesure de cette plaine où flamboie un soleil omniprésent. Le roman de Yan Lianke est un hymne à la vie. La fragilité et la puissance de la vie, et la volonté obstinée de l'homme de la faire germer, de l'entretenir, d'en assurer la transmission. C'est un acte de foi, aux confins du conte et du chant, à la langue comme jaillie de la nuit des temps ou des profondeurs les plus intimes de l'être.

  • C'est le jeune Niannian qui raconte l'incroyable fléau qui s'est abattu sur le petit village des monts Funiu. On l'appelle l'idiot, bien qu'il ait parfois l'esprit aussi clair qu'un pan de ciel bleu, et il se sent bien en peine de raconter ce qui s'est passé. Mais voilà, leur voisin le grand écrivain Yan Lianke a vu son esprit se dessécher et son inspiration tarir, alors il faut bien que Niannian s'acquitte de cette tâche à sa place.
    Niannian implore les esprits de lui venir en aide car les gens de son village ont sombré dans une épidémie de somnambulisme. Les jours se succèdent mais le soleil se refuse à poindre. Et dans cette nuit perpétuelle les hommes transgressent tout : la morale, le bon sens, les convenances, ils réalisent leurs désirs les plus secrets et se livrent à la violence. Faut-il voir ce monde insensé comme une allégorie de la réalité ? C'est un roman à la puissance visionnaire et à l'humour dévastateur qui vous empoigne et vous emporte tout frissonnant dans sa nuit de cauchemar.

  • You Sipo, qui était arrivée au village des monts Balou en chantant un air d'opéra, est désormais silencieuse, elle a trop à faire pour élever seule ses enfants malheureusement idiots de naissance. Alors qu'elle est à la recherche d'un « gens-complet » pour marier sa troisième fille, elle apprend que seule une décoction d'os humains venant d'un proche parent serait susceptible de guérir ses enfants. You Sipo fouille la tombe de son défunt époux, le médicament est efficace, mais le squelette du père ne suffit pas. You Sipo se décide au sacrifice suprême. Une dernière fois elle se promène dans le village endormi et retrouve sa voix, arrachant à leurs rêves tous ces gens qui au fil des ans l'ont tant méprisée et lui en ont tant voulu d'avoir fait de leur village celui des « quatre idiots ».

    1 autre édition :

  • Yan Lianke signe ici un roman épique, baroque, où la puissance de l'imaginaire s'appuie sur une construction savamment orchestrée et se pare d'une langue magnifique d'invention et de drôlerie. Un village isolé est devenu le refuge de tous les infirmes et éclopés de la région. Aveugles, borgnes, boiteux, sourds et paralytiques y coulent des jours paisibles en marge de l'Histoire. Tout change lorsque le chef du district décide d'unir ses habitants dans une incroyable troupe de cirque, dont le but est de réunir assez d'argent pour acheter aux Russes la momie de Lénine et attirer grâce à elle des foules de touristes.
    Pour moi, c'est mon meilleur roman, un drame noir mais avec beaucoup d'humour, sexuellement débridé, joyeux, heureux. une réflexion profonde sur la société chinoise.

  • Dans le gigantesque massif de prose que nous a laissé Simone de Beauvoir, Yan Hamel a préféré faire ressortir les pages que la philosophe a consacrées non pas aux marches revendicatives mais aux randonnées en montagne, où, turban au vent, elle escalade des sentiers escarpés, partant à l'aventure pédestre avec quelques compagnons, constamment téméraire, défiant le danger quand Sartre peine à la suivre... De toutes les figures du « Castor », caricaturales ou admiratives, Yan Hamel - qui a emprunté les mêmes itinéraires - en offre une fraîche, originale, singulière et drôle, celle de la trekkeuse.

  • Zhao Jin rentre dans son village. En chemin, Qian Yinghao, mort treize ans auparavant, l'interpelle. Sous une pluie battante, perchés sur la cime d'un saule surplombant une rivière en crue, les deux anciens compagnons se retrouvent. L'un est devenu officier, l'autre est tombé au combat, sans panache. Perdus entre ciel et eau, ils évoquent leurs souvenirs d'enfance, de caserne, et leurs espoirs déçus.

