Les esclaves du manoir

À propos

CHAPITRE
PREMIER : PREMIÈRES IMPRESSIONS

Même
à l'aide du plan fourni par Robert, Solange eut du mal
à trouver le manoir isolé en pleine forêt. Au bout d'un chemin
de terre, une grille en fer forgé s'ouvrit automatiquement devant
la voiture. Elle roula longtemps, au milieu d'un parc
planté de grands arbres, avant d'apercevoir un toit d'ardoises flanqué
de deux tours carrées. Enfin, elle se gara devant les
murs en pierre de taille d'une maison à un étage, percée de deux
rangs de fenêtres à petits carreaux. Au bas du perron à marches
de marbre blond, un majordome l'attendait : cheveux gris
lissés en arrière, visage impassible. Il s'inclina cérémonieusement.
-
Mademoiselle est l'une de nos invitées, je suppose ?
- C'est
exact : Solange A.
-
Mademoiselle est la première, si mademoiselle veut bien me
confier la clé de sa voiture, je la conduirai au garage.
Toujours
sur le même ton déférent, il lui conseilla de laisser sa
valise dans le coffre de l'auto.
-
Je pense que mademoiselle n'en aura pas besoin.
Elle
scrutait son visage pour tenter de déceler s'il était au courant
de la manière dont elle devait passer la semaine dans le manoir.
Il demeurait impassible.
Derrière
lui, elle monta les marches du perron, traversa un hall
immense. Le coeur serré, elle pensait avec nostalgie à la vie de
jeune fille de bonne famille qu'elle avait abandonnée pour Robert,
un modeste employé d'entreprise de dépannage en appareils
ménagers. Solange, elle, hériterait d'un vignoble de grand
cru dans le Bordelais. Pourtant elle faisait tout ce que voulait
Robert. Et il en abusait. Elle était vierge quand elle s'était
enfuie avec lui. Le souvenir de ce qu'il lui avait fait subir le
soir-même l'emplissait de honte, pourtant elle était restée avec
lui, et il l'envoyait dans ce manoir, se soumettre à des inconnus.
Le
majordome ouvrit une petite porte, au fond de la grande
salle. Elle donnait sur un escalier étroit dont la rampe en
marbre s'appuyait sur des montants de bois torsadés.
-
Mademoiselle est attendue en bas.
Quand
la porte claqua dans son dos, elle frissonna : impossible de
revenir en arrière, le piège s'était refermé.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Erotisme

  • EAN

    9782362371950

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    1 512 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty