Claire Bretécher

  • Elle encra définitivement la bande dessinée dans le paysage culturel, intellectuel et littéraire français. On dit qu'elle fut la meilleure sociologue du pays ; elle fut surtout une authentique génie artistique, elle inventa une langue, mis au point un style graphique extraordinaire, inspira des centaines d'auteurs, en bref : elle a tout changé. Ce livre reprend le numéro paru en juin de 'L'Obs', où elle publié les "Frustrés" et "Agrippine", augmenté de quelques hommages.

  • Réédition en grand format du 5e tome des aventures d'Agrippine, Agrippine et l'Ancêtre reçut le prix du meilleur album humour à Angoulême lors de sa sortie.
    Récompense ô combien méritée tant Claire Bretécher dresse un panorama décapant, hilarant et particulièrement aiguisé des rapports complexes entre quatre générations de femmes.
    Poursuivant sa politique de réédition de l'oeuvre de Bretécher, Dargaud propose Agrippine et l'Ancêtre qui était épuisé depuis quelques mois en version grand format. L'album fut comme tous les autres prépubliés dans le Nouvel Obs et il connut un formidable succès lors de sa sortie, dépassant les 100 000 exemplaires.

  • GPA, PMA, mariage pour tous, adoption, identité sexuelle et question des genres. dès le début des années 1970, Claire Bretécher s'empare avec une lucidité incroyable et un humour invraisemblable des grands sujets qui vont agiter le début du XXIe siècle. Ne respectant aucun tabou, trifouillant avec jubilation dans les tréfonds de l'âme, Bretécher signe des pages d'une modernité confondante. Un recueil complété par un portrait de l'auteur et de nombreux textes illustrant l'exposition de la BPI.

  • Entre deux albums (le dernier, Allergies, est paru en 2004), on se demande toujours ce que Bretécher va nous tricoter. Voilà, c'est fait et c'est du costaud. Agrippine, dont on connaît le talent pour faire tourner les autres en bourrique, est dépassée cette fois. Ses parents vont divorcer (ça leur réveille la libido) ; Biron attaque sa période travelo et se trimballe en soutif ; Zonzon, son AGM (arrière-grand-mère et non « aïeule génétiquement modifiée ») se barre dans son monde et la laisse à la porte. Et puis, en dehors du fait que le Vélib est un instrument récalcitrant, voilà qu'une chose pas vivable, inconcevable, débarque dans son univers d'adolescente plutôt préoccupée par l'acquisition du dernier truc divin qui « coûte la peau » - des boots en tatou tressé. Cette chose pas vivable, c'est la mort. Sujet délicat s'il en est, que Bretécher traite avec une détresse à fleur de peau, une pudeur et une drôlerie (oui) décidément imbattables. Un grand album.

  • Merveilleux prototype de l'ado en révolte, Agrippine est perpétuellement tiraillée entre des parents trop laxistes, un petit frère impossible, des copines inséparables, et Modern Mesclun l'amoureux transi. La réédition de ces quatre tomes (en deux mois) chez Dargaud annonce le grand retour de l'héroïne de Claire Bretécher, dont les nouvelles aventures seront prépubliées tout l'été dans le Nouvel Observateur.

  • En 1969, Claire Bretécher entre à Pilote. Elle y crée Cellulite, princesse pas parfaite, qui fait tomber par le rire toutes les inhibitions des héroïnes féminines d'alors. Mais Bretécher ne peut se contenter d'une seule héroïne, elle invente les Salades de saison, où son acuité et sa lucidité font merveille. Ces pages sont enfin réunies dans un seul volume, indispensable.

  • De 1973 à 1980, dans les pages du Nouvel Obs, Claire Bretécher signe chaque semaine le portrait des Frustrés qui lui vaut d'être qualifiée de « meilleure sociologue de l'année » en 76 par Roland Barthes. Elle croque, certes avec tendresse, mais surtout avec une lucidité impitoyable ces Français snobs, intellos, gauchisants et surtout totalement largués.
    Prés de 30 ans plus tard, ces pages hilarantes sont un témoignage jubilatoire de tous nos travers et le meilleur moyen de se rendre compte que rien n'a changé, de Frustrés nous sommes juste devenus des bobos, mais les symptômes sont les mêmes.