    1 autre édition :

  • Après le succès de ses deux ouvrages, Le monde de Pica Pau et Les amis de Pica Pau, Yan Schenkel, alias Pica Pau, nous emporte une fois encore dans son univers enchanté plein de tendresse et de poésie.

    Ce deuxième volume des Amis de Pica Pau propose 20 modèles à réaliser tous plus craquants les uns que les autres. Koala, tortue, zèbre, tigresse, lion, paresseux, biche ou homard raviront à coup sûr les amoureux d'amigurumis.

    Dans cet ouvrage destiné aux crocheteur-euse-s débutant-e-s comme expérimen-té-e-s, Pica Pau vous livre ses secrets de fabrication. Elle explique en détail comment débuter au crochet, lire et comprendre un tutoriel, mais aussi comment maîtriser les techniques de base (augmentations, diminutions...) afin que chacun-e puisse imaginer à son tour ses propres personnages.

  • Lorsque son grand-père débarque depuis la Chine pour passer les vacances avec sa famille dans un autre pays, la petite Daisy est tout excitée : ils vont pouvoir faire plein d'activités ! Mais le vieil homme se révèle de bien mauvaise humeur... Daisy va devoir redoubler d'ingéniosité pour amuser son papi et lui redonner le sourire.

  • Jessie, Isa, Olivier, Jacinthe, Laney et leurs parents étaient rassemblés dans le salon. Les animaux - le chien Franz, le chat George Washington, le lapin Paganini - faisaient la sieste sur le tapis. - Vous voulez d'abord la bonne ou la mauvaise nouvelle ? Les cinq enfants levèrent des regards anxieux.
    - La bonne ! répondirent Isa et Laney.
    - Non, la mauvaise ! protestèrent Jessie, Oliver et Jacinthe.
    Vous voulez connaître la suite de la première aventure de la famille Vanderbeeker ?
    C'est tout simple : ouvrez ce roman à la première page...

  • Depuis toujours, les habitants d'un village perdu au coeur des montages luttent pour survivre à une maladie qui les emporte avant quarante ans. Depuis toujours Sima Lan, le chef du village, aime d'un amour fou la douce Sishi. Aujourd'hui Sima Lan se meurt et le cours du temps s'inverse, en un cheminement qui est celui des combats opiniâtres des hommes pour leur survie. Car ce que célèbre Yan Lianke en ce livre, c'est le courage, l'obstination avec lesquels ces villageois entreprennent, à chaque génération, de titanesques travaux pour conjurer le mal qui empoisonne leur terre et leur eau, leur capacité à puiser au plus profond d'eux-mêmes aux sources de la vie, et de l'amour, dans l'espoir de continuer à entendre bruire la lumière et respirer l'odeur verte de la sève au printemps.

    1 autre édition :

  • Pigalle

    Yan Morvan

    Yan Morvan est reconnu comme l'un des grands spécialistes contemporains de la photo de guerre, qui constitue ses premiers reportages. Il collabore à Libération puis, membre de Sipa Press, correspondant permanent de l'hebdomadaire américain Newsweek, il couvrira les principaux conflits dans le monde. Périodiquement, il revient en France et réalise des reportages sur les marges de la société. En 1994, il se consacre à une immersion à Pigalle, ses cabarets, ses sex shops et autres boîtes échangistes. Il en ramène des portraits de personnages de la nuit, des images en couleurs ou noir et blanc de l'envers du décor, des marginaux des trottoirs où se pressent hommes et femmes venus chercher le frisson de la transgression dans la nuit.

  • Une adaptation du roman dans lequel un commandant de l'Armée populaire de libération a reçu pour ordre de satisfaire les besoins sexuels de la femme de son supérieur censé s'absenter durant deux mois. A partir du slogan de la Révolution culturelle, l'auteur déconstruit les tabous de l'armée, de la révolution et de la sexualité.

