Anne Bertrand

  • Trois histoires, trois univers, et trois jeunes pirates intrépides !

    - Le trésor de Tête-de-Rat.
    Lucie bougonne ! Son père le Capitaine Tête-de-Rat ne pense qu'à piller des navires et chercher des trésors. Lucie, elle, préfère faire un puzzle ou jouer à la poupée. Elle parvient finalement à arracher une promesse à son père : s'il trouve un grand trésor, il prendra un an de vacances avec elle ! Le soir-même, lors d'un pillage, Lucie trouve un dessin déchiré au sol. Elle s'empresse de le reconstituer comme un puzzle, et une drôle de carte commence à se dessiner...
    Écrit par Bertrand Fichou et illustré par Anne Wilsdorf.

    - L'anniversaire du pirate.
    C'est la panique sur le bateau des pirates ! Aujourd'hui c'est l'anniversaire du Capitaine, et aucun matelot n'a de cadeau ! Seule la petite Lison est toute enjouée, car dans sa cabine, elle a créé un petit ours à câliner. Les pirates se moquent d'elle : « le Capitaine n'en voudra jamais ! » Soudain - Boum Boum ! - Le Capitaine arrive sur le pont. Quelle sera sa réaction ?
    Écrit par Christophe de Barbarin et illustré par Irène Bonacina.

    - Les pirates à la plage.
    Nina, c'est le petit poulpe d'amour de Barbe Rousse. Elle rêve d'aller en vacances à la plage, mais pour son père c'est impensable, car on n'a jamais vu un pirate bronzer sur du sable chaud ! Nina a une idée : elle écrit une fausse carte au trésor conduisant à une île paradisiaque. On pourrait y voler le trésor d'un autre grand pirate... Barbe Rousse tombera-t-il dans le panneau ?
    Écrit par Christophe de Barbarin et illustré par Irène Bonacina.

  • Le monde rural et ses figures allégoriques inspirent la plupart de ses romans : ses personnages du grand Ouest américain, leurs lieux de vie, leur quotidien vont s'incarner, à partir de 1939, dans des oeuvres dites « photos-textes ». Attribuant une valeur égale entre image et texte, Morris imagine des ouvrages mêlant littérature et photographie, l'une dialoguant avec l'autre dans une même puissance évocatrice.
    Durant une quinzaine d'années, il photographie la vie simple des Américains empruntant au réalisme des auteurs et photographes de la Grande Dépression, tels John Steinbeck ou encore Walker Evans : « J'ai vu le paysage américain encombré de ruines que je voulais sauver », précisant vouloir « enregistrer cette histoire avant qu'elle ne disparaisse ». Ses images, quasiment toujours vides de toute présence humaine, montrent des objets récurrents du quotidien. Des vêtements sans corps, des lits et des chaises vides, des couverts déposés sur une table : le temps est suspendu, l'image énigmatique. L'esprit des lieux est ici matérialisé par une infinité de détails ; Morris réussit à « capturer l'essence du visible ».
    Ses photographies sont des « morceaux de temps » : roues de charrettes à l'arrêt, enclos vides, façades de grange, évier de cuisine, fin de repas sur la table d'une salle à manger vide, vaisseliers, outils et objets du monde agricole... Wright Morris saisit un quotidien intime, le presque rien de vies simples du Midwest américain. Opérant un travail de mémoire, ses images oscillent entre réalisme et fiction, entre poétique et mystère d'un temps suspendu.

  • Walker Evans (1903-1975) est sans aucun doute l'un des photographes américains les plus importants du XXe siècle. Ses photographies de l'Amérique en crise dans les années 1930, ses reportages publiés dans le magazine Fortune et sa définition du « style documentaire » ont influencé des générations d'artistes.

    Cet entretien passionnant éclaire sous un angle nouveau la personnalité et le travail de Walker Evans.

    Le livre s'inscrit dans la série des Écrits publiés par le Centre Pompidou, une collection indispensable à la compréhension de plus grands noms de l'art moderne et contemporain.

  • Qu'elles soient princesses ou simples demoiselles, les femmes d'Anne Kovalevsky ont toutes décidé, un jour, de prendre leur destin en main. De Rose l'effrontée à Zahra l'infaillible, toutes brillent par leur volonté et leur détermination. à travers ces portraits, chacun retrouvera une mère, une amante, une amie, une muse et surtout un peu de son histoire.