  • Les mères

    Claire Bretécher

    Pour certains, surtout des hommes curieusement, la maternité marque l'apogée de la vie d'une femme, un moment de grâce, de bonheur, de joie ineffable qui plonge chaque mère dans la félicité. En 64 pages hilarantes, Claire Bretécher nous fait découvrir l'envers de la grossesse, tous les tracas et les angoisses que l'on cache généralement à ces petits êtres fragiles que sont les enfants et surtout les maris.
    Le cadeau idéal pour la fête des mères !


  • Qu'est ce qu'un Bolot occidental ? Petit mammifère proche du chien, le Bolot, doté d'une libido effrénée qui le voit sauter sur tout ce qui bouge, s'angoisse de voir baisser sa fertilité. Chaque portée engendrée par lui ne compte guère plus de 20 à 30 individus contre une cinquantaine avant les émissions de CO2. Ce déplorable état de fait le conduit à tous les subterfuges pour s'installer dans une superbe réserve pour animaux en voie de disparition.
    Publié dans le Sauvage, l'une des premières revues consacrée à l'écologie, le Bolot est, avec 20 ans d'avance, une satire mordante de l'orthodoxie de ce que l'on appelait pas encore les khmers verts.

  • Merveilleux prototype de l'ado en révolte, Agrippine est perpétuellement tiraillée entre des parents trop laxistes, un petit frère impossible, des copines inséparables, et Modern Mesclun l'amoureux transi. La réédition de ces quatre tomes (en deux mois) chez Dargaud annonce le grand retour de l'héroïne de Claire Bretécher, dont les nouvelles aventures seront prépubliées tout l'été dans le Nouvel Observateur.

  • Merveilleux prototype de l'ado en révolte, Agrippine est perpétuellement tiraillée entre des parents trop laxistes, un petit frère impossible, des copines inséparables, et Modern Mesclun l'amoureux transi.

  • Merveilleux prototype de l'ado en révolte, Agrippine est perpétuellement tiraillée entre des parents trop laxistes, un petit frère impossible, des copines inséparables, et Modern Mesclun l'amoureux transi.

  • Agrippine t.9

    Claire Bretécher

    • Dargaud
    • 19 Juin 2008

    Il fallait un caractère bien trempé pour succéder aux célébrissimes Frustrés dans les pages du Nouvel Obs. Ça tombe bien car du caractère, Agrippine, n'en manque pas. Coincée entre ses parents trop tolérants, ses crises existentielles, ses copines et son petit frère, Agrippine traverse l'âge ingrat d'une adolescente d'aujourd'hui avec un humour féroce et une mauvaise fois absolument réjouissante. Réédition en grand format.

  • Inédits

    Claire Bretécher

    • Dargaud
    • 1 Novembre 2007

    Tout au long des années 60 et 70, Claire Bretécher a multiplié les collaborations dans la presse, que ce soit à Pilote, au Nouvel Obs ou dans l'Écho des Savanes. La plupart des pages ont été publiées dans Salade de saison ou dans les albums des Frustrés, mais certaines parmi les meilleures restaient encore inédites. Cette injustice est maintenant réparée et cet album vous permettra de retrouver tout le talent, l'humour impertinent, et la lucidité de l'auteur dans 64 pages irrésistibles. Un événement incontournable. Un témoignage formidable sur les années 60 et 70 paru dans Pilote, le Nouvel Obs ou l'Écho des Savanes

  • Petits travers

    Claire Bretécher

    • Dargaud
    • 26 Octobre 2018

    Depuis toujours Claire Bretécher porte un regard vif, aigu, drôle et cruel sur notre société. L'auteure des 'Frustrés', longtemps publiés dans 'Le Nouvel Observateur', nous livre ici une suite de dessins (dont la plupart ont été publiés dans la presse) d'une audace et d'une acuité hors du commun. Avec Bretécher, les petits travers de notre société sont épinglés par un grand éclat de rire revigorant.

