Vincent

  • Ernest et Célestine se promènent quand, au milieu d'un pré, ils aperçoivent un magnifique prunier qui croule sous les fruits. Ils enjambent la barrière et remplissent un panier... mais ils se font vite gronder !
    Heureusement, l'été, c'est le temps de l'amitié, des confitures, et surtout le temps des tendresses partagées.

  • « Goûter à un rayon de soleil », « Retrouver le vert tendre des arbres », « Aimer beaucoup, beaucoup les fraises », « Retrouver une très jolie robe d'été », « Regarder la pluie tomber », « Boire un chocolat d'un trait », « Sentir le piquant du vent », « Être bien au chaud sous la couette »...
    Tout au long de l'année, Ernest et Célestine racontent avec délicatesse et gourmandise les petites sensations que l'on a plaisir à retrouver à chaque saison. Une collection d'images exquises à laquelle s'ajoute de jolies histoires inédites entre Ernest et sa toute petite Célestine.
    Ce sont des instants précieux du quotidien, disséminés dans chaque album de la série, qui sont rassemblés dans ce tendre imagier.
    Un merveilleux moment de lecture à partager !

  • Parmi les manières d´aborder le livre de Monique Vincent - chaque lecteur peut avoir la sienne - j´en indique deux, fécondes l´une et l´autre.
    La première consiste à flâner à travers le livre, afin d´y cueillir telle ou telle pensée d´Augustin, sans chercher à en tirer une doctrine d´ensemble. De cette manière, on fera une riche moisson de prières ardentes, de formules brillantes, telles qu´elles jaillissaient de source au fil de son commentaire. A cet égard, les Enarrationes sont un véritable « miroir » de l´âme d´Augustin. La seconde manière de lire, qui est à recommander ici, consiste à parcourir l´ouvrage d´une seule traite, selon l´ordre des chapitres. On sera alors impressionné par la solide cohérence de la pensée d´Augustin, sa doctrine fortement pensée.
    On a parfois regretté qu´Augustin n´ait jamais écrit un traité sur la prière, en bonne et due forme, bien qu´il en ait souvent parlé. Ce traité, Monique Vincent l´a recomposé, non pas artificiellement, mais en se livrant à l´analyse minutieuse de ces Enarrationes, encore trop peu exploitées pour la connaissance de la pensée d´Augustin. (Extrait de la préface) Alors que tant de traités sur la prière datant de moins d´un siècle nous tombent des mains dès que nous essayons de les aborder et semblent irrémédiablement voués à l´oubli et à la poussière des bibliothèques, rien n´a vieilli de ce qu´Augustin prêchait ou écrivait à ce sujet voici quinze siècles. Monique Vincent, après une carrière universitaire en Afrique, publie, a remanié et a allégé sa thèse d´Etat consacrée à Saint Augustin. Ce faisant, elle a offert « une pierre précieuse » à ses lecteurs qui resteront éblouis par la beauté de la prière selon Augustin.

  • La suite et fin des aventures d'Ombeline sur le sinueux chemin vers la liberté...
    Ombeline, la petite danseuse orpheline, était retournée au cabaret dont elle s'était échappée afin de voler de la morphine pour soulager Émerance, capitaine du vaisseau volant l'Albatros qui l'a recueillie. Mal lui en a pris. Car Émeline y a découvert qu'elle était la bâtarde du gouverneur Victor. Une enfant cachée pour laquelle le cruel dirigeant semble prêt à retourner la terre entière. Quitte à négliger les mystérieuses attaques de goélands devenus fous et qui, chaque jour, font de nouvelles victimes en ville. Porté par les prodiges graphiques d'un jeune auteur qui en trois albums et en toute modestie s'est porté au niveau des plus grands, Albatros poursuit sa quête planante d'aventures et de voyages en terres inconnues...

  • Albatros t.2 ; mauvais oeil

    Vincent

    • Glenat
    • 10 Janvier 2007

    Ombeline doit choisir sa propre destinée...
    En l'an 1890, une ville portuaire anonyme, placée sous l'autorité d'un régime qui règne par la terreur, est aux prises avec des hordes d'oiseaux marins qui sèment la mort. Recherchée par le gouverneur son 'oncle', OMBELINE, adorable adolescente de quinze ans, s'échappe du cabaret de Madame COURADELLE. Elle trouve refuge à bord d'un superbe vaisseau volant habité par de curieux pirates et commandé par EMERANCE, une femme aussi redoutable que séduisante. Traqués par le ballon d'observation du gouverneur qui souhaite récupérer sa 'nièce', le navire et son étrange équipage sont prêts au combat. Au fil des planches OMBELINE abandonne son destin tout tracé de danseuse (comme sa mère disparue) pour choisir sa propre destinée. Après un premier album remarquable et remarqué, Vincent signe un nouvel opus qui confirme ses premiers pas plus que prometteurs dans le monde de la bande dessinée.

  • Albatros t.1 ; Shangaïé

    Vincent

    Quelque part en 1810, un cimetière marin délabré et envasé regorge de volatiles en tous genres. Seulement depuis peu, ils semblent s'être pris d'une furie meurtrière. Le gouverneur de la ville ne peut se permettre un tel désordre, surtout à la veille des élections. En menaçant de renvoyer le chef de police s'il ne résout pas l'affaire, il précipite le destin d'Ombeline, sa nièce. Petite danseuse de cabaret de 14 ans, un caractère bien trempé en prime, la jeune fille semble la proie idéale pour la vengeance du policier. Ombeline s'enfuit pourtant dans la ville et assiste alors à l'invasion de nuées d'oiseaux sur les ruelles. Un immense dirigeable, l'Albatros, en profite pour accoster sur le cimetière. Piquée de curiosité, la jeune fille grimpe clandestinement sur le navire volant ! ... Une nouvelle vie commence !

