Claire Paul

  • Présents dès l'Empire romain sur le territoire de la France actuelle, les juifs sont le plus souvent relégués dans un angle mort de l'historiographie, et cette « tache aveugle » dans le récit national est particulièrement manifeste dans les manuels scolaires, de la IIIe République à nos jours.
    Pourquoi les expulsions médiévales ne sont-elles jamais mentionnées à partir de l'époque moderne ? Et, lorsqu'on évoque les juifs dans l'histoire de France, pourquoi est-ce le plus souvent sous l'angle des persécutions qu'ils eurent à subir et non de l'originalité de leurs contributions ? En quoi l'écriture actuelle de cette histoire est-elle encore tributaire de modèles archaïques ? Comment l'aborder dans l'enseignement secondaire et universitaire ? Quelles perspectives l'archéologie ouvre-t-elle ? Quel rôle les musées peuvent-ils jouer ? Archéologues, historiens, sociologues, conservateurs et enseignants réunis au musée d'art et d'histoire du Judaïsme en 2019 éclairent ces questions qui renvoient également à la place des minorités dans la nation.

  • Ils sont 15, habitaient Bourg-Argental, dans la Loire, et avaient - entre 1954 et 1962 - à peine plus de 19 ans. Ils ont fait partie de la centaine de jeunes de ce village, appelés au titre du service militaire obligatoire, pour intervenir dans un conflit qui portait, à cette époque, le nom «d'évènements d'Algérie».
    Ils témoignent aujourd'hui, de la façon dont ils ont vécu cet épisode dramatique de leur jeunesse, sans formation militaire adaptée. Marqués à vie par ce qu'ils ont vu et vécu, sans aucune attention spéciale de la part des pouvoirs politiques en place, nombre d'entre eux ont gardé le silence, même vis-à-vis de leurs proches.
    Les associations Les Amis de Bourg-Argental et Electron Libre Compagnie ont proposé à ces 15 anciens appelés de raconter leur histoire. De ces témoignages est né un documentaire (avec la participation de FR3 Rhône-Alpes) et aujourd'hui un livre.
    L'ouvrage comporte en parallèle des témoignages des éclairages historiques et une riche iconographie.

  • Le Bulldozer est le roi des chantiers... Le camion-benne débarrasse les lourdes charges déblayées sur les chantiers... Grâce à sa cuve tournante, le camion-toupie approvisionne les chantiers en béton liquide... Une pelleteuse à l'arrière, une chargeuse à l'avant, le tractopelle est un engin indispensable...

  • Le Cid connaît depuis toujours un succès constant  : le public goûte l'amour des deux protagonistes, les vers de Corneille mais surtout les qualités héroïques de Rodrigue. La pièce, portée aux nues dès 1637, se constitue ainsi en mythe littéraire tandis que son héros incarne pour les spectateurs comme pour la critique l'image d'un idéal humain représentatif de toute son époque.Pourtant, une lecture attentive du théâtre du XVIIe siècle révèle pour ses personnages un tout autre visage que celui du glorieux Cid. Elle invite même à penser que l'exégèse, aveuglée par le succès de Rodrigue, a transformé un cas unique en paradigme d'étude. Comment comprendre, alors, que la critique en soit venue à lui accorder une telle prééminence et que cette importance donnée à Rodrigue exerce une profonde influence sur nos représentations critiques comme sur notre élaboration de l'histoire littéraire  ?


  • A 'Biddulph-like' witty and spaciously-designed survival guide which is both practical and celebratory.

  • This book describes cutting-edge applications of human factors for sport and outdoor recreation disciplines and provides practical guidance on a range of methods for describing, representing, and evaluating human, team, and system performance in sports domains. Contributions in this book show how various human factors methods, applied historically in the complex safety critical domains, are suited to describing and understanding sports performance and sports injury prevention. The book discusses a wealth of methods for different purposes, such as data collection, task analysis (including cognitive task analysis), workload measurement, assessing situation awareness, performance assessment (including team performance assessment), decision making and cognition in sports, human error identification, and interface evaluation methods. With respect to other publications in human factors and ergonomics, which have been more focused on the biomechanical, physiological, environmental, and equipment-related aspects of sports performance, this book gives a special emphasis to research on analysis of individual and team sports, cognitive and social human factors, and covers both sports and outdoor recreation disciplines. Based on the AHFE 2016 International Conference on Human Factors in Sports and Outdoor Recreation, held on July 27-31, 2016, in Walt Disney World®, Florida, USA, this book provides readers with a timely survey of new methods that can be implemented during any sport or outdoor recreation event for analyzing and improving the performance and safety of both individuals and teams.

  • À partir d'une enquête de terrain au sein d'une organisation française de désobéissance civile et d'entretiens semi-directifs avec des journalistes qui ont couvert ses actions, cet article interroge les rapports entre militantisme et médias. Il montre que la médiatisation de l'organisation contestataire étudiée entretient de fortes interactions avec sa structuration interne. L'omniprésence des journalistes contribue à hiérarchiser les rapports entre militants en consolidant la domination du leader sur le reste du groupe et celle des salariés sur les bénévoles. Ce processus alimente la personnalisation de l'organisation et renforce les rétributions matérielles et symboliques attachées à la position de leader.