  • De « Chanel N° 5 » à « Opium », d' « Arpège » à « Joy », de « l'Air du temps » à « Shalimar », chaque parfum célèbre cache une histoire passionnante.
    En quinze chapitres, Anne Davis et Bertrand Meyer-Stabley, longtemps journalistes à ELLE, nous dévoilent les secrets des fragrances cultes, les coulisses des grandes maisons de couture ou de parfum, le travail des plus grands « nez ».
    On découvre comment Madame Carven, Coco Chanel, Christian Dior, Jean Paul Gaultier, Jeanne Lanvin, Nina Ricci, Marcel Rochas ou Yves Saint Laurent ont exprimé leur style dans leurs parfums. On renoue avec l'âge d'or des maisons Caron, Guerlain, Hermès, Roger & Gallet.
    On retrouve sans faille ces effluves mythiques qui sont presque des oeuvres d'art, la quintessence de la parfumerie française.
    Cinq nouveaux parfums ont été ajoutés : Ambre sultan (Serge Lutens), Angel (Thierry Mugler), Chypre (Coty), Trésor (Lancôme) et Eau d'Hadrien (Annick Goutal).

  • Une ré exion innovante à la croisée des disciplines :Une approche diachronique pour développer la démarche ré exiveUne structure claire pour faciliter la mise en oeuvre des programmes  (enjeux > fondements > axe > cours)Des mises en activités originales pour inciter l'élève à prendre  la parole et se documenterDes repères et références pour étayer l'analyse : contextes,  frises, biographies...

  • Les bibliothèques sont de plus en plus présentes et visibles dans le paysage culturel et politique, que ce soit par leur actualité (le renouveau des bibliothèques universitaires), par leur succès public (7 millions de personnes inscrites dans les bibliothèques municipales) ou par leur place dans la révolution numérique.
    Cet ouvrage a pour ambition d'éclairer le mouvement d'expansion et de modernisation des bibliothèques, mais aussi leur fragilité, aggravée par la crise économique, et les enjeux dont elles sont porteuses. Le premier tiers du livre situe les bibliothèques dans une perspective historique. Sont ensuite abordés les différents types de bibliothèques, les rôles qu'elles jouent et leurs publics. La troisième partie analyse l'évolution et l'avenir des bibliothèques face au défi numérique, qu'elles relèvent en pariant sur l'innovation.

  • Un monde préservé pour un monde plus beau, voilà l'objectif de la génération future.Sous la plume d'Anne Jankéliowitch, voici 45 portraits de jeunes HÉROS, soucieux de l'environnement et de la nature, qui ont décidé d'AGIR! Américains, Français, Africains, Coréens, Boliviens, ces jeunes HÉROS, filles et garçons, de tous les pays et de tous âges, ont compris leur devoir de citoyen et ont oeuvré pour des causes qui leur tenaient à coeur grâce à de multiples actions: dessin, chant, peinture, récolte de fond, manifestations, sensibilisation à l'environnement, autant d'initiatives singulières en faveur de :- la lutte contre les changements climatiques;- la protection de la biodiversité, des milieux naturels et des ressources naturelles;- la production et la consommation responsables.Parmi ces jeunes :- En France, Olivia Boulet, consternée par les conséquences de la marée noire, s'est mise à dessiner des oiseaux et à vendre ses dessins via internet partout dans le monde. Elle a ainsi récolté 150 000 euros pour le nettoyage des plages.- Sun Woo Kim, jeune coréen, a organisé des collectes d'huiles alimentaires pour la fabrication des biocarburants.- Aux USA, Alex Lin a recyclé des ordinateurs pour éviter le surplus de déchets, et Aitan Grossman a chanté pour récolter de l'argent pour la planète.- Mária Ocsenás, en Hongrie, a protégé une mare près de Budapest pour la sauvegarde des canards menacés.- Rachel Wilson, en Irlande du Nord, a créé des potagers dans les écoles pour améliorer l'alimentation.Autant d'actions concrètes pour une réalité humanitaire dont nous devons tous prendre conscience.

  • Un manuel pour maîtriser les techniques d'expression et développer sa culture générale, tout en s'entraînant aux épreuves de BTS. Avec, sur le CD-ROM, 400 exercices d'entraînement à la langue et à l'orthographe.

  • Crapounette va à l'école pour la première fois. Rester assise toute la journée ? Quelle drôle d'idée !
    Aujourd'hui, Crapounette va à l'école pour la première fois. Elle prépare consciencieusement sa sacoche en peau de putois avant de courir attraper le buffle de ramassage scolaire qui la conduit de l'autre côté de la vallée. Horreur ! En arrivant dans sa classe, Crapounette découvre, parmi les élèves, Aimé-les-Ongles-Propres, son prétentieux cousin Delarivière. Crapounette compte lui faire la peur de sa vie, en libérant Zaza, le lézard à collerette venimeux de la classe...

  • Cette nouvelle édition, complètement refondue, des Bibliothèques municipales : acteurs et enjeux, paru en 1994, insiste sur les objectifs et les enjeux des bibliothèques municipales.
    Les changements intervenus depuis quelques années sont, en effet, non seulement techniques, économiques ou juridiques mais reflètent principalement des évolutions sociales, politiques et culturelles. La bibliothèque, elle aussi, est affectée par la question scolaire, la violence urbaine, l'interrogation sur l'espace public, le politiquement correct, le débat multiculturel, la " désocialisation " de la culture légitime, la " ringardisation " du livre, le poids croissant d'une demande soumise au marketing culturel, etc.
    La place du service public culturel dans une société formatée par l'individualisme contemporain et la logique de marché est aujourd'hui posée. Après avoir rappelé l'histoire des bibliothèques municipales depuis un demi-siècle, évoqué les objectifs qu'elles se donnent aujourd'hui et analysé les partenariats et réseaux qu'elles mettent en place, l'ouvrage aborde longuement les débats qui animent la profession (du droit de prêt à l'identité professionnelle) et les enjeux qui vont façonner l'avenir des bibliothèques.
    C'est ainsi un texte plus problématique qui est publié aujourd'hui, cherchant davantage à interroger les bibliothèques qu'à les décrire, davantage à susciter ou à nourrir le débat qu'à apporter des réponses. L'avenir des bibliothèques municipales ne se trouve ni dans la technicité ni dans les procédures mais dans une ambition intellectuelle et politique.

  • Dans cette nouvelle édition de La Terre, l'immensité et la diversité de la planète bleue se racontent. Sur le mode du photoreportage, Yann Arthus-Bertrand nous propose un tour du monde des hommes et des femmes d'aujourd'hui. Un monde à réinventer pour demain.

    Avec des chiffres, des infos clés, des schémas et des conseils, pour comprendre et agir. Une véritable encyclopédie junior, informative et graphique, du développement durable.

  • Le Maroc est un pays de contrastes violents où se côtoient montagnes et plaines, terre grasse et dunes de sable, cèdres et palmiers, mer et oueds, grande métropole et oasis... Le Rif et les trois maillons de la très haute chaîne de l'Atlas forment une protection naturelle ainsi qu'un réceptacle des eaux évaporées de l'océan. De l'Atlas, s'écoule cette eau miraculeuse dont dépend la vie. Elle se fait cascade, torrent, rivière, canaux d'irrigation et enfin fontaine au coeur des villes côtières. Ce pays est sans doute le plus favorisé de toute l'Afrique du Nord. La prodigalité de la nature marocaine se reflète dans la générosité de son peuple. Le survol des paysages, des médinas et des souks offre un regard privilégié sur un Maroc jusqu'ici inconnu. Les couleurs vives des patios intérieurs surprennent autant que le vif verdoiement des oasis des vallées du Sud. Ces oppositions de formes, de forces et de tons, les photographies de Yann Arthus-Bertrand nous les font découvrir comme mille et une merveilles.

  • Un journal où tu pourras noter tes secrets les plus intimes, ceux que personne ne pourra connaitre.
    Retrouve des conseils et révélations des Kids United, rien que pour toi !
    Un carnet top secret fermé à clé, à remplir aussi bien seul(e) qu'avec tes ami(e)s.

  • Ce livre apporte un éclairage contemporain sur la manière de faire face aux situations de douleurs chroniques - situations qui concernent près d'un quart de la population ! S'adressant aussi bien à ces personnes souffrant de douleurs chroniques qu'à leur famille et à leurs soignants, La douleur ne me lâche pas est à considérer comme un livre de référence grand public sur le sujet.

    Patients et soignants, ensemble contre la douleur.

    L'ouvrage fournit des pistes concrètes pour mieux vivre avec la douleur, qu'il s'agisse de la sienne ou de celle d'un proche. En cherchant à insuffler une dynamique participative auprès des patients, les deux auteurs proposent une vision originale et résolument novatrice de la douleur, qui intègre la subjectivité de chacun, du soignant comme du soigné.

