Courtes Et Longues

  • Le premier jour d'école depuis la fin du confinement, Mathis et Maïssa se retrouvent après plusieurs mois de séparation. Si l'un a vécu l'événement comme des grandes vacances, l'autre a vu le monde s'écrouler. Un album qui permet au lecteur de situer son expérience de confinement à travers celle des personnages et de combler les trous laissés par les angoisses liées à la pandémie de Covid-19.

  • Il était une fois une fourmi qui vivait dans le salon bourgeois d'humains voyageurs.
    Elle-même a fait plusieurs fois le tour du globe posé sur la table. Très fière, elle organise des conférences pour raconter ses voyages. Mais la fourmi n'a pas grand succès. C?est un oiseau qui, passant là par hasard, fera office de spectateur. La fourmi, bien orgueilleuse, oblige l'oiseau à l'écouter. Elle s'étale en détails géographiques, se vante de ses voyages en empruntant aux photographies du salon son récit d'aventure. L'oiseau qui parcourt vraiment le monde commence à s'énerver, pour qui se prend-elle à la fin ?
    Ça va barder !
    Cet album nous embarque loin de la fable classique, grâce au ton théatral des deux acteurs et aux dessins résolument contemporains de l'illustratrice.
    Niels Thorez est un jeune auteur français. Il signe ici son premier album aux Éditions courtes et longues. Son style maîtrisé, fin et piquant fait de cette fable un texte intemporel.

    L'illustratrice : Valérie Michel commence à dessiner en Afrique où elle a passé son enfance. Après ses études aux Arts Décoratifs de Paris, elle devient designer textile avant de se consacrer pleinement au dessin. En 2019, elle publie L'Oiseau-Lyre aux Éditions courtes et longues.

  • Corentino est cueilleur de noix de coco. Tous les jours, au domaine colombien des Milcoco, il grimpe en haut des arbres pour en couper les fruits. Il n'est pas malheureux, mais l'ailleurs l'appelle : la terre natale de son grand père, la France ! C'est décidé, il ira, caché dans un conteneur.
    L'auteur nous embarque en Colombie, sur les pas d'un tout jeune homme plein d'espoir d'une autre vie. Inspiré d'une histoire vraie, la justesse du texte et du propos rend ce récit captivant et laisse la place au personnage, aux sentiments qui le traversent et aux épreuves auxquelles il sera confrontées.
    L'auteur noue avec réalisme deux facettes de la même histoire, celle d'un enfant qui veut partir à l'aventure et celle d'un jeune homme enfermé dans les limbes des services de l'immigration française.

  • Vertige

    Isabelle Simler

    Une coccinelle cherche l'endroit parfait pour pondre ses oeufs. Mais à chaque fois qu'elle pense avoir découvert l'abri idéal, elle est chassée par des animaux caméléons qui se camouflent dans le décor. À peine se pose-t-elle sur ce qu'elle pense être un tas de branches qu'elle est houspillée par une bande de phasmes furieux.
    Les épines du rosier se révèlent être des ombonies. La sauterelle-feuille l'envoie tourbillonner au loin. Elle manque même d'être dévorée par un parterre de mantes-orchidées. Alors qu'elle désespère, la coccinelle arrive sur une feuille habitée... par une colonie de pucerons ! De quoi la régaler, elle et ses petits.
    À la fin de l'album, une double-page documentaire présente les insectes rencontrés et une autre permet d'en apprendre plus sur la coccinelle.

  • Dans une salle de lecture des archives, un enfant cherche désespérément quelque chose. Quoi ?
    On ne sait pas encore. Tout à coup, happé par un livre, l'enfant est transporté au pays des archives et commence sa quête du document égaré. De salles en salles, de tiroirs en tiroirs et de portes en portes, on fouille avec lui à l'infini. Au détour d'un passage secret, le petit détective récupère le trésor qu'il cherchait depuis le début : l'arbre généalogique de sa famille, un fragment de son histoire à lui, retrouvé dans l'histoire collective.
    Ce docu-fiction fantastique nous fait découvrir le monde réel des archives.
    L'humour et la délicatesse, du récit comme du dessin, nous transportent avec légèreté dans les mille et un détails d'un univers passionnant et mystérieux.

  • Fait à la fois pour cacher, protéger, maintenir, soigner ou encore dévoiler le corps, le ruban raconte une autre histoire des hommes et des femmes. Sa complexité est à l'égal de ses usages, ce que montre bien l'exposition, « Ruban et intime » au musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne, et dont le livre rend compte avec finesse et grande beauté. En élargissant son propos, il propose un regard neuf et une lecture singulière des évolutions de la création de la lingeriecorseterie.
    Sa reliure originale à la Berlinoise et son approche pluridisciplinaire, illustrée par une iconographie spectaculaire, confère à l'ouvrage son statut d'objet de référence unique. Précieux, moderne et sophistiqué, grand public et exigeant, il répond à l'intérêt de tous les publics.

  • Julius veut organiser une grande fête dans son salon. Ça tombe bien, il a tout plein de voisins à inviter ! Mais Julius a une drôle de façon de se faire de nouveaux amis... Marjolaine Leray crée un univers flamboyant où l'on découvre une nature fragile et victorieuse.

  • Dans ce livre, Hélène Romano raconte la situation d'un enfant qui pour s'intégrer, est prêt à jouer à des jeux qui n'en sont pas vraiment. La canette où il donne ou reçoit des coups ou le rêve indigo pour lequel il doit s'étrangler... Des jeux qui vont finalement causer la mort d'un de ses camarades. Par une histoire simple mais tragique, Hélène Romano décrit la difficulté pour les enfants de parler aux adultes des situations de maltraitances et de harcèlement. Un livre essentiel pour faire comprendre à l'enfant que son corps est un trésor qui lui appartient et qu'il doit protéger.

  • Odillon est un petit canard. Il vit heureux parmi les siens, dans son cocon perché à la cime des arbres. Quand le cocon casse, Odilon se retrouve seul dans la jungle. Qui l'aidera à rentrer chez lui ? Un roi peureux, des moustiques aux longues pattes, un chat des mers féru de water-polo, un ver père de famille ou des tortues stalactites...

  • Faust pactise avec le diable pour assouvir sa soif de savoir. Découvrant les jouissances terrestres, Faust tombe amoureux de Marguerite : belle, pure et innocente. Délaissée par Faust, devenue infanticide, elle sera néanmoins sauvée par Dieu. Un second Faust raconte l'amour impossible d'Hélène de Troie et de Faust. Puis comment Marguerite rachète l'âme de son aimé. Tous ces personnages sont les reflets de la condition humaine.
    De ce conte populaire, Goethe a fait un pilier de la littérature mondiale.
    La traduction de Gérard de Nerval lui confère une modernité incroyable.
    Les images de Harry Clarke sont bouleversantes, sombres et inquiétantes. Cette édition est inédite en France. Les Éditions courtes et longues ont déjà publié trois ouvrages illustrés par Harry Clarke.
    />

  • Les vacances à Ostende s'achèvent pour Marieke, douze ans. Finis les après-midis sur la plage avec son cousin préféré, passés à bronzer et construire des châteaux de sable. Terminé le quotidien avec Rudy, l'horrible nouveau copain de sa mère. La jeune fille n'a pas accepté le divorce de ses parents et supporte encore moins leurs nouveaux conjoints. Pour ne rien arranger, elle a découvert que sa grand-mère adorée était une menteuse et comprend de moins en moins les obsessions amoureuses de Zelda, sa meilleure amie. Vat- elle endurer cela encore longtemps ? Même pas en rêve ! À la rentrée, tout va changer...
    Élisabeth Brami nous livre un roman sensible sur une adolescente rebelle qui, face aux adultes, trouve la force de grandir.

  • Découvrez Plume, le livre de Isabelle Simler. Plume, chat malicieux, aime les oiseaux, et leurs plumes surtout. Plumes de poule et plumes de chouette... Plumes de mouette et plumes d'hirondelle... Quelle est donc la plus belle ? Isabelle Simler croque les oiseaux en deux temps. Côté face, elle en fait un portrait vif et drôle. Côté pile, elle dessine avec talent et précision leurs plumes chatoyantes et veloutées.

  • Cap !

    Loren Capelli

    Dès la couverture, on voit une petite fille attirée par la forêt, sa fraîcheur apaisante et intrigante, enivrante et mystérieuse. Et, en y pénétrant, elle va explorer un monde inconnu. Arbres immenses, ciels changeants, rivière au flot fascinant, l'enfant contemple, découvre et apprend, sans peur.
    Seuls les animaux pourraient l'inquiéter. Alors, c'est en rêvant allongée à même le sol qu'elle en croise...
    Mais une fois réveillée, elle reprend sa route, prête à retrouver son monde.
    Un chemin où Cap...elli découvre sa vie et son avenir.
    Un merveilleux roman graphique pour les enfants et les plus grands, composé avec une sensibilité hors du commun. Un grand livre qui marquera une étape dans la littérature jeunesse.

