Molly Keane

  • Grand jour pour lady Bird : la splendide demeure qu'elle habite avec son époux Julian s'apprête à résonner à nouveau du tumulte d'une famille au grand complet. John, l'amour de sa vie, l'aîné de ses trois enfants, est de retour de ce qu'on s'empressera d'appeler son « voyage à l'étranger » : un séjour en maison de repos.
    Pour affronter cet événement, dans une existence largement dévouée à l'entretien du jardin et à la constitution d'une garderobe à faire pâlir les plus coquettes de la capitale, lady Bird peut compter sur Eliza, une vieille amie de la famille.
    Mais peu à peu le vernis de la paisible haute société anglo-irlandaise se craquelle...

  • Angel, femme séduisante, attend impatiemment le retour de son fils. Elle règne sur la vie de ses enfants. Elle a un plan pour chacun d'eux : la jolie Slaney réussira le mariage parfait grâce à ses intrigues ; Julian, le jeune héros qui revient de la guerre (qu'Angel considère encore comme son bébé) dirigera le domaine familial, et Tiddley, sa nièce, orpheline, qui n'a pas la sophistication de ses cousins, sera sans aucun doute ravie de devenir l'esclave consentante d'Angel. Mais les plans d'une mère ne se déroulent pas toujours comme prévu : Julian débarque accompagné d'une fiancée américaine, divorcée et résolue de surcroît à protéger son amour ; Slaney s'éprend d'un jeune colonel sans le consentement maternel ; et Tiddley montre des signes de rébellion.

  • Un beau mariage

    Molly Keane

    Le domaine de Sorristown, en Irlande, pourrait être un paradis sur terre : les hommes y sont beaux, les femmes charmantes et vertueuses.
    Le temps s'écoule en douceur entre les parties de chasse, les conversations piquantes et les cocktails autour de la cheminée. Depuis onze générations, les Sorrier habitent Sorristown. Autrefois, les mâles de la lignée étaient militaires ; aujourd'hui, ils sont oisifs et heureux. Roguey et Jer Sorrier ont une soeur : Maeve. Une fille douce, noble, épatante. Deux frères et une soeur qui sont un exemple d'entente familiale et s'aiment comme on ne peut que s'aimer quand on est irlandais, propriétaire terrien et amateur de thé.
    Un événement se prépare : Maeve doit épouser le Major Rowlant Arthur Fountain, l'homme le plus populaire du comté de Westcommon. Quelle fête ! " Où donc les romancières britanniques apprennent-elles l'art de la cruauté sournoise ? " Madame Figaro. Traduit de l'anglais par Anouk Neuhoff.

  • A la mort de leur père, Philip, Hercules et Consuelo, membres de l'aristocratie anglo-irlandaise, se retrouvent sans le sou. Pour sauver le domaine de Ballyroden, ils décident de faire du château une maison d'hôtes. Bientôt, une famille de Londoniens fortunés s'installe, pensant naïvement profiter du calme luxueux de la campagne irlandaise.

  • Jasper Swift et ses trois soeurs, April, May et June, sont les descendants d'une riche famille aristocrate dont ils ont hérité le domaine de Duraghlass, en Irlande. Désar- gentés, les enfants Swift ont vieilli et mènent une morne existence dans cette vaste propriété qui tombe en ruine.
    Tous quatre ont été couvés par leur défunte mère au point de n'avoir jamais quitté Durraghlass, développant chacun des travers excentriques, du petit défaut à l'infir- mité flagrante en passant par la malveillance, leur seul point commun.
    Quand leur cousine suisse Léda, que l'on croyait morte dans les camps de concentration, refait surface, aveugle mais toujours charmante, le quotidien des Swift change radicalement de tempo, d'autant que leurs souvenirs et leurs désirs, enfouis depuis tant d'années, semblaient n'attendre que cette étincelle pour se raviver.

  • La narratrice, Aaron St. Charles, est issue d'une famille de nobles anglo-irlandais ruinés. Ne parvenant pas à accepter leur situation actuelle, ils cachent leur colère et leur décrépitude sous le masque des bonnes manières. Mal aimée par sa mère, cette vieille fille sévère voue à son père une admiration sans bornes.

  • Lady Charlotte règne en despote sur son domaine de Garonlea. Son mari, ses quatre filles et son fils Desmond lui obéissent au doigt et à l'oeil. Quand ce dernier décide de prendre pour épouse la merveilleuse Cynthia, belle, drôle, et redoutablement intelligente, Lady Charlotte sent le vent tourner. Et vite, Cynthia donne à la marâtre des raisons de craindre sa disgrâce ; elle emménage en face du domaine de sa belle-mère et redouble d'efforts pour rendre sa demeure plus accueillante que la sienne, à grand renfort de parties de chasse et de garden-parties. Quand la dernière fille de Lady Charlotte, Diana, sous le charme de Cynthia depuis le premier jour, décide de quitter Garonlea pour s'installer auprès du jeune couple, Lady Charlotte a définitivement perdu la partie. Mais, en s'acharnant à vaincre sa rivale jusque longtemps après sa mort, Cynthia se retrouve prise au piège de ses ambitions, et sa soif de séduire lui interdit toute perspective de bonheur.

