Louise Mezel

  • Roland l'Eféfan, l'artiste Nouv.

    Connais-tu la Villa Médicis ? » Dans cet album hors-série, Roland Léléfan n'est ni plus ni moins en résidence dans la célèbre villa romaine ! Il profite de son séjour pour découvrir Rome, explorer les musées et surtout en apprendre toujours plus sur l'art. Et si Roland n'était pas, lui aussi, un peu artiste ?
    Au fil des pages, Roland à la Villa Médicis nous entraîne au coeur de l'univers créatif de l'illustratrice, Louise Mézel. C'est un génial carnet d'artiste que notre éléphant traverse avec son charisme habituel !

  • Roland est un charmant petit éléphant, curieux et rêveur. Il adore lire, c'est son moment à lui.
    Dans sa bibliothèque, on trouve toutes sortes de livres.
    Mais ceux qu'il préfère ce sont les encyclopédies et les dictionnaires. Oh oui, il aime beaucoup les dictionnaires !
    Lorsqu'il lit, Roland est parfois tellement absorbé qu'il disparaît presque dans le livre. Mais parfois une mouche, ou un rhinocéros qui passe, le dérange et il doit changer de place... Et parfois il s'endort sur son livre ouvert !
    Un album drôle et tendre mais pas mièvre pour autant...
    Le trait enfantin, volontairement maladroit mais très expressif de Louise Mézel donne véritablement vie à ce petit éléphant attendrissant et bienveillant.

  • Roland adore la neige ! Toute l'année il attend l'hiver et comme il habite en haut de la montagne, dès que celle-ci se recouvre de blanc, il fonce sur sa luge, fait de magnifiques bonhommes de neige ou chausse ses skis... Mais avant tout cela, il faut prendre des forces, bien s'étirer, s'habiller très chaudement... car comme tous les éléphants, Roland s'enrhume très facilement !
    Dans la droite ligne des deux précédents albums, le petit héros bien vivant de Louise Mézel emmène cette fois le lecteur à la neige. C'est pétillant, drôle, frais... Un beau moment de lecture avec son enfant !

  • Roland est un charmant petit éléphant, curieux et rêveur.
    Il n'est pas contorsionniste mais il sait enrouler sa trompe et se coucher dessus, il sait aussi entortiller sa queue ou plier ses oreilles et même faire des noeuds avec pour ne pas entendre le tonnerre. Il en a si peur !
    Il aime faire plein de choses comme arroser les plantes, lire des livres, prendre des bains moussants, faire des bulles et manger des céréales. Mais ce qu'il aime par dessus tout c'est raconter des histoires !
    Un album, premier d'une série, drôle et tendre mais pas mièvre pour autant...
    Le trait enfantin, volontairement maladroit mais très expressif de Louise Mézel donne véritablement vie à ce petit éléphant attendrissant et bienveillant.

  • "Sur les terres de la Vermondie règne un baron dur et hautain qui emprisonne sa fille dans une tour car elle refuse le mariage avec le comte de Montignac. Mais l'amour de la belle pour un jeune troubadour émeut la tour qui se penche pour la délivrer. La Tour penchée de la Vermondie reprend une ancienne légende qui a bercé l'imaginaire du Périgord : l'amour fait baisser les murs et détruit les barrières du monde féodal. Le graphisme dynamique de Louise Mézel illustre parfaitement cet album et porte un nouveau regard sur ce conte intemporel.

    "

empty