  • Quatre motos zoomorphes déboulent en ville, chevauchées par des guerriers kidnappeurs et une mariée armée d'un fouet.
    Ainsi débute la folle épopée d'Oposito, une compagnie " des arts de la rue " qui a fait irruption il y a 25 ans et n'a cessé d'évoluer au fil de ses rencontres avec d'autres artistes. Son but : l'espace urbain, faire basculer le quotidien et embarquer le public dans ses histoires. Un public conquis spectacle après spectacle, à grands renforts de mises en scène poétiques, de costumes et de créatures rêvés.
    Oposito, une aventure humaine et artistique animée par ses deux fondateurs, Enrique Jimenez et Jean-Raymond Jacob, avec des artistes du monde entier et le public. Cet art de la tribulation urbaine recèle des savoir-faire et des manières d'être que Bertrand Dicale et Anne Gonon décrivent à partir de trois spectacles déambulatoires qui ont fait la renommée de la compagnie : Transhumance, l'heure du troupeau (1997), Les Trottoirs deJo'burg.
    Mirage (2001) et Toro (2006). Tous les trois inspirés de rencontres, parcours et voyages, ont en commun leur forme : des spectacles en mouvement, écrits pour la foule et les grands espaces. Le livre aborde l'ensemble des problématiques de l'écriture d'un spectacle qui traverse la ville quand l'image et le geste tiennent lieu de langage. Il décrypte les signes artistiques et techniques qui permettront l'interprétation et la réalisation du scénario.
    Carnets de voyage, carnets de création et d'écriture scénographique, le livre chronique la genèse de cette troupe bicéphale et féconde, de ses tribulations intercontinentales, des évolutions artistiques, des défis et des questions qui surgissent au fil des voyages. Oposito, l'art de la tribulation urbaine est un récit d'aventure collective où l'histoire de chacun prend une résonance universelle. Son iconographie soignée illustre la démarche et les pays traversés, nous faisant découvrir les coulisses de la vie des artistes.

  • Parmi les institutions dont s'honore la France, la Légion d'honneur est l'une des plus connues et des plus durables. Née en 1802 par la volonté de Bonaparte, Premier consul, la Légion d'honneur a traversé tous les régimes politiques sans jamais cesser d'incarner les plus hautes valeurs de la nation. En plus deux siècles d'existence, elle a accueilli dans ses rangs près d'un million de citoyens, civils et militaires. Son attribution récompense aujourd'hui les «mérites éminents». Quels sont ces mérites ? Comment sont-ils appréciés et par qui ? Comment devient-on légionnaire ? Quelles sont les étapes à franchir ?
    Quels sont les droits et les devoirs qu'implique une telle distinction ? Qui a reçu la Légion d'honneur ? Qui l'a refusée ?
    Autant de questions auxquelles répondent Anne de Chefdebien et Bertrand Galimard Flavigny, pour mieux faire connaître le fonctionnement actuel de l'institution et découvrir les hommes et les femmes qui composent l'élite vivante de la France.

  • Cet ouvrage de cours synthétique traite l'ensemble des items de neurologie du programme de DFASM. Cette quatrièmeédition reste fidèle à l'esprit des précédentes éditions qui leur a valu leur succès : chaque chapitre, consacré à un item, est rédigésuivant un plan identique, original, clair et très didactique qui facilite l'apprentissage. Cette quatrième édition, complètement refondue du point de vue des données médicales et scientifiques, comporte unemise à jour en parfaite conformité avec le programme de DFASM, avec l'intégration des conférences de consensus, desréférentiels et des recommandations officielles les plus récentes des sociétés savantes. De nombreux flashcodesrenvoient directement à des vidéos, aux recommandations et aux conférences de consensus de la HAS citées ou commentées. Chaque item comprend les éléments systématiques suivants, mis à jour et enrichis : - les conférences de consensus, d'experts et les recommandations existantes ; - des schémas, des algorithmes et de l'iconographie ; - des encadrés sur les notions importantes ; - des repères permettant d'identifier les sujets déjà tombés au concours de l'internat et aux ECN depuis 1995, clairementindiqués en regard du thème tombé avec leur date et un court résumé des Annales ; - des renvois transversaux vers les autres items du programme ; - les « zéros » aux questions ; - une « Fiche dernier tour » qui propose un résumé de l'item. Cette quatrième édition propose pour chaque chapitre une série de QCM corrigés.

  • La tribu de Crapounette est dans l'embarras car pour préserver son honneur, elle doit participer au grand concours de natation préhistorique. Or, chez les Crapoush, personne ne sait nager. Crapounette se dévoue et doit apprendre à nager plus vite que les champions des autres tribus. Avec un peu d'ingéniosité et beaucoup de volonté, les efforts de la petite fille seront vite récompensés.

  • Ca y est, c'est décidé : crapounette doit aller à l'école ! " c'est quoi l'école ? " demande-t-elle à ses parents.
    Munie de la cuisse d'autruche que sa maman lui a préparée pour le casse-croûte, crapounette a bien vite la réponse à sa question ! l'école à la préhistoire, c'est, tout à la fis, l'insupportable aimé-les-ongles-propres, zaza le lézard venimeux, les parties de noix de coco-prisonnier, la cuisine de langoustine-gracieuse...

empty