Bayard Jeunesse

  • Jeune garçon de ferme, Eragon mène une existence sans histoires dans un village de l'Alagaësia. Jusqu'au jour où il découvre une magnifique pierre bleue. Il n'imagine pas alors qu'il s'agit d'un oeuf de dragon, et que sa vie va être bouleversée. Il deviendra Dragonnier, héritier d'une caste d'élite que le roi veut éradiquer... Eragon n'a que seize ans, mais le destin du royaume est entre ses mains.

    Extrait du livre :
    Le soleil se leva le lendemain, déclinant une magnifique palette de roses et de jaunes. L'air était pur et glacial. La glace emprisonnait les bords des torrents ; les petits étangs, eux, étaient gelés sur toute leur surface. Eragon avala un peu de porridge avant de redescendre dans le vallon où était apparue la pierre. Il examina le site avec attention ; mais le petit matin n'apporta pas d'éclairage nouveau sur la scène. Il décida de rentrer chez lui.
    Le chemin était envahi par la végétation. À certains endroits, il disparaissait complètement. Comme il avait été dessiné par les allées et venues fortuites des animaux sauvages, Eragon tombait par moments sur ses propres traces et faisait de longs détours. Cependant, malgré ses zigzags, c'était la voie la plus directe pour sortir de cette partie réputée «infréquentable» des montagnes : la Crête.
    La Crête était l'un des seuls lieux dont le roi Galbatorix ne pouvait pas prétendre être le maître et seigneur. Bien des décennies plus tard, on racontait encore comment la moitié de son armée avait disparu, le jour où elle s'était aventurée dans la vieille forêt. Une chape de malchance et de malédiction semblait peser sur les bois. A priori, rien d'extraordinaire, pourtant : les arbres dressaient leurs hautes silhouettes ; le ciel était radieux ; néanmoins, rares étaient ceux qui, ayant osé s'attarder sur ces massifs, en revenaient indemnes... quand ils en revenaient !
    Eragon était de ceux-là. Il n'avait pas l'impression d'avoir un don particulier ; simplement, ses sens étaient toujours en alerte, et il avait d'excellents réflexes. Bien qu'il sillonnât la montagne depuis de longues années, sa méfiance demeurait intacte. Et pour cause : à peine pensait-il avoir percé tous les mystères de la nature qu'un événement inattendu se chargeait de lui prouver qu'il n'était pas au bout de ses surprises. Dernier exemple en date : l'apparition de la pierre.


  • Eragon et Saphira, sa dragonne, sont à peine sortis vainqueurs de la bataille de Farthen Dûr que des Urgals attaquent de nouveau et tuent le chef des Vardens...
    Nasuada, sa fille, est nommée à leur tête. Après lui avoir prêté allégeance, Eragon entreprend avec Saphira un long et périlleux voyage vers Ellesméra, le royaume des elfes, où ils recevront les enseignements du fameux Togira Ikonoka, l'Infirme Inchangé. Pendant ce temps, Roran, le cousin d'Eragon, organise la défense de son village contre les Ra'zacs. Le jeune homme est persuadé qu'ils veulent récupérer la mystérieuse pierre trouvée par Eragon sur la Crète.
    De son côté, le royaume du Surda est toujours en lutte contre l'Empire de Galbatorix. Eragon, Roran, les Vardens et les rebelles du Surda poursuivent désormais un seul et même but :détruire les forces du Mal.

  • Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina - prisonnière des Ra'zacs -, et venger la mort de son oncle Garrow. Saphira emmène les deux cousins jusqu'à Helgrind, repaire des monstres. Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar'oc, l'épée que Brom lui avait donnée, Eragon n'est plus armé que du bâton du vieux conteur. Cependant, depuis la Cérémonie du Sang, le jeune Dragonnier ne cesse de se transformer, acquérant peu à peu les fabuleuses capacités d'un elfe. Et Roran mérite plus que jamais son surnom de Puissant Marteau. Quant à Saphira, elle est une combattante redoutable. Ainsi commence cette troisième partie de l'Héritage, où l'on verra l'intrépide Nasuada, chef des Vardens, subir avec bravoure l'épreuve des Longs Couteaux ; les Vardens affronter les soldats démoniaques de Galbatorix ;
    Arya et Eragon rivaliser de délicates inventions magiques ; Murtagh chevauchant Thorn, son dragon rouge, batailler contre Eragon et Saphira. On s'enfoncera dans les galeries souterraines des nains ; on se laissera séduire par Nar Garzhvog, le formidable Urgal, et par l'énigmatique Lupusänghren, l'elfe au pelage de loup ; on retrouvera avec bonheur Oromis et Glaedr, le dragon d'or ; on constatera avec jubilation que Saphira montre toujours un goût certain pour l'hydromel.
    Et on saura enfin pourquoi le roman porte ce titre énigmatique : Brisingr, Feu en ancien langage.

  • Grégoire est renvoyé de son collège, et son grandpère, qu'il adore, refuse de le consoler.
    "D'accord, j'ai compris. Je ne suis pas complètement crétin, quand même. Je voudrais bien travailler ; mais l'ennui, c'est que je n'y arrive pas. Tout ce qui se passe à l'école, c'est comme si c'était du chinois pour moi. Ça rentre par une oreille et ça ressort de l'autre." Grégoire déteste l'école si fort, qu'en sixième, il a déjà redoublé deux fois. Le seul endroit qu'il aime, son refuge, c'est le cabanon de son grand-père Léon, avec qui il passe des heures à bricoler. Quand Grégoire est renvoyé du collège, Léon est furieux, cette fois. Il renonce à consoler son petit-fils et lui refuse sa protection. Il est peut-être temps pour Grégoire d'accepter de grandir...

  • Un mystérieux flacon, empli d'un parfum couleur sang, voyage à travers le temps, passant des mains d'Alba, la belle esclave gauloise, à celles de Wulfila, le jeune Barbare, puis à celles de Loup, le page, Margot, la petite sorcière, et enfin Camille, l'émeutier de 1848, pour arriver jusqu'à nous.
    Or, quand on débouche le flacon, il s'en dégage tantôt une odeur épouvantable, tantôt un parfum céleste, variant au gré des siècles.
    Une légende raconte qu'il suffit de deux gouttes pour guérir de la lèpre ou bien du choléra, pour refermer les blessures mortelles, et plus encore, pour faire tomber amoureux ceux et celles qui s'y attendaient le moins.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Au village de Greenwood, la terreur règne. Un horrible monstre sème le chaos et la peur parmi les habitants, laissant derrière lui plusieurs morts. Jérémie, sur la piste de la mystérieuse bête, va malgré lui se retrouver dans la tourmente d'une histoire d'amour et de vengeance.

  • Marion, la fille d'un jardinier du château de Versailles, a été choisie pour servir la favorite du Roi-Soleil, madame de Montespan. La marquise est exigeante et capricieuse ; il est bien difficile de la satisfaire. Heureusement, Marion possède un don rare : elle sait créer des parfums extraordinaires qui plaisent à sa maîtresse. Mais la Montespan a plus d'un vilain tour dans son sac. Bientôt, Marion découvre qu'un terrible complot se trame contre la reine...

  • Amsy vit de nos jours au Niger ; il est esclave d'une famille de Touaregs. Pour lui, c'est normal on lui a dit que c'était dans l'ordre des choses, et voulu par Dieu. De plus, il n'a jamais connu autre chose. Alors, quand Mouhamed, qui travaille pour une association de libération des esclaves modernes, vient lui proposer de venir habiter en ville avec lui, et d'aller à l'école, Amsy hésite. Parviendra-t-il à vivre libre, lui qui n'a jamais appris à prendre une décision ? Parviendra-t-il, ensuite, à convaincre ses parents de le rejoindre, même s'ils encourent la colère de leur maître ? Vivre libre est pour nous une évidence, mais pour celui qui, depuis la naissance, n'a appris qu'à se taire et à obéir, ce n'est pas facile. Cela fait même très peur !

  • L'homme et la femme Poloverdo avaient un enfant qui poussait comme le reste sur cette terre, c'est-à-dire pas très bien. Il passait ses journées à courir après les serpents. Il avait de la terre sous les ongles, les oreilles décollées à force d'être rabattues par les rafales de vent, et s'appelait Paolo. Paolo Poloverdo. C'est lui qui vit venir l'homme, là-bas, sur le chemin, par un jour chaud de janvier. Cette fois-là, ce n'était ni un géologue, ni un marchand de voyages, et encore moins un poète.
    C'était Angel Allegria. Un truand, un escroc, un assassin.

  • Daniel s'est brûlé les yeux lors d'un séjour aux sports d'hiver. Quelques jours après son retour, il est réveillé en pleine nuit par un cri et des râles venant de la rue. Y aurait-il un blessé ? Daniel se précipite à la fenêtre mais il ne voit rien. L'assassin, lui, l'a très bien vu. Et il n'a pas l'intention de laisser un témoin aussi gênant lui échapper...

  • Berlin, 1942. La guerre s'enlise, et les Allemands commencent à sentir que l'issue ne sera pas victorieuse. Joseph Goebbels, ministre de la Propagande, cherche un moyen de remonter le moral de la population. Et quoi de plus joyeux que le jazz ? Mais, considéré comme une « musique dégénérée » ou « musique de nègres », il est interdit par le régime. Le ministre ordonne donc que l'on crée un groupe de « musique de danse accentuée rythmiquement », un jazz qui valoriserait les thèses aryennes.

    Le vieux pianiste Wilhelm Dussander est à la retraite depuis que les membres juifs de son groupe ont été arrêtés. S'il estime que la politique n'est pas l'affaire des musiciens, il n'a jamais aimé les nazis. Pourtant, lorsque Goebbels le sollicite pour monter le groupe qu'il appelle de ses voeux, Dussander n'a d'autre choix que d'accepter...

    Un hommage à la musique.

    Un appel à la liberté.

  • Depuis qu'il a vu sa nouvelle voisine penchée à sa fenêtre, Casimir n'est plus le même. Lorsqu'il tombe malade et se retrouve cloîtré chez lui, il passe ses journées à l'observer avec ses jumelles. Qui est donc cette jeune fille qui ne sort jamais de chez elle ? Pourquoi se déplace-t- elle de façon si étrange ? Casimir va chercher un prétexte pour la rencontrer.

  • « Il faut toujours avoir confiance et suivre sa route comme le font les tsiganes, sans souci des frontières. »L'histoire bouleversante d'un garçon pris dans les tumultes du Caucase.Lorsque les douaniers trouvent Blaise Fortune, douze ans, tapi au fond d'un camion espagnol à la frontière française, il est seul. Il a vécu les douze premières années de sa vie dans le Caucase, entre la mer Noire et la mer Caspienne. Jeanne Fortune, sa mère, l'a confié bébé à Gloria Bohème. Gloria a toujours promis au garçon qu'il retrouverait sa mère en France, et qu'un jour, il connaîtrait des jours plus heureux que ceux qu'ils vivent là, tous les deux, avec leur barda pour seule richesse. Dans la boue, la peur, la guerre et la misère. À cette époque, il parle russe et les gens l'appellent Koumaïl. Pourtant, ce qui sauvera Blaise du désespoir, c'est bien l'amour de Gloria, une femme au coeur grand comme un lac, capable d'enchanter la vie pour qu'elle soit supportable. Et quand, après avoir traversé toutes sortes d'épreuves, le garçon se retrouve seul à la frontière, sa douleur est indicible.

  • Quoi de plus banal qu'un chat noir, comme celui que sébasto trouve posté, un matin, devant la maison de da, son grand-père adoptif ? pourtant, l'animal le met mal à l'aise.
    Peut-être à cause de l'étrange éclat métallique luisant dans son regard ? lorsqu'un deuxième chat apparaît, puis un troisième, l'inquiétude s'installe et se mue bientôt en peur...

  • La Nouvelle-Orléans au début du vingtième siècle. Leon et Noel sont liés par une profonde amitié : malgré leurs différences - l'un est Noir et l'autre Blanc, l'un va à l'école et l'autre non, l'un est encore plus pauvre que l'autre - leurs rêves sont communs : acheter le cornet à pistons qui trône dans la vitrine du marchand de musique et devenir musiciens de jazz. Noel reçoit l'instrument pour son anniversaire, et l'offre à Leon, qui l'apprivoise tout de suite.
    Mais Leon est accusé de vol, pense qu'il est trahi par son ami, et passe une année en maison de redressement. Il y rencontre un musicien qui croit en lui et l'instruit. Repéré plus tard par Buddy Joe, le modèle de son enfance, Leon devient le meilleur cornettiste de son temps, jouant à Chicago, puis à New York, où il triomphe avec... son ami Noel, qu'il a retrouvé.

  • Seule et déboussolée, Anne tombe amoureuse d'un voisin artiste-peintre, bien plus âgé qu'elle.
    Anne a emménagé dans un nouvel appartement avec sa mère.
    Elle se sent seule, n'a pas d'amis dans son nouveau collège. A l'occasion des ateliers portes ouvertes, elle fait la connaissance de leur voisin, qui est peintre. Sa mère rentrant tard du travail, Anne passe ses soirées dans l'atelier, à faire ses devoirs tout en observant Pierre travailler. Il parle peu, mais Anne se sent bien chez lui, et elle est fascinée par l'évolution de ses peintures. Elle ne tarde pas à tomber amoureuse de lui. C'est son secret, sa mère n'en sait rien. Aussi, quand Pierre lui propose de l'aider à préparer sa prochaine exposition, Anne est-elle flattée. Mais quelle douche froide quand il lui présente Zélie, sa fiancée ! Pourtant, la préparation de cette exposition lui offrira l'occasion de se faire enfin un ami de son âge, Neville, le neveu de Pierre.

  • A douze ans, Ysée ignore tout de ses origines, mais elle est heureuse chez sa nourrice, dont les cinq fils sont comme ses frères. Or, voilà qu'en cette année 1453, des religieuses qui ont autorité sur elle exigent qu'elle épouse le maire de Chätillon-sur-Seine, un homme de plus de quarante ans ! Comment se tirer de ce guêpier ? Peut-être en obtenant l'aide du duc de Bourgogne, Philippe le Bon... Hélas, l'affaire est beaucoup plus compliquée qu'elle ne l'imagine...

  • Ou comment un garçon se défend contre les lois d'une société arbitraire. Linus Hoppe vit en sphère 1 avec ses parents et sa soeur Mieg. Avec son ami Chem, il prépare son examen de fin d'année. Dans trois mois, il doit passer devant le Grand Ordonnateur. Son destin basculera : soit il restera en sphère 1, un monde parfait et élitiste où l'attend une vie paisible avec sa famille, soit il descendra dans une sphère inférieure, la sphère 2 ou 3, loin des siens, dans un milieu plus dur. Selon ses parents, cet examen n'est qu'une formalité. Mais Linus, lui, n'a pas envie qu'on choisisse son destin à sa place, et avec Chem, un surdoué de l'informatique, il réussit à tromper le Grand Ordonnateur et se retrouve relégué en sphère 2. Enfermé dans un camp de transition où il travaille à la chaîne dans une usine, il n'a même plus la force de rêver... Mais l'espoir va renaître en lui le jour où il s'évade. Il devient alors clandestin. Mais mieux vaut-il être enfermé dans une vie toute tracée ou vivre libre et prendre des risques ? Linus a choisi de se battre pour sa liberté, il a choisi son camp : celui des opposants au Grand Ordonnateur.



  • le 7 juillet 1942, hannah goslar sonne chez son amie anne et découvre avec stupeur que la maison est vide.
    la famille frank a quitté amsterdam - sans doute pour se réfugier en suisse, dit un voisin. à cause des lois anti-juives, le quotidien d'hannah devient chaque jour plus difficile. puis tout bascule une nuit de juin 1943, lorsque des soldats nazis frappent à sa porte...

  • Ysée entre malgré elle dans une bande de brigands, qui ignorent qu'elle est une fille. Elle a intérêt à leur fausser compagnie avant qu'ils ne découvrent la vérité ! Son rôle de ménestrel lui permettra peut-être de filer avec le cheval dont elle a sauvé la vie, et de se mettre à la recherche de son mystérieux père, l'homme à la fleur de lys. Or, voilà que, sous son apparence de garçon, elle recroise Joffrey, le jeune seigneur de ses rêves !
    DOIT ÊTRE LU DANS L'ORDRE DES TOMES DE LA SÉRIE

  • À 15 ans, Oliver doit quitter son pays et ses amis pour suivre sa mère et son nouveau mari, un Indien lakota. Rempli d'amertume et de préjugés, l'adolescent se retrouve confronté à la dure réalité d'une réserve indienne des États-Unis. Malgré les efforts de Rodney, son beau-père, l'intégration est difficile pour Oliver. Au gré des rencontres, il apprendra pourtant à connaître ce peuple fier et courageux qui se bat pour la sauvegarde de son identité.

  • Toujours déguisée en garçon, Ysée vient d'arriver à Semur où elle doit attendre le jeune seigneur Joffrey de Sansay. Hélas, elle est obligée de prendre la fuite pour échapper aux Coquillards, ses pires ennemis.
    Dans une auberge, elle surprend un complot ourdi par un inconnu dont elle reconnaît le regard...
    Serait-il son père ? La voilà de nouveau obligée de filer, les hommes du conspirateur à ses trousses. En danger de mort, Ysée n'a pourtant qu'une idée en tête : retrouver Joffrey. Mais avec lui comme avec son père, elle n'est pas au bout de ses surprises...

  • Bella Rossa a vingt ans, une beauté sauvage, des cheveux flamboyants, une poitrine généreuse et un tempérament bien trempé. Heureusement ! Car chez elle, à Maussad-Vallée, la vie n'a été qu'une suite de calamités. Bella Rossa rêve de fortune, de bonheur, et veut découvrir le continent. Elle espère aussi retrouver sa mère qui, quinze ans plus tôt, l'a laissée seule avec son père. Aussi, quand la guerre arrive à Maussad-Vallée, Bella Rossa décide-t-elle d'atteler les vaches à la vieille charrette à foin, puis d'y embarquer son père et toute la quincaillerie qu'elle a accumulée au fil des années pour la vendre afin de subsister.
    Ce qu'elle ignore, c'est qu'en chemin elle fera la connaissance du sergent Modrzejewski, et que son amour pour lui sera à la fois un miracle et la pire des calamités.
    Ce qu'elle ignore, c'est qu'elle manquera de mourir à cause d'une pépite de plomb et que, plus tard, une autre pépite changera sa vie.
    Ce qu'elle ignore, c'est qu'il existe des pépites plus précieuses que celles des chercheurs d'or...

empty