À propos

C'est toujours pour de « bonnes raisons » que nous jugeons autrui, au nom d'une prétendue morale chrétienne, ou de valeurs laïques qui en dérivent peu ou prou, oubliant l'affirmation de Jésus : « Moi, je ne juge personne. »
Lytta Basset analyse ici notre besoin de juger l'autre, symptôme d'une peur fondamentale. En entrant dans le récit évangélique de « la femme adultère », nous devenons acteurs de ce drame dans lequel on voit les défenseurs de la morale religieuse présenter à Jésus une misérable « traînée », pour qu'il la juge. Au fil de cette lecture de l'Évangile de Jean, alors que sont convoquées quelques autres figures bibliques comme celle de Judas, nous sommes peu à peu transformés de manière subtile, renvoyés à nos angoisses personnelles, confrontés à notre être profond. Et là, guéris de toute peur par Celui qui ne juge personne, nous Le suivons enfin dans ce pays où il n'est plus question de jeter la pierre à autrui.


Rayons : Religion & Esotérisme > Religion généralités


  • Auteur(s)

    Lytta Basset

  • Éditeur

    Albin Michel

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    01/12/2013

  • Collection

    Spiritualités vivantes Poche

  • EAN

    9782226291028

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Poids

    1 254 Ko

  • Diffuseur

    Adilibre

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Lytta Basset

  • Naissance : 1-1-1950
  • Age : 74 ans
  • Pays : Suisse
  • Langue : Francais

Lytta Basset, pasteure et théologienne protestante vivant en Suisse, est un des rares auteurs capables d'intéresser un public large, et parfois même non chrétien, à la lecture des Evangiles. Elle propose dans ses recherches une nouvelle lecture de la Bible et de la tradition qui répond aux interrogations individuelles et contemporaines sur le mal subi, le pardon, la joie, la colère ou la bienveillance. Ses interprétations, fondées sur une grande érudition en même temps que sur une expérience pastorale (accompagnement des mourants, etc) connaissent un vrai succès : Guérir du malheur, Le Pouvoir de pardonner, La Joie imprenable et Moi je ne juge personne, parus aux éditions Albin Michel, se sont tous vendus à plus de 10 000 exemplaires. Elle a reçu le Prix des librairies Siloë et celui du Syndicat des libraires religieux.

empty