Luc Bozgly

  • Village de pêcheurs, puis, avec l'arrivée du train, destination prisée du Second Empire, appréciée des peintres et des écrivains, Trouville a conservé le charme de ses quais, rues, ruelles et impasses. Un charme lié à la topographie accidentée et une géographie qui allie une rivière, un port et une plage dotée de planches. Lieu d'une rencontre unique entre l'architecture vernaculaire et balnéaire où les maisons de pêcheurs côtoient les maisons et villas de la villégiature, les installations maritimes et de délassement. Il en résulte des espaces publics d'une saveur unique en France.

empty