  • Tourista

    Claire Bretécher

    • Dargaud
    • 5 Juillet 2007

    Il fut un temps, lointain, où l'on ne partait pas en vacances, ou alors tout près, au Touquet, à Deauville ou la Baule, dans une maison de maître, entouré de serviteurs zélés. Hélas aujourd'hui, les congés ne se conçoivent qu'à l'autre bout du monde, dans une contrée aride, difficile, où l'on attrapera quelques maladies tropicales étranges que l'on pourra exhiber avec délectation à son retour. En 48 pages hilarantes, Claire Bretécher dresse un portrait d'une rare justesse de ses compatriotes voyageurs. Une indispensable réédition en grand format.


  • Par un matin torride dans la gaie Castille du XVIe siècle, Thérèse d'Avila s'en allait sur son âne. C'est ainsi que commence l'hagiographie pour le moins décalée de la Sainte, sous la plume brillante de Claire Bretécher qui n'a oublié ni sa forte et picaresque personnalité, ni ses perfomances mystiques, ni sa dimension intellectuelle. Lévitation, denier du culte, exorcisme et construction d'un couvent, tout ce qui fait le quotidien d'une religieuse hors du commun est merveilleusement brossé dans cette indispensable réédition en grand format.

  • Il fallait un caractère bien trempé pour succéder aux célébrissimes Frustrés dans les pages du Nouvel Obs. Ça tombe bien car du caractère, Agrippine, n'en manque pas. Coincée entre ses parents trop tolérants, ses crises existentielles, ses copines et son petit frère, Agrippine traverse l'âge ingrat d'une adolescente d'aujourd'hui avec un humour féroce et une mauvaise fois absolument réjouissante. Réédition en grand format.

  • Des "Frustrés" à "Agrippine", en passant par le "Docteur Ventouse" ou "les Mères", Bretécher aura passer sa vie à nous décrire, avec nos travers, pas toujours petits, avec nos faiblesses, avec nos ridicules, parfois assumés. De 'Pilote' à 'L'Obs', c'est aussi une histoire de la presse que l'oeuvre de l'autrice a marqué, avec des formats courts qui rendaient son humour d'autant plus percutant. Claire Bretécher nous a quittés en 2020, mais elle sera toujours parmi nous grâce à ses personnages et son don d'observation qui la rendent intemporelle et universelle.

  • Les gnangnan

    Claire Bretécher

    • Glenat
    • 3 Mai 1995

    Péché de jeunesse, les Gnangan ? Certainement pas ! Bretécher n'est pas encore la star que l'on connaît lorsqu'elle crée cette bande dessinée, mais la nervosité du trait et l'humour incisif sont déjà là. Les Gnangnan sont les gamins d'aujourd'hui, iconoclastes et vivants, sincères et pétaradants.

  • Avec toute l'acuité et l'humour grinçant qui la caractérisent, Claire Bretécher dresse un portrait au vitriol des médecins, de leurs patients et de leur environnement. De l'assistante apprentie astrologue aux visites des laboratoires pharmaceutiques, des hypocondriaques aux spécialistes dépassés, Docteur Ventouse est une saine lecture conseillée à tous ceux qui ont, un jour, fréquenté les cabinets médicaux. Un album de 100 pages, réédité pour la première fois depuis quinze ans.

  • LES FRUSTRES T.2

    Claire Bretécher

    • J'ai lu
    • 28 Octobre 2005


    Un classique de l'humour décapant qui porte un regard sur le monde des soixante-huitards. Une critique acide et humoristique des problèmes de société actuels et de ceux qui prétendent y mettre un terme.


empty