  • Le numéro printanier de XYZ. La revue de la nouvelle propose un ensemble de textes explorant les multiples facettes de la vulnérabilité. Qu'il s'agisse des fragilités du corps, des autorités qui s'effritent, des pertes qu'on ne sait gérer, du trépas du grand-père ou de la mère (Claire Legendre et Jean-Paul Beaumier), de l'insécurité amoureuse (Cyril Della Nora et David Dorais) ou encore des enfances inquiètes (Yves Angrignon et Anne-Marie Duquette), les nouvelles offrent des portraits nuancés, empreints d'humilité. La section « Thème libre », elle, présente des textes de Catherine Browder, Gaëtan Brulotte, Esther Laforce, Jean-Sébastien Lemieux et Richard Savard. S'en dégage une sorte de tâtonnement des personnages devant la fatalité des lois qui se déploie dans un ton tragicomique (Savard) ou férocement angoissant (Laforce et Lemieux). Des comptes rendus des Papillons boivent les larmes de la solitude d'Anne Gene, de Gens du milieu de Charles-Philippe Laperrière et de Faunes de Christiane Vadnais clôturent le numéro.

  • Il y a 50 ans paraissait le premier numéro de la revue Parti pris. Bien que de courte durée (1963-1968), le phénomène partipriste a profondément marqué l'histoire intellectuelle du Québec, en accélérant notamment son entrée dans la modernité. Spirale a voulu témoigner de cet héritage en réunissant dans un dossier spécial des entretiens avec les membres fondateurs de la revue (André Brochu, Paul Chamberland, Pierre Maheu, André Major, Jean-Marc Piotte) et des comptes-rendus d'ouvrages consacrés au phénomène, dont l'anthologie de Jacques Pelletier parue tout récemment chez Lux Éditeur. Ailleurs dans ce numéro, le portfolio de Vida Simon, Guillaume Asselin analyse Le cerveau en feu de M. Descartes de Michëal Lachance et Gilbert David revient sur quatre oeuvres jouées lors du dernier FTA.

  • Quelle image avons-nous des Pays-Bas qui ne ressemble pas à des tulipes, du fromage ou des moulins ? Sait-on que ce petit pays très proche de chez nous se classe seizième dans l'économie mondiale ? Que son PIB par habitant occupe la dixième place mondiale ? Qu'il est le troisième partenaire des exportateurs wallons ?
    Force est de constater qu'on ne peut ignorer le marché néerlandais sous peine de passer à côté de formidables opportunités. Surtout pour l'exportateur amateur qui désire se lancer dans la vente à l'étranger et pour lequel se frotter aux redoutables hommes d'affaires néerlandais, réputés pour leur rigueur et leur professionnalisme, se révèlera être une leçon de business hors pair !
    Ce guide pratique est donc destiné aux entrepreneurs wallons, aguerris ou non, décidés à faire des affaires avec les Pays-Bas. Pour relever cette gageure, des spécialistes ont rassemblé dans une synthèse tous les éléments, principalement juridiques, qui permettront à l'homme d'affaires de mener à bien ses négociations en vue de maîtriser tous les aspects d'un marché en plein essor.

    Avec le soutien de l'AWEX.

  • Viens rencontrer de drôles de gens !
    Un gardien de zoo qui grimace, une institutrice qui zozote, un savant fou qui tire la langue... Et essaie de leur donner l'expression la plus ridicule possible !

  • Un camion-benne débarrasse les lourdes charges déblayées sur les chantiers... Découvrez ses qualités dans ce petit livre étincelant.

  • Le Bulldozer est le roi des chantiers... Le camion-benne débarrasse les lourdes charges déblayées sur les chantiers... Grâce à sa cuve tournante, le camion-toupie approvisionne les chantiers en béton liquide... Une pelleteuse à l'arrière, une chargeuse à l'avant, le tractopelle est un engin indispensable...

  • Une pelleteuse à l'arrière, une chargeuse à l'avant... La tractopelle est un engin indispensable. Découvrez ses qualités dans ce petit livre étincelant.

  • "Louise, jeune retraitée, s'installe à Logonna, village breton dans une maison qu'elle a choisie pour sa tranquillité.

    Sur la route de son retour en Lorraine, elle s'arrête à Compiègne, étape qui va bouleverser sa vie contre sa volonté.

    Son ami Jacob comprend qu'elle a besoin d'aide. S'engage alors une course contre des puissances financières occultes, prêtes à tout pour sauver leurs intérêts et dominer le monde.

    Ce thriller dévoile les arcanes de l'argent où tous les coups sont permis."

  • Cinquante ans après l'ouvrage fameux : La Genèse du Nombre chez l'Enfant de Jean Piaget et Alina Szeminska (1941), pourquoi Les Chemins du Nombre ? Une première raison suffisante est, à l'occasion de cet anniversaire, l'hommage qui doit être rendu aux deux auteurs et, au-delà de leur personne, à l'école de Genève tout entière, pionnière de l'étude génétique des structures cognitives de l'enfant. La seconde raison concerne l'importance que revêt la connaissance des processus de construction du nombre, tant pour l'enfant que pour l'enseignant, le chercheur et le psychologue praticien. Quels sont les progrès réalisés depuis La Genèse du Nombre ? Quels nouveaux chemins a-t-on défrichés ? L'objectif des trois éditeurs (J. Bideaud, C. Meljac et J.P. Fischer) est de répondre à ces questions, en réunissant, en un seul "lieu", les contributions de spécialistes internationaux les plus compétents et les plus connus dans ce domaine, sans aucune exclusive école. Pour les lecteurs francophones, ce sera l'occasion de lire, dans leur langue, des travaux anglo-saxons récents et encore inédits.

    Ainsi, un large public d'enseignants (de la maternelle à l'université), de chercheurs, de psychologues praticiens, de rééducateurs et (pourquoi pas ?) de parents trouvera-t-il, dans cet ouvrage, matière à réflexion et à discussion sur le sujet passionnant de la construction et de l'utilisation, chez l'enfant, du nombre et des opérations numériques.

empty