  • Le clan du Sorgho rouge

    Mo Yan

    Dans l'empire chinois, bandes armées communistes et nationalistes se vouent une haine sans merci tout en combattant en ordre dispersé l'envahisseur japonais. À Gaomi, le commandant Yu, chef des brigands du lieu, et Dai Fenglian, maîtresse d'une grande distillerie, héros flamboyants de la résistance, mènent les paysans à la bataille. Bientôt, les champs de sorgho seront détrempés du sang de l'ennemi.

    1 autre édition :

  • On est tous des Vanderbeeker!

    Lorsqu'un AVC frappe brutalement M. Jeet, leur voisin adoré, les cinq enfants Vanderbeeker décident de lui offrir un cadeau extraordinaire : construire le jardin de ses rêves.
    Mais, malgré leur enthousiasme légendaire, créer un jardin se révèle plus compliqué que prévu. D'autant qu'un promoteur immobilier sans scrupules louche sur le terrain.
    Les Vanderbeeker vont devoir redoubler d'énergie pour relever leur plus grand défi...

  • Lorsqu'un AVC frappe brutalement M. Jeet, leur voisin adoré, les cinq enfants Vanderbeeker décident de lui offrir un cadeau extraordinaire : construire le jardin de ses rêves.
    Mais, malgré leur enthousiasme légendaire, créer un jardin se révèle plus compliqué que prévu. D'autant qu'un promoteur immobilier sans scrupules louche sur le terrain.
    Les Vanderbeeker vont devoir redoubler d'énergie pour relever leur plus grand défi...

  • Les mathématiques semblent le champ le plus solide du savoir scientifique : « C'est prouvé par a + b. » À cette certitude correspondent pourtant non pas une, mais d'innombrables façons de démontrer - on compte par exemple plus de 300 preuves du théorème de Pythagore : par l'absurde, par contre-exemple, par récurrence, etc. Une redondance d'autant plus troublante que certaines sont jugées plus solides que d'autres...

    Qu'est-ce que prouver et comment s'y prend-on ? Comment lever les paradoxes de l'infini ? Pourquoi faut-il des axiomes ? Quel crédit accorder à un théorème établi par ordinateur ? Dans cet essai, Yan Pradeau lève le voile sur une activité essentielle des mathématiciens. Une fois n'est pas coutume, il détaille non leurs résultats, mais les chemins qui y mènent. Quand on sait depuis Gödel que tout ce qui est vrai n'est pas forcément prouvable, on mesure l'utilité de cet ouvrage !

  • Le gros Robert t.2

    Yan Lindingre

    Adepte du détournement et de la parodie, Rouquemoute publie le tome 2 du Gros Robert (Lindingre), un répertoire alphabétique des mots les plus martyrisés de la langue française qui ont loupé le virage de la prononciation parce que la langue et le palais se tournaient le dos. Ce livre de comptoir illustré compile plus de 400 références d'un "bon français dans son excellence" avec des mots tels que bloutouffe, chicoumbougnat, piédiluve, salamiste ou encore uperculte.
    Dessinateur et scénariste, Lindingre participe aux revues Ferraille, Spirou, Siné Mensuel, L'écho des Savanes ou encore Fluide Glacial dont il a été le rédacteur en chef de 2012 à 2018. Depuis 2015, il écrit des sketchs pour Groland. Il dessine également à L'Est Républicain et au Canard Enchaîné. Il est le créateur du personnage Titine et de la série Chez Francisque avec Manu Larcenet ou Jeff Pourquié au dessin, pour laquelle il a obtenu le prix Schlingo en 2009 au Off of Off du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême.
    Il a scénarisé des albums pour de nombreux dessinateurs : Ju/Cdm, Chauzy, Lefred Thouron, Planchon, Aurel ou encore Laurent Astier. En 2019, il a publié Les Vraies Gens avec Laurent Houssin aux éditions Rouuemoute.

empty