  • Des Indemnités dues à la propriété privée par suite de la guerre, par A. Vincent,...
    Date de l'édition originale : 1871 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Conseils politiques adressés à la princesse Marie, régente des Pays-Bas pour Charles Quint, sur les moyens d'accroître en peu de temps la population d'Hesdinfert (Nouvel-Hesdin, bâti en 1554...) "et le mestre en tel estat et ordre que peut mériter le nom de ville et chef-lieu de bailliage" / Fondation d'Hesdinfert Date de l'édition originale : 1857 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Les imagiers d'ernest et celestine - jours de fete Nouv.

  • Qu'en dira-t-on ?

    Vincent

    • Educagri
    • 15 Novembre 2004

    La Direction générale de l'enseignement et de la recherche propose un programme de films de court-métrage sur l'homosexualité afin de lutter contre l'homophobie. L'un des films, Far West, a remporté en novembre 2003 le prix « Faisons campagne à la campagne ! » décerné par un jury d'élèves et étudiants de douze lycées agricoles. Le projet « Qu'en dira-t-on ? » a reçu le soutien de la Direction générale de la Santé, de Sida info service - Ligne Azur et de la Mutualité Sociale Agricole.

    Trois films issus de ce programme, accompagnés de bonus, sont réunis dans le DVD Qu'en dira-t-on ?

    - Far West, de Pascal-Alex Vincent, film de fiction, 2003 (17 min. 30). Un jeune Parisien retrouve son grand-père agriculteur. C'est le temps des vacances et des confidences...

    - Les résultats du bac, de Pascal-Alex Vincent, film de fiction, 2000 (18 min.). Trois adolescents, deux garçons et une fille, traversent chacun une étape décisive dans leur scolarité et leur vie familiale... Ils découvrent la difficulté qu'il y a à devenir adulte.

    - Ô trouble, Sylvia Calle, film de fiction, 1998 (10 min.). Deux jeunes filles, amies d'enfance, cohabitent. Pour l'une d'entre elles, l'amitié est devenue de l'amour. Doit-elle le dire ?

  • Mon cahier d'activites ernest et celestine Nouv.

  • Mon premier imagier ernest et celestine Nouv.

  • Ernest et celestine - comment tout a commence Nouv.

  • Des rues de Montréal au village nordique de Salluit, de la Bretagne du Nord à l'Afrique du Sud, en passant par la Grèce antique et la Bulgarie postsoviétique, le 150e numéro de la revue Les écrits a beaucoup voyagé. Il a ramené de ses périples de nouveaux extraits inédits des carnets d'André Major ; des récits de Laure Morali, Benjamin Hoffmann, André Carpentier, Jean Désy et Vincent Brault ; des poèmes de Michaël La Chance, Patrice Desbiens, Jonathan Lamy, Laurent Cauchon et Jean-François Bernier ; une oeuvre théâtrale de Dario Larouche ; une suite de poèmes bulgares traduits par Marie Vrinat ; et des chroniques littéraires de Sherry Simon et Raymond Gervais, qui signe aussi dans ce numéro un portfolio d'oeuvres visuelles inspirées par la musique et qui explorent les rapports entre la vue et l'ouïe, le regard et l'écoute, le regard qui écoute...

  • « Spleen Le vide d'une vie paradoxale égarée dans l'éventail des ressentis, La spirale d'un monde énigmatique incontrôlé et incompris. Le poids d'une larme qui se brise sur du marbre vert, Comme distante des joies, des peines, de l'existence. La solitude d'une foule de marionnettes aux fils illusoires, La voie d'un muet écouté par un sourd, Un manchot au piano tamise l'ambiance, Atmosphère assassine de rêves et d'espoir. Les yeux ne clignent plus devant le temps qui passe, Les blocs de granit sont aspirés par le confort du néant, Toute source d'idéal est tarie par cette indifférence à la soif des peuples, C'est l'automne, les passions tombent des arbres, Et les gens les piétinent sans une once d'espoir. » Un livre comme un jeu où trente- deux cartes d'un « je » impersonnel font se côtoyer une diversité d'idées, de conceptions ou autres pensées pour une partie agréable sans aucun doute. Faîtes vos jeux, rien ne va plus.

  • Au fil des maux

    Vincent

    Un recueil où la couleur se fait mot et le pinceau plume, pour peindre une série de toiles aux figures de style, retraçant une vision de la réalité quotidienne d'un monde où sont ancrés des maux communs, ponctués par l'encre de ces mots d'emprunt :
    "Toutes les explications du monde ne justifieront pas que l'on ait pu livrer aux chiens l'honneur d'un homme et finalement sa vie au prix d'un double manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de notre République, celles qui protègent la dignité et la liberté de chacun d'entre nous." F.Mitterrand

  • Le plaisir de randonner.
    Pas de guide encombrant à feuilleter en chemin pas de cartes à déplier : vous n'emportez que la fiche de la randonnée de la journée, glissée dans une pochette plastique ! elle vous dit tout d'un seul coup d'oeil : d'un côté le tracé de l'itinéraire sur fonds de carte ign au 1 / 25 000 ou au 1 / 50 000, de l'autre, la description de l'itinéraire. randonneurs confirmés ou promeneurs du dimanche, petits et grands, chacun trouvera matière à escapade pour une balade de 2 heures ou un circuit de 2 jours.

empty