Hermann

  • L´individu que je suis est en état de réponse à la peinture. Je ne peins pas, mais au moment où je dis « je ne peins pas », je dis une chose qui est vraie mais je pourrais aussi la déplacer en disant que si je peins, c´est autrement. Au moment où je dis cela, je ne peux pas m´empêcher de commencer à peindre autrement, de me dire que je serai entraînée par le signifiant « peint », « peine », « pain », « paint », donc que j´associerai « peins » et « peine ». Je le sais par ouï-dire, il y a peine à créer artistiquement, en particulier en peinture. Nous avons des témoignages nombreux de la peine des peintres. De leur façon d´être à la peine, à la peinture et à la peine. Il y a des exemples extrêmement notoires, le peintre à la peine le plus notoire étant probablement Van Gogh... Mais je pense que c´est un trait de peinture, que cette espèce de combat, d´affres, qui font peineture. - Hélène Cixous.

empty