Peinetures - Écrits sur l'art

À propos

L'individu que je suis est en état de réponse à la peinture. Je ne peins pas, mais au moment où je dis « je ne peins pas », je dis une chose qui est vraie mais je pourrais aussi la déplacer en disant que si je peins, c'est autrement. Au moment où je dis cela, je ne peux pas m'empêcher de commencer à peindre autrement, de me dire que je serai entraînée par le signifiant « peint », « peine », « pain », « paint », donc que j'associerai « peins » et « peine ». Je le sais par ouï-dire, il y a peine à créer artistiquement, en particulier en peinture. Nous avons des témoignages nombreux de la peine des peintres. De leur façon d'être à la peine, à la peinture et à la peine. Il y a des exemples extrêmement notoires, le peintre à la peine le plus notoire étant probablement Van Gogh... Mais je pense que c'est un trait de peinture, que cette espèce de combat, d'affres, qui font peineture. - Hélène Cixous.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782705671549

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    178 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb pages copiables

    18

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb pages imprimables

    89

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 703 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (pdf)

Hélène Cixous

Née à Oran, en Algérie, Hélène Cixous a participé à la fondation de l'université de Vincennes (Paris 8) en 1968, où elle crée en 1974 le doctorat d'études féminines. Elle est l'auteure d'une œuvre importante composée de près de soixante-dix textes de fiction, d'essais et de pièces de théâtre, parus principalement aux éditions Grasset, des femmes-Antoinette Fouque et Galilée. Elle a reçu le prix Médicis en 1969 pour Dedans.

empty