Actes Sud

  • Le 21 mai 1996, sept moines étaient assassinés par un groupe islamiste au Monastère de Tibhirine en Algérie.
    Ce crime avait bouleversé l'opinion internationale. Depuis, de nombreuses commémorations ont eu lieu à la mémoire de ces sept religieux. Rachid Koraïchi, artiste plasticien, souhaite à son tour leur rendre hommage. Son témoignage, en tant qu'artiste algérien, constitue une réponse humaniste à la haine et à l'intolérance. Ses récents projets inspirés de textes mystiques (Ibn Arabi, Attar, Rumi...), témoignent de son intérêt pour les êtres qui ont fait le choix d'une vie contemplative et spirituelle.
    Le projet consistera en la réalisation de 7 livres d'artistes et à l'installation à Tibhirine d'un jardin à la mémoire de ces moines. Ce titre " Les 7 dormants " fait référence à un conte populaire arabe. Il évoque le retrait de la vie quotidienne, le sommeil, la résurrection.

empty