  • Chasse au trésor

    Molly Keane

    À la mort de leur aîné, Hercules et Consuelo, respectivement soixante-dix-huit et soixante ans d'accoutumance au luxe et à l'abondance, doivent se rendre à l'évidence : ils sont ruinés. Selon leur neveu Phillip, l'unique solution pour sauver le château familial est de le convertir en maison d'hôtes, ce qui n'est pas réellement à leur goût ! Leurs premiers clients, de riches Anglais, ne sont pas au bout de leurs surprises.

    Dans ce petit joyau d'humour et d'ironie, la grande romancière irlandaise Molly Keane dissèque la folie douce d'une tribu d'aristocrates excentriques, et livre une délicieuse satire de son propre milieu d'origine.

  • Jessica and Jane have been living together for six months and are devoted friends - or are they? Jessica loves her friend with the cruelty of total possessiveness; Jane is rich, silly, and drinks rather too many brandy-and-sodas.
    Watching from the sidelines, their friend Sylvester regrets that Jane should be 'loved and bullied and perhaps even murdered by that frightful Jessica', but decides it's none of his business. When the Irish gentleman George Playfair meets Jane, however, he thinks otherwise and entices her to Ireland where the battle for her devotion begins.

  • Grania and Sylvia Fox live in the Georgian house of Aragon, with their mother, their Aunt Pidgie and Nan O'Neill, the family nurse. Grania is conducting a secret affair with Nan's son, Foley, a wily horse-breeder, whilst Sylvia who is 'pretty in the right and accepted way' falls for the charms of Captain Purvis. Attending Aragon's strawberry teas, the British Army Officers can almost forget the reason for their presence in Ireland. But the days of dignified calm at Aragon are numbered, for Foley is a member of Sinn Fein.

  • When Oliver visits Pullinstown, he is introduced to wild days of hunting and shooting, and to characters like his cousins, with their passion for horses and trickery, and Sir Richard, elderly, but a match for his headstrong offspring. The author has also written under the pseudonym, M.J. Farrell.

  • Prudence, at nineteen, is reckless, laughing, wild; the despair of her elderly guardians. With her best friend, the subversive but very female Peter, she rackets round the Irish countryside among her beloved horses and dogs. But she feels betrayed by Peter's growing interest in the new Master of Hounds, 'Saxon' Major Anthony Countless. And what is Prudence to make of handsome Toby Sage, neighbour, huntsman and accredited flirt? Or of an inexplicable haunting? First published in 1928, this high-spirited novel with its subtle erotic undercurrents, is a glorious story of a ramshackle, tolerant society and of Prudence's turbulent coming of age.

  • In the early 1900s Easter lives with her Aunt Brenda, her cousins Evelyn and Basil, and their Great-Aunt Dicksie in an imposing country house, Puppetstown, which casts a spell over their childhood. Here they spend carefree days taunting the peacocks in Aunt Dicksie's garden, shooting snipe and woodcock, hunting, and playing with Patsy, the boot boy. But the house and its inhabitants are not immune to the 'little, bitter, forgotten war in Ireland' and when it finally touches their lives all flee to England. All except Aunt Dicksie who refuses to surrender Puppetstown's magic. She stays on with Patsy, living in a corner of the deserted house while in England the cousins are groomed for Society. But for two of them those wild, lost Puppetstown years cannot be forgotten.

  • Silverue -- an enchanting Irish mansion -- is owned by one of the most frightening mothers in fiction -- the indomitable, oppressively girlish Lady Bird. Blessed with wealth and beautiful children she has little to worry about except the passing of the years and the return of her son John's sanity. To help her through the potentially awkward occasion of John's return from the asylum she has enlisted the support of Eliza, a woman she believes to be her confidante. But Eliza has her own secrets and John's homecoming will prove the catalyst for revelations which Lady Bird would much rather leave buried.

  • Durraghglass is a beautiful mansion in Southern Ireland, now crumbling in neglect. The time is the present - a present that churns with the bizarre passions of its owners' past. The Swifts - three sisters of marked eccentricity, defiantly christened April, May and Baby June, and their only brother, one-eyed Jasper - have little in common, save vivid memories of darling Mummy, and a long lost youth peculiarly prone to acts of treachery.

    Into their world comes Cousin Leda from Vienna, a visitor from the past, blind but beguiling - a thrilling guest. But within days, the lifestyle of the Swifts has been dramatically overturned - and desires, dormant for so long, flame fierce and bright as ever.

  • One glorious gothic mansion - Garonlea - and two rather different ladies who would be Queen . . .

    Lady Charlotte French-McGrath has successfully ruled over her family with a rod of iron until the arrival of Cynthia: beautiful, young, talented, selfish - and engaged to her son Desmond.

    When Cynthia enters the Jazz Age, on the surface her life passes in a whirl of hunting, drinking and romance. But the ghosts of Garonlea are only biding their time: they know the source of their power, a secret handed on from one generation to the next.

empty