  • Seul dans sa chambre d'hôpital, un enfant se demande pourquoi il est dans ce lit depuis si longtemps. C'est dur d'être malade dans cette grande pièce blanche... Les médecins le soignent mais il ne se sent toujours pas bien. Il rêve de son autre chambre, la vraie, avec ses parents, et voudrait quitter cet endroit triste où ses parents ne parlent plus. Ça finit quand ?
    Hélène Romano décrypte l'histoire d'un enfant hospitalisé pour de longs mois afin de permettre au lecteur de mieux comprendre le « travail » de la maladie dans la vie de cet enfant et d'être plus attentif à lui.
    Support transitionnel entre l'enfant, ses proches et les professionnels, ce livre intervient pour libérer la parole au moment où la souffrance et la mort rôdent : celles-ci réduisent en effet bien des adultes au silence face à l'enfant hospitalisé.
    Les illustrations fines, aériennes et sensibles d'Adolie Day nous font glisser en douceur dans ce sujet délicat.

  • Magies ?

    Collectif

    Les fées ne sont pas des Sorcières et les Prestidigitateurs ne sont pas devins... Chamanes, magiciennes et ensorceleurs écrivent depuis l'aube de l'humanité une partie de notre histoire. Une histoire Occulte entre savoirs et croyances, une histoire Enchantée venue du monde entier. Leurs petits Secrets et leurs grands Mystères nous guident et nous illusionnent, ils nous terrifient et nous enthousiasment...
    Dans ce coffret, un grimoire d'un autre age, des affiches retrouvées, des cartes de tarot inédites et une baguette tout à fait magique vous donneront les clefs de cet univers merveilleux !

  • La petite fille peint les images de ses rêves.
    Une nuit, elle plonge dans le monde de ses créations et rêve qu'elle devient coelacanthe, poisson mystérieux qui a vu naître les dinosaures. Elle découvre l'Océan, ses trésors, ses secrets et les autres espèces qui peuplent l'obscurité. Et quand la nuit disparaît, elle quitte les flots, reprend forme humaine. Elle sait désormais que la richesse est dans ses rêves.
    La nuit, thème cher à Anna Griot, accueille la petite fille.
    Le noir d'encre des profondeurs contraste avec la force des couleurs. Dans un style très poétique, Nancy Guilbert s'approprie cet espace mal défini et nous déroule le chemin initiatique de son personnage.

  • Amoureuse de la nature et du dessin, Isabelle Simler voulait rendre hommage à l'un et à l'autre.
    Ce livre composé comme un carnet de croquis d'après nature permet de se projeter dans les observations de l'auteure : fines, méticuleuses mais aussi pleines d'humour et de recul sur le monde tel qu'elle le voit et tel qu'elle l'aime.
    D'après nature est un abécédaire qui se déguste avec une lenteur boulimique, qui se lit avec un esprit bourré de sons et de parfums.
    Entre les croquis, les tracés et les merveilleuses réalisations parachevées, un tourbillon nous prend qui nous fait découvrir la nature sous un autre jour...
    Entre maîtres classiques de l'esquisse et dessinateurs naturalistes, Isabelle Simler promène sous nos yeux un crayon novateur et enchanteur.

  • En 1916, Harry Clarke obtient sa première commande en tant qu'illustrateur, auprès de George Harrap à Londres, pour une édition des Contes d'Andersen. Le livre est publié en 1916. Il est suivi de nombreux travaux d'illustration. Pour la première fois en France, les Éditions courtes et longues ont publié des oeuvres de Harry Clarke : Histoires extraordinaires d'Edgar Allan Poe en 2011 et Les Contes de ma Mère l'Oie de Charles Perrault en 2012. Les deux volumes ont rencontré un franc succès auprès du public, mais aussi de la presse (Le Monde, La Revue des livres pour les enfants, l'École aujourd'hui) et sont devenus des références.

    Dans Les Contes d'Andersen, huit magnifiques planches en couleurs, lumineuses et oniriques, accompagnent vingt-cinq dessins en noir et blanc profonds et enivrants. Leurs dimensions varient du colophon à l'illustration pleine page. Toutes ces images, entre enluminure médiévale et dessin Art Nouveau, s'accordent avec splendeur et donnent aux contes un relief vertigineux.

  • Boris est un vieil homme amoureux de sa voisine, Jeanne, mais trop timide pour lui parler. Odilon, corbeau doué de parole, décide de lui venir en aide avec l'idée de récupérer son coeur pour son amie Asie. Il attire Boris dans la caravane où il vit avec Asie, Phil et Lunaire.
    Alors qu'un orage éclate et emporte la caravane, Chilpéric, le neveu de Jeanne qui s'était réfugié à l'intérieur à la suite de Boris se retrouve piégé. Le vieil homme finit par rentrer chez lui mais est soupçonné de l'enlèvement de Chilpéric. Avec l'aide de Jeanne, ils partent à la rescousse du garçon. Boris est prêt à se sacrifier en donnant son coeur mais il appartient déjà à Jeanne. Les personnages comprennent alors la puissance de l'amour : Phil sauve Asie en lui donnant son